Avertir le modérateur

23/11/2009

"SOS"

diams.jpgAlors que la première décennie du nouveau siècle est sur le point de laisser place nette, on commence à voir fleurir les premiers palmarès chargés de pointer évènements, livres ou disques susceptibles de laisser quelques traces. Le Figaro s’est par exemple déjà essayé à cet exercice dangereux et nous pouvons parier que dans les semaines qui viennent la tentation d’en faire autant va être forte, tous médias confondus. Tout cela pour dire qu’avec la sortie de « SOS », le nouvel album de diam’s, on peut légitimement s’interroger sur la portée, osons le terme, politique, d’une livraison qui pourrait faire date.

Même si certains annoncent déjà que le triomphe de « Dans ma bulle » n’a guère de chance d’être réédité, on peut tout de même avec certitude dire que cet « SOS » est pourtant un album qui devrait marquer. Autobiographique et personnel tout en étant probablement un assez fidèle témoignage générationnel, le nouvel opus de Diam’s capte « l’air du temps » comme l’a écrit avec justesse Stéphane Davet dans le Monde même si parfois d’ailleurs la chanteuse se vautre dans la démagogie. Il n’empêche qu’au delà de son strict contenu, « SOS » est un disque qui devrait marquer, non pas que nous soyons en présence d’un immense album, mais bien parce que dans sa dernière livraison la rappeuse parisienne met « les pieds dans le plat » en s’inscrivant dans, semble-t-il, le rude contexte de sa vie personnelle mais aussi dans celui d’une réalité française têtue. Sur bien des sujets, la question du foulard étant l’un deux, Diam’s devrait trouver quelques échos, non pas chez ceux qui voyaient hier en elle l’expression d’une nouvelle radicalité féminine, mais bien chez celles et ceux qui trouveront dans cet « SOS » l’expression directe de leurs difficultés, de leur mal-être au quotidien mais aussi même d’une volonté d’en découdre.

Nul ne sait bien entendu si ce disque s’avérera comme la fin du parcours de Diam’s ou au contraire la naissance d’un phénomène majeur et inédit à haute portée symbolique. En tout état de cause chacun pourra convenir que « SOS » est un disque important même si de nombreux lecteurs de Télérama compenseront leur désamour à l’égard de la native de Chypre en reportant leur affection et leurs espoirs sur Grand Corps Malade.

Lyon, le 23 novembre 2009

Photo: DR

Commentaires

La France ou la recherche de talent là où il n'y a que médiocrité...Je n'aimais pas DIAMS pour ses prises de position sur le pays qui a accueilli sa famille et qui a fait d'elle une française...."la france profonde" est une insulte à tous les français, à notre histoire et à nos morts...cette soi disant artiste à la féminité tant avérée ne fait en fait que vomir des propos pllus que racistes envers nous et je pense que nous le rendons bien en n'écoutant pas ses soi disants chansons à deux balles....De plus,n la nouvelle DIAMS...converti à l'islam depuis peu nous montre enfin son vrai visage, celui d'une nana suivant la mode et portant ce si joli foulard si cher à notre laicité...bref, DIAMS est à mettre au placard rapidos, nous avons assez d'artistes, des vrais pour éviter d'écouter ses chansons antifrançaises à tout point de vue

Écrit par : lena | 23/11/2009

Le positionnement de Diam's témoigne d'un malaise car nous sommes dans un pays qui aimme la jeunesse mais pas ses jeunes... En revanche, il y en a assez du politiquement correct et on peut encore affirmer sans être un réac de première que la République a ,entre autres, pour vocation de protéger et de libérer l'ensemble des citoyens du communautarisme... Je note avec regret que Diam 's, malgré son talent et certaines interpellations justifiées, prend le parti de ceux qui oppriment la moitié de l'humanité...

Écrit par : torben | 23/11/2009

on peut effectivement s'interroger. Comme vous le pensez un disque important n'est pas necessairement un grand disque et meme si le dernier de dian's n'est peut etre pas aussi bon que "dans na bulle" il faut saluer qu'elle prend des risques alors que tout ce que le monde va retenir c'est la photo de paris match la montrant sortant d'une mosquée.c'est bien de votre part de respecter diam's et à lire le commentaire de iena il faut se dire qu'il y a encore pas mal de travail pour convaincre.bravo je decouvre votre blog interessant et varié

Écrit par : JP | 23/11/2009

Chaque fois que je vois Diams, je me marre. De la première fois que je l'ai vu dans le magazine RER et où les renoises autour de moi montées dans le RER chipaient sur elle la trouvant complètement fausse dans ce milieu. Et ne la connaissant pas vraiment ni ses morceaux, je l'ai entendu comme tout le grand public, pour finalement en penser qu'elle n'est qu'une rappeuse ultra commerciale, à l'air arrogant et montée de toutes pièces reprenant tous les clichés stylés que NTM avaient montrés des années auparavant et appuyés par les américains comme le vrai HIP HOP : survet, capuche sur casquette... Il n'y a qu'à voir son clip où elle détourne le concept de "Ma Benz". Elle dit qu'elle doit être un modèle donc qu'elle est l'égale, mais parle d'elle comme une princesse sans royaume. Elle n'arrive pas sur cette rime à la cheville d'AKH "royaume des ombres" ou bien c'est moi qui suis resté bloqué sur l'époque où le vrai rap était et existait et non des simagrés "j'veux un mec" ou des discours puants de démagogie "vive l'Abbé Pierre", évidemment puisqu'il est la personnalité préferé des français avec Yannick Noah... Aucune réflexion ou étincelle pour permettre aux jeunes de se construire grâce à ses textes. Est-elle cultivée, donne t-elle des éléments pour inciter les jeunes à se prendre en main, à moins regarder la télé et à fréquenter les livres ? Que nenni, rien de ce rap qui avait la classe, qui nous apprenait des mots, nous parlait d'un verbe haut... Sans compter qu'il n'y a même pas de flow et que sa voix se pose sans rythme saccadé comme les secousses irrégulières d'un métro... Allez, bijou, t'as encore des efforts à faire, sans oublier l'amalgame que tu es en train de faire faire à tous les soi-disants frères qui sont peut-être trop terre-terre pour comprendre la différence entre être fier et le fait de vivre uni dans cette France qui change d'ère...et c'est être maladroite pour dire du bien des uns que de rendre inexistant les autres... Bref, à croire qu'il n'y a pas de français de souche bons non plus, qu'il n'y a que la politique de Sarkozy en France et que tous sont d'accords... Pathétique ! D'ailleurs, pour être honnête, une fois que je regardais la télé c'est un noir que j'ai vu défendre la politique de Sarkozy disant qu'il votait pour lui. Alors, remerciez plutôt ceux grâce à qui vous êtes là au lieu de faire deux camps, vous faîtes le jeu de Sarozy, il suffit de lire Iena pour s'en convaincre... Tout ça est lamentable, également pour le rap...

Écrit par : Angel06 | 23/11/2009

voyez votre demaguogie n'a pas de limite vous prenez tout sur votre petite tete se sentir visez pourquoi vous avez quelque chose a vous reprocher la premiere dame elle meme nous dit que expression ne doit pas etre limitée prenez exemple et essayez de comprendre en sortant de votre profonde vision hexagonale qui me rappel celle d'un certains pays qui fait la guerre a tout va croyant ou flippant que son monopole capitaliste lui echappe voila le monde dans lequel on va laisser des enfants deja tellement violent une societe qui n'a rien a envier a la pire des tyranie sauf peut etre l'hypocrisie et la sous culture lentissente qui nous envahie jour apres jour

merci pour vos avis mais franchement vous auriez du vous abstenir

Écrit par : paco | 23/11/2009

Pour Lena : juste une petite reectification : la France n'a pas "accueilli" la famille de Diam's. Sa mère est française pure souche et son père français d'origine chypriote... elle a grandi en France donc nuance tout de même.. et bon, maintenant que Chypre est dans l'Europe...

Écrit par : berangere | 24/11/2009

Si Diam's aime tant le voile, qu'elle ne jure que par ce qui vient d'Afrique, qu'elle crache en permanence sur ce pays où elle vit (et elle vit bien la demaoiselle!), qu'elle aille jusqu'au bout de sa démarche, qu'elle aille vivre sa vie en Arabie Saoudite ou bien dans un de ces "merveilleux "pays régis par la loi du prophète et ou la liberté de chacun (et de la femme en particulier) est respectée à la lettre..

Écrit par : Gaetan33 | 24/11/2009

il ne faut pas acheter l album de diam s car elle risque financer ben laden

Écrit par : mike | 24/11/2009

encore des personne qui parle sans savoir
Vous l'avais ecouter cette album ?
Vous en avait ecouter les paroles
Ou vous est tous simplement baser sur la parole des medias
Sur vos propre prejuger de merde
Je suis francaise
Je connais votre mentalité
et encore heureux qu'il reste ds francaise comme moi
Si il y a quelque chose qui ferai vomir c bien vous


" ecouter vos son a la cabrel
vu que vous ditent notre musique c'est de la merde
on va plagier la chanson francaise
car ilva faloir que vous compreniez
Gentiment, tranquillement, sereinement, avec le sourire
un pti message a tout les politiques et les francais intolerant
Comme votre couzine Marine Lepen
Je vous Emmerde!!!

Est ce que cette France et serieuse
Hey !Marianne regarde moi dans les yeux

Écrit par : sabrina | 25/11/2009

J'hallucine, sabrina c'est un message de haine que vous nous adressez, vous êtes tombée dans le panneau de Diam's, comme elle, vous déviez, moi je n'aime pas cette personne depuis ces débuts et c'est mon choix, ces textes ne m'attirent pas. Je préfère les rappeurs comme Mc Solaar à la ferré, PUCCINO qui mêle le rap au jazz, Abd al malik qui pourtant convertit à l'islam est un super rappeur au grand coeur mais qui ne la ramène pas comme Diam's. le gentiement, tranquillement vous ont échappés.ou bien alors cela s'adressait à Cabrel, sacré poète que Diam's aurait du écouter lors de sa déprime.

Écrit par : STELLA | 26/11/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu