Avertir le modérateur

16/10/2009

Cuisine bio

Les verts.jpgLes Verts, dont certains commencent à dire qu’ils ne se sentent plus, viennent de renvoyer François Bayrou derrière ses talenquères. Cette fin de non-recevoir pour une alliance de premier tour lors des prochaines régionales avec le Modem devrait ramener le parti écologiste à la réalité, non pas que Cécile Duflot aurait ainsi fait le mauvais choix, mais tout bêtement parce que cette décision renvoie au véritable bilan que son Parti se doit de tirer des récentes élections européennes.

Ici comme ailleurs, nous étions nombreux, dès le lendemain du scrutin européen, à mettre en garde les Verts sur la véritable nature d’une victoire qui était avant tout celle de Daniel Cohn-Bendit et très secondairement celle des Verts. Depuis pratiquant une sorte de captation d’héritage, les écologistes, Cécile Duflot en tête, faisaient mine de ne pas tenir compte de cet état de fait. A la tête du pactole de Cohn-Bendit, Cécile Duflot, parfois même avec une certaine arrogance, ne cessait de se comporter comme « une nouvelle riche ». Depuis hier la réalité frappe à nouveau la maison verte. Les frères Cohn-Bendit sont furieux et dénoncent « l’esprit de fermeture de leur partie ».

Plus décisif « Europe Ecologie » vient de rappeler au Parti de Cécile Duflot, que « ce ne sont pas les Verts, qui dirigent le rassemblement Europe Ecologie » rappelant par ailleurs à tous que la double appartenance est chose permise, façon sympathique d’indiquer qu’il y a en vérité en France deux partis écologistes, l’un qui s’appelle les Verts, un second nommé « Europe Ecologie ». J’imagine que pendant encore quelques jours, les Verts, Cécile Duflot en tête, vont nous expliquer que cette mini tempête est « un problème de riche ». En attendant, au plan interne grenouillages et tapages vont constituer le quotidien d’un parti qui devra bien annoncer un jour aux français qui sont ses têtes de listes aux régionales. Déjà en Alsace cela sent la tambouille, les amis de Dany cherchant à se rapprocher du transfuge des Verts, l’ancien secrétaire national passé au Modem, je veux parler de Yann Wehrling.

En Rhône-Alpes il y a déjà pléthore de candidats au sein des Verts sans parler du pédagogue Meirieu qui bénéficie du soutien de Cohn-Bendit. A propos de pédagogie, voilà très certainement une bonne opportunité pour l’ancien conseiller de Claude Allègre de passer enfin de la théorie à la pratique.

Lyon, le 16 octobre 2009

Commentaires

Si la double appartenance ne pose pas de problème à Europe écologie, elle en est un pour le Modem et le Parti Socialiste.

Nous nous présentons en autonomie pour le premier tour avec notre programme, vous n'allez pas le changer aujourd'hui pour le rendre modem-compatible alors qu'il a demandé des mois de travail. De plus le programme du modem se résume à : Bayrou président. Vous voulez quand même pas qu'on écrire ça !

Écrit par : chamaleaud | 16/10/2009

c'est clair que le frere de Cohn-Bendit est clairement contre l'orientation des verts majoritaires,MAIS C'EST UNE PETITE EXCEPTION.
Moi ce qui me scotch, c'est le language anbigus que les verts ont,ils sont "OU".c'est a dire "de gauche OU vert", ç'est pas plus compliqué!.
Le modem se fourvoit un peu plus, dailleurs ses composantes (dans plusieurs régionsAuvergne, centre...)se griffent,pour avoir les bébés,et la lepage la cagniotte,lamentable!.Le ps n'est plus socialiste,il est enfermé dans un féminisme qui se mange entre lui même aubry royal,avec des adhésion bidons à 2 euros!!pourvu qu'il y es les chiffres et le bourrage d'urnes et de crânes.
l'ump,pas telment mieux, a grands frais des adhésion dans les boites a lettres,démarchage aux entreprises...on vends du chacun pour soit en ayant l'image:j'ai la grace parceque par moi même je travaille comme un dingue et que j'ai de l'oseille.Mais la grâce dépend de bien d'autre chose!je ne parle pas la des extremes, eux sont extremes en employant les mêmes façon en pire que la gauche et la droite.Itler,ou staline, on as connu,même version nex age ,façon" marinette" ou "bezencenot".
Pour conclure, je dirais vert ne veut pas dire ecologiste,pourtant il y a bien des écologistes qui se presentent et ne s'apellent pas "vert".

Écrit par : lalune | 16/10/2009

Que ce soit Vert ou Europe écologie, Droite ou Gauche y compris ce Chamaleaud et son compére Conbendik tous des ramolos de la cervelle, ils n'ont que des araignées dans le donjon ,ils leurs manquent quelques ampoules dans les étages, un sérieux dépoussierrage et une bonne révision de leurs installations est extrémement nécessaire de vrais RIGOLOS à ramasser avec une pelle et à foutre aux ordures.

Écrit par : ANICETE | 19/10/2009

?

Écrit par : JCA65 | 19/10/2009

seulement 2 partis écolos ? ....
Non 3 ! Car il serait bien d'arrêter d'oublier
l'ALLIANCE ÉCOLOGISTE INDÉPENDANTE
qui à fait plus de 4 % aux européennes en Métropole.
nouveau parti qui n'est ni de droite, ni de gauche et dont la presse n'ose pas parler !

Écrit par : jehanne | 20/10/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu