Avertir le modérateur

26/07/2009

E comme « Electricité »

E 1.jpgPlus que quelques jours aux retardataires pour aller parcourir la rétrospective d’Alan Vega au Musée d’Art Contemporain de Lyon. En effet le 2 août cette première manifestation autour de l’œuvre plastique du fondateur de Suicide disparaîtra dans les abîmes de nos mémoires et la possibilité d’admirer « Infinite Mercy (Lyon Altarpiece),» l’installation créée pour l’occasion avec du matériel de récupération en partie pris dans les soutes du MAC, retournera peut-être dans les caves embouteillées du même Musée.

Artiste plasticien dont l’œuvre était restée jusqu’ici dans l’ombre, Alan Vega fort de son aura de rock’n’roll star de l’avant-garde, aura bénéficié à Lyon d’une véritable reconnaissance. Ses installations qui manient le plus souvent la fée électricité surabondante dans les rues new-yorkaise rejoint d’une certaine façon la musique parfois bricolée de cet Elvis de Brooklyn. Se situant dans une lignée particulièrement « allumée » de l’Arte Povera, l’œuvre plastique de Vega est encore pour quelques jours à portée de regard. Les fans ont donc encore quelque opportunité pour faire le détour par Lyon, les autres risquent de le regretter longtemps.

  • « Alan Vega, Infinite Mercy », Musée d’Art Contemporain, Cité Internationale, 81 quai Charles-de-Gaulle, Lyon 6ème www.mac-lyon.com et 04 72 69 17 17

Lyon, le 26 juillet 2009.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu