Avertir le modérateur

06/07/2009

Territoires

carte de frannce.jpgAlors que les collectivités locales assurent, par leurs investissements, une aide précieuse à une économie nationale en mauvaise posture, alors qu’elles maintiennent les services publics de proximité et l’essentiel du lien social, alors que communes et communautés urbaines gèrent à l’équilibre leurs budgets et que leur endettement, contrairement à celui de l’Etat, est contenu, nous allons assister d’ici peu à la première offensive de Sarkozy à l’encontre de ces mêmes collectivités locales.

Chacun constatera ainsi, une fois de plus que le Président ne manque pas d’air. Après avoir donné des leçons au monde entier, c’est donc aux Maires et aux Présidents des collectivités territoriales que Nicolas Sarkozy va accorder bons et surtouts mauvais points.

Il va même prendre à témoin les Français en leur expliquant que les élus locaux poussent directement le pays dans le mur. C’est le fidèle Hortefeux, lui qui n’a jamais géré la moindre collectivité locale, qui sera en charge d’une réforme destinée avant tout, par l’émergence de ces fameux nouveaux conseillers territoriaux, à faire reprendre du poil de la bête à la droite dans nos régions.

A ceux, bien naïfs, qui imaginaient parce que le pays en a besoin, à partir du Rapport Balladur, qu’un large débat allait être noué pour réformer en profondeur l’architecture territoriale du pays, le réveil risque d’être difficile. Il parait que le Président à changé. Plaisanterie. En s’attaquant sous peu aux territoires, Sarkozy ne fait que poursuivre son œuvre. Loin de lui l’idée de marcher et de hisser encore plus haut nos collectivités dans un monde de plus en plus compétitif. Loin de lui la volonté de résoudre les problèmes engendrés par ces fameux mille-feuilles qui rendent difficile la gestion des territoires. Il faut que chacun se rende à l’évidence. La pensée de Sarkozy se résume à des arrières pensées. Assurer à la droite la reconquête de nos institutions locales en utilisant, comme à l’habitude, le charcutage mais aussi s’efforcer, afin que les collectivités serrent la ceinture, de tripatouiller la fiscalité locale.

Depuis quelques temps on commence à voir fleurir dans certaines pages de la presse les premiers articles qui tendent, à coup de populisme le plus médiocre, d’accréditer l’idée que les collectivités vivent au dessus de leurs moyens, que leurs élus mènent grand train et que la gabegie règne en maître. En aboyant ainsi on prépare bien entendu le terrain car dans cette affaire il est nécessaire pour le pouvoir de convaincre des Français qu’un régime minceur doit être administré à l’instar de ce qui est entrain de se faire avec l’Etat. On devine la suite ….

Lyon, le 6 juillet 2009

Commentaires

sarko est comme le renard de la fable:comme il arrive pas à attrapper les fruits, il dénigre!

Écrit par : romain blachier | 06/07/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu