Avertir le modérateur

27/06/2009

Bambi

Les nécros pleuvent, les clips de « Bad » ou « Billie Jean » tournent en boucle sur les télés du monde entier, les médias consultent leurs consultants qui consultent leurs fiches. Tout a pratiquement déjà été dit, écrit et montré sur Michaël Jackson.

Des dizaines de bouquins s’écrivent depuis hier matin. Ils viendront d’ici peu rejoindre les centaines déjà édités. Quand on évoque Jackson les mots convoquent immédiatement les chiffres. Chiffre de ventes de disques et vidéos, fortune amassée puis évaporée. Après sa mort, la planète entière mesure ce que l’on savait déjà. Avec Presley et les Beatles, Michaël Jackson figurait définitivement dans le cercle très fermé des rois de la pop. A la différence des autres, Jackson avait une particularité essentielle qui pourtant faisait sourire plus d’un, il était Noir. Le premier Noir à s’être imposé sur la sono mondiale. Producteur heureux de Michaël Jackson, Quincy Jones écrivait dans son autobiographie parue il y a maintenant huit ans de cela. « Michaël était le plus grand artiste du monde. On a écrit une page d’histoire, tous les deux. C’était la première fois qu’un jeune Noir gagnait les cœurs du monde entier, de huit à quatre-vingts ans. Ça faisait tomber bon nombre d’énormes barrières ». On connaît la suite …

Lyon, le 27 juin 2009.

Commentaires

*On connaît la suite …*

La pédophilie? La mutation programmée d'homme noir à femme blanche? Les ravages de la chirurgie esthétique?

J'ai beaucoup de mal avec tout le barouf qui est fait, en ce moment, autour de sa mort et ceci pour plusieurs raisons. Plus que la musique en elle-même, je pense qu'il a surtout révolutionné la communication et le merchandising dans ce secteur. Le clip lui doit énormément. Pour moi, ça restera l'artiste aux 3 albums (thriller, bad et dangerous), ce qui les précède étant moyen et ce qui les suit étant médiocre. Hors sa participation aux Jackson Five puis aux Jacksons (suite au divorce avec Motown), je trouve que sa contribution à la Musique reste assez maigre, peu novatrice musicalement (de la bonne soupe pop vendue à des centaines de millions d'exemplaires) et de pire en pire à chaque album.

Bizarrement, je trouve que les Jackson Five ont fait beaucoup plus de bien à la Musique et pour faire avancer la cause des noirs (aux US et dans le monde), que Mickael seul. Le "King of Pop" a surtout fait passé le secteur de la vente de disque du statut de marché de grande consommation (depuis Elvis) à celui d'industrie hyper rentable et marché de grande consommation mondialisé.
La mort de Mickael Jackson sonne surtout le tocsin des grandes Majors. Fin d'une époque, début d'une autre.

Après, on juge toujours un homme sur ses actes, ses paroles et ses réalisations. Mickael Jackson, c'est quoi?
Des centaines de millions de disques vendus, 3 nouveaux albums par décade (contre une vingtaine pour Elvis, et on ne parle de Sinatra), un excellent showman, la découverte du prix d'un retrait de plainte pour pédophilie aux US (23 millions de dollars), la plus improbable des transformations physiques sur le long terme, une star mondiale, beaucoup d'amour (physique?) pour les enfants et les chimpanzés, une appétence pour la proximité physique avec les jeunes enfants avouée lors d'une interview vue et revue, le souffle brulant du scandale à chaque apparition.

Mickael Jackson restera surtout l'homme qui a popularisé le masque anti-pollution, qui a dopé les ventes de sparadrap (si si, ceux qu'on fout au bout des doigts), qui a vulgarisé le port du gant blanc unique en toutes circonstances, qui a soutenu l'industrie de la paillette pendant des années, qui a permis à des milliards d'hommes de se replacer les valseuses sans que celà ne soit plus aussi vulgaire et qui a fait d'un cri de belette une marque de fabrique (le fameux "Hi hi").

Libre à chacun de juger s'il mérite d'être glorifié après sa mort.

je reste tout de même sceptique quant à son influence sur les mentalités et sur le sous-entendu qui pousserait à penser que sans Jackson pas d'Obama... Je pense que Malcom X (après sa rupture avec les nations de l'Islam), Martin Luther King, Jimi Hendrix, Samuel l. Jackson, Dentzel Washington, Mike Tyson, Mickael Jordan, Will Smith, Jamie Fox, 2pac, Mumia Abu Jamal, Thomas J. Bradley, Colin Powell, Condoleezza Rice, Quincy Jones, et j'en oublie des tas d'autres, ont tous servi la "cause" noire-américaine, volontairement ou non.
Jackson est un ovni, un truc inclassable, un mystère. Dur de le mettre dans cette liste sans que celà ne donne l'impression que quelque chose cloche...
Trop lisse pour être légendaire, pas assez sain pour être béatifié. Mais mondialement connu pour être une icône.

Malgré tout ça, j'aurais toujours autant de mal à écouter du Mickael Jackson et toujours autant de plaisir à écouter les Jackson Five.
Allez comprendre...

My two cents

Écrit par : kevin G. | 28/06/2009

C'est pénible qu'on ne puisse pas éditer nos commentaires et supprimer les doublons.

Écrit par : kevin G. | 28/06/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu