Avertir le modérateur

08/05/2009

Be-Bop-A-Lula

Alan Vega - MAC.jpgalan-vega-version-plastique-au-mac,370992.jpgAlan Vega, celui qui formait jadis « Suicide » avec Martin Rev, est de retour à Lyon. Pas un passage, comme celui lors des « Nuits Sonores » il y a trois ou quatre ans à l’occasion d’un show on va dire étonnant (pour être sympathique), mais bien pour une rétrospective au Musée d’Art Contemporain. En effet, même si la chose s’est perdue dans la légende du rock, Alan Vega n’est pas seulement ce destructeur haut en couleur du rockabilly synthétique, c’est aussi un artiste plasticien qui avec « the project of living artists » écuma l’underground new-yorkais des années soixante-dix. Le musicien allumé avait donc connu avec ses sculptures de lumière une certaine notoriété balayée par sa forte présence médiatique acquise plus tard dans le rock.

C’est donc vendredi prochain 15 mai qu’ « Infinite mercy » l’exposition qui lui est consacrée au MAC de Lyon sera inaugurée. Cette rétrospective sera visible jusqu’au 2 août ce qui donnera à nos amis d’ailleurs le temps nécessaire pour faire le voyage de Lyon afin d’aller à la rencontre de l’œuvre plastique de celui que le public français ne connaît souvent que pour sa cover de « Be-Bop-A-Lula ».

Ceux qui suivent Alan Vega depuis quelques décennies savent très bien que pour lui l’activité musicale était secondaire. Même au plus haut de la notoriété, Vega aimait souvent dire qu’il était avant tout un sculpteur. Malgré ses œuvres de néon, ses sculptures lumière saluées en 2002 pour son « Collision Drive » à la galerie Jeffrey Deitch de Soho, Vega demeure pour nous un artiste à découvrir. L’initiative du MAC de Lyon de confier à Mathieu Copeland les manettes de cette rétrospective est donc à saluer. D’ici quelques jours nous en saurons beaucoup plus sur un plasticien qui a toujours fait de la lumière et de la couleur un axe de travail prioritaire. Il était donc après tout bien normal que Lyon, ville lumière, accueille un jour Alan Véga. Voilà qui va être fait et semble-t-il bien fait.

  • Musée d’art contemporain de Lyon, « Infinite mercy », rétrospective Alan Vega, du 15 mai au 2 août 2009. (du mercredi au dimanche de 12h à 19h)info@mac-lyon.com. 04 72 69 17 17

Lyon, le 8 mai 2009.

Photo: Mathieu Copeland - DR

Commentaires

Sublime rtrospective de l'oeuvre plastique d'Alan Vega.
Il faut la voir pour y croire...
Faites de fils electriques,de collages ,de bois et d'ampoules (achetées chez Monsieur Delestrade,commercant avenue de saxe ...
si,si!),les oeuvres colorées eclairent le premier étage du Mac ;il a même colorié la signalétique.
Celui-ci qui est resté quelques 10 jours à l'Hilton,le temps de vider la cave de vodka, a été adoré par tout le staff du musée dont il a soigneusement dessiner les portraits au crayon,lesquels font intégrante partie de l'expo.
En prime, un magnifique livre en collaboration avec Susan Stenger (de Band of Susan) avec CD tiré à 1000 exemplaires dont 350 pour le musée au prix de 40 euros...depechez vous il n'y en aura pas pour tous.

Écrit par : Henri Parado | 17/05/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu