Avertir le modérateur

01/04/2009

Silence on tue

Guillotine.jpgXXIème siècle : le monde continue à ânonner la mortelle et effroyable conjugaison du meurtre légal :

Je décapitais (avec une machine, il n’y a pas très longtemps)
Tu pends (haut et court, l’homme étranglé aux vertèbres vives)
Ils électrocutent (l’homme assis et sanglé)
Elles piquent (l’homme aux yeux bandés)
Nous fusillions (il n’y a pas très longtemps non plus)
Vous lapidez (à 50 une fille de 13 ans dans un stade de 1000 personnes)
Ils sabrent (en incisant d’abord le cou, quand la foule hurle que Dieu est grand)
Elles gazent.(au cyanure et en disant que la mort est douce)

Amnesty International, dans son rapport 2008, révèle que 2400 personnes – chiffres sous-évalués – ont été exécutées l’année dernière. Des morts qui ont souvent les traits asiatiques : l’ex Empire du Milieu en a tué légalement 1700 et probablement beaucoup plus car la statistique y est classée « secret d’État ». Ailleurs, comme dans l’ancien empire perse, on pend et on lapide en moyenne une personne chaque jour. Dans le pays phare de la démocratie occidentale, on a encore tué 3 personnes chaque mois en moyenne, dont 2 dans le seul Texas.

Certes, on peut aussi voir un progrès dans le fait que sur les 59 pays qui maintiennent officiellement la peine de mort, moins de la moitié l’ont appliqué l’année dernière.

Rester optimiste devant l’effroyable ?
En tout cas, relire ces mots :
« À ce moment de mon existence déjà longue, me retournant vers ce qui fut un combat passionné, je mesure le chemin parcouru vers l’abolition universelle. Mais, tant qu’on fusillera, qu’on empoisonnera, qu’on décapitera, qu’on lapidera, qu’on pendra, qu’on suppliciera dans ce monde, il n’y aura pas de répit pour tous ceux qui croient que la vie est, pour l’humanité tout entière, la valeur suprême, et qu’il ne peut y avoir de justice qui tue. Le jour viendra où il n’y aura plus, sur la surface de cette terre, de condamné à mort au nom de la justice. Je ne verrai pas ce jour-là. Mais ma conviction est absolue : la peine de mort est vouée à disparaître de ce monde plus tôt que les sceptiques, les nostalgiques ou les amateurs de supplices le pensent »

Des mots de foi et de combat. Les mots d’un homme dont le siècle gardera le nom : Robert Badinter.

Jean-Paul Schmitt

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu