Avertir le modérateur

24/02/2009

Les comptes de Nadine Morano

Morano.jpgÀ force de sévir dans la communication, Nadine Morano prend les Français pour des sots.

Elle s’en donne à cœur joie dans la défense et l’illustration des mérites de la loi TEPA (Travail, Emploi Pouvoir d’Achat du 21 août 2007), quitte à oublier les ordres de grandeur.

On a pu la voir, sur France 2, se livrer à un calcul au résultat délirant pour tenter de faire oublier les 4,4 milliards d’euros que la calculette officielle affiche en année pleine quand il s’agit du coût de la défiscalisation des heures supplémentaires.

À défaut de comptes corrects, c’est un conte pour endormir les enfants que Nadine nous serine. C’est même un vrai conte de fée. Songez que grâce à la défiscalisation des heures supplémentaires, les travailleurs qui y ont recours s’enrichissent désormais de 1800 euros par an. Un qui a du mal à s’endormir, c’est le secrétaire général de la CFDT qui, hier encore, demandait la suppression de cette disposition pour pouvoir financer un fonds d’investissement social. Dors, mon cher François, la fée et Nicolas l’enchanteur s’occupent de tout. Pourquoi veux-tu mettre ces sous dans le social quand les cinq millions et demi de Français qui travaillent plus pour gagner plus sont si heureux ?

Morano compte bien conter encore les merveilleux tours de bonneteau du plus magicien des présidents. Hop : 750 millions d’heures supplémentaires en 2008 grâce à la loi nouvelle ! Hop : on escamote au passage une centaine de millions d’heures rajoutées en 2008 parce qu’en 2007 on ne comptait pas encore dans les bons comptes officiels les heures faites dans la restauration ! Hop : on oublie qu’en 2006 déjà on faisait 650 millions d’heures supplémentaires ! Hop : on reste bouche bée quand finit le compte – ou le conte – sur une chute qui fait rêver : « ça fait 150 euros par mois » !

Du beau conte de Morano il restera peut-être quelques chiffres dans la mémoire de certains. Des chiffres intéressants dans les comptes des entreprises qui auront bénéficié des exonérations sociales correspondantes. Des chiffres introuvables pour tous ceux qui ont fait des heures supplémentaires « supplémentaires » sans retrouver dans leur besace les 1800 euros « supplémentaires ». Ils seront les plus nombreux d’autant que pour ce qui est de la déduction fiscale dont devraient bénéficier les heureux salariés concernés, le compte n’y sera pas puisque beaucoup d’entre eux ne paient pas d’impôts.

 

Jean-Paul Schmitt

Lyon, le 24 février 2009

07:10 Publié dans Jean-Paul Schmitt | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : nadine morano, tepa | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

J'aimerais savoir si ces heures supp. "au noir", puisque défiscalisées, ont (auront) une influence sur la retraite des travailleurs ! Entreront-elles dans les calculs (temps, argent ?) Si oui, qui paiera leur part dans le calcul de la retraite ? Ou les ouvriers qui en ont bénéficié auront-ils travaillé pour rien ?

Écrit par : prof34 | 24/02/2009

merci de bien vouloir répondre à mes interrogations.

Écrit par : prof34 | 24/02/2009

Et Hop les socialistes - qui n'ont aucune idée, qui ne survivent que par un antisarkozysme primaire (ou plutôt de primate) - cherchent des poux dans une tête propre et coupent en quatre un poil de testicule. Arguties, pinailleries, mesquineries de frustés,et de frustrées, petitesses et pestilences d'humains à oeillères, politicards de salon bourgeois jetant leurs postillons nauséabonds en se gtattant la barbe. Ces étroits et minables esprits, nombrilistes nantis tournant dans leur cercle fermé, la bile au bord des lèvres, la mauvaise foi comme axe directeur...admirateurs de fausses gloires aussi socialistes dans l'esprit qu'un toutou à sa mémère se prenant pour un chat de gouttière. Les voilà ici, épanchant avec des larmes de caïman, leurs fétides commentaires... Et bla bla bla, et gnan, gnan, gnan... aboiements ridicules de roquets dérisoires, regardant avec haine et peur, la carvane qui passe et qui progresse sans ce préoccuper de ces pauvres cabots (cabotins et clébards), champions du "pour ce qui est contre, et contre ce qui est pour" n'ayant jamais rien fait d'autre que de la critique négative et partociper à la ruine de la France. Pauvre PS, pauvre gauche, pauvre hasbeen.

Écrit par : CLAUDE | 24/02/2009

À prof34:

vaste sujet!...

Pour autant que vous ne dépassez pas le plafond du barème fixé par la caisse de retraite du régime général, c'est le salaire brut perçu qui sert de base au calcul de retraite. C'est donc un salaire avec les heures supplémentaires... pour autant que vous n'avez pas gagné "beaucoup plus" en "travaillant (beaucoup) plus".
Autant que cas que de caisses...
Difficile d'avoir un avis d'expert (que je ne suis pas) totalement affirmatif et suffisamment clair pour répondre à tous les cas de figure.
Il est vrai qu'au moment de l'avant-projet de loi TEPA courant d'été 2007, la question a été posée au parlement (Sénat, si mes souvenirs sont bons). On craignait en effet que les salaires correspondant aux heures supplémentaires n'entrent ni dans le calcul des indemnités d'arrêt de travail, ni dans le calcul des pensions de retraite. Il semble que cela a été corrigé et que l'intégralité des revenus du travail concourt bien au calcul des pensions de retraite et des prestations d'arrêt maladie.

Sous les réserves de plafond dont j'ai parlé plus haut...

Pour des calculs plus sérieux, il me semble que la caisse dont vous dépendez doit pouvoir vous renseigner plus précisément.

Une réponse trouvée sur le site http://www.securite-sociale.fr, à la question posée "Je suis salarié, est ce que tout cela va changer mes droits à retraite ?
Réponse : Non, vos droits resteront calculés en fonction de l’intégralité de votre rémunération."

Réponse courte, mais de source "bien informée"

Jean-Paul

Écrit par : Jean-Paul Schmitt | 27/02/2009

simpa ce blog, vos articles et reportages sont trés interressant
encore merci
Patrick

Écrit par : paris | 01/03/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu