Avertir le modérateur

20/02/2009

Terre neuve

terra nova.pngCette nuit, retour somnolent de Erevan. Entre deux plongées dans les bras de Morphée, j’ai parcouru, rassurez-vous, la version courte du rapport de Terra Nova intitulé « Moderniser la vie politique : innovations américaines, leçons pour la France ».

Une fois dit que ce texte est le produit d’une mission de « The » fondation progressiste sponsorisée par le Ministère des Affaires Etrangères, Euro RSCG, Opinionway et quelques autres moins à l’aise mais plus balèzes, il convient de s’intéresser à l’exercice proposé. Cette synthèse du rapport aborde lors de ses six premières pages une description du système de communication et de mobilisation mis en place par Barack Obama. Au détour de la page six mon attention était attirée, malgré la présence d’un gros monsieur qui dormait en ronflant comme un bien heureux, par les fameuses recommandations formulées par Terra Nova concernant notre pays.

Même si on peut s’interroger sur le fait que la dernière campagne américaine représente, comme l’affirme le rapport, « une revitalisation de la démocratie américaine » passant par « la mobilisation des masses », les pistes avancées par le texte concernent tout à la fois quelques idées qui figuraient dans la démarche de Ségolène Royal, lors du débat initié en interne, pour sa désignation de candidature. Il s’agit de l’épineuse question de la création d’un Parti de masse dont la direction actuelle du PS avait décidé de faire un axe de combat acharné pour le congrès de Reims. Deuxième idée, deuxième proposition, Terra Nova avance l’idée de primaires ouvertes. Une proposition qui figurait dans le texte initié par Gérard Collomb « La vie claire » puis repris par la motion E pour le Congrès et dont Martine Aubry et ses ami(e)s ne semblent pas vouloir. Concernant les trois autres propositions qui tiennent à l’organisation d’un Parti de masse, inséré et organisé pour élaborer une campagne très en amont, convenons que les cheminements indiqués par « La Fondation progressiste » ouvrent des perspectives intéressantes.

Enfin, Terra Nova, dans un ultime volet évoque quelques recommandations conditionnées par l’évolution de notre cadre juridique. Il s’agit, en vrac de « la règle des 500 signatures », « la campagne du 2ème tour », les questions de « temps de parole », de « campagne officielle » et de financement. Terra Nova avance avec novation mais aussi un sens tactique affirmé quelques éléments liminaires d’une réflexion qui mériterait de s’extraire au plus vite de ses arcanes actuelles.

Dans ma somnolence de la nuit passée, autant vous dire que j’avais quelques aprioris négatifs pour ce travail de Terra Nova. C’était une erreur et, pour tout vous dire, je compte me plonger dans la version « King size » de ce rapport. Si d’aventure l’envie naissant, vous aviez l’intention de faire comme moi, sachez que l’ensemble des documents sont disponibles ici.

Bonne lecture. Quant à moi je ne suis pas certain d’être très actif aujourd’hui. A demain pour vous parler de musiques de filles.

Lyon, le 20 février 2009

06:30 Publié dans Ainsi va la vie..., Politique & politiques... | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : terra nova | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu