Avertir le modérateur

13/02/2009

Honneurs et distinctions

plant.jpgRobert Plant a donc été particulièrement honoré par les Grammy Awards en étant récipiendaire de cinq distinctions. Soyons clairs, l’ancien chanteur de Led Zeppelin demeure un vocaliste de talent et « Raising Sand » le disque qui motive tant de distinctions et qui flirte entre Folk, Blues et Country, mérite plus que de l’attention. Mais que serait le parcours récent de Plant si cet album n’était pas le fruit de l’association avec la populaire Alison Krauss ? En effet, et c’est tout à l’honneur de Plant, ce très recommandable « Raising Sand » est aussi largement à mettre à l’actif de la chanteuse. Le producteur T-Bone Burnett, dont il m’arrive très souvent de dire le plus grand bien sur ce blog, n’est pas d’un apport anecdotique dans cette aventure.

Après une carrière solo qui n’a satisfait que les aficonados inoxydables de Led Zeppelin, ces récompenses remettent légitimement en selle sur le devant de la scène Plant et c’est tant mieux. Qu’un disque aussi enraciné dans la tradition des musiques nord-américaines fasse un tel tabac est par ailleurs plutôt réconfortent et qu’il éclipse Coldplay n’est pas pour me déplaire.

Parmi les dinosaures du rock Robert Plant fait figure d’homme honnête, de défricheur et ses prises de risques en relayant quelques musiques du bout du monde témoignent d’une volonté évidente de faire autre chose que de gérer son compte en banque.

Je connais quelques fans du mythique Led Zeppelin qui fondaient de grands espoirs dans la reformation du groupe. Producteurs et promoteurs rêvaient d’un tel coup, salivaient. Plant a dit non à cette perspective lucrative laissant Jimmy Page, John Paul Jones et Bonham Jr. à leur triste sort et à la nécessité de faire un casting pour trouver un oiseau rare susceptible de remplacer Plant.

Ne croyez pas une seule seconde que Robert Plant pourrait se résumer à ce définitif refus. Avec Alison Krauss, il a signé l’an passé un bon album qui accompagnera à la perfection vos longs parcours automobiles. Le single « Please read the letter » issu de ce « Raising Sand » est une petite merveille. Pour une fois que les Grammy Awards font œuvre utile, ne cachons pas notre joie.

 

Robert Plant & Alison Krauss - Killing the Blues
envoyé par dami1621

Lyon, le 13 février 2009

Photo: DR

Commentaires

Mouais... j'avoue que je l'ai écouté et que je n'ai pas trouvé pourquoi tout le monde s'exite dessus. Un album honnête sans plus que je ne recommande pas pour les voyages, dès fois qu'on s'endorme au volant en l'écoutant :-)

Écrit par : Trublyonne | 13/02/2009

c'est juste, chapeau à Plant de refuser la reformation de Led Zep dont le souvenir de la brillante carrière suffit à notre plaisir.Ce grammy c'est peut-etre un peu abuser mais contrairement à ce que pense trublyonne ça se laisse écouter en bagnole ou ailleurs.

Écrit par : zepzep | 13/02/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu