Avertir le modérateur

11/02/2009

Grand Frère veille

Frère bauer (1).jpgCrime de lèche majesté dans la douce France du bon roi Nicolas : aux ordres de son suzerain, Dame Pecresse vient de doter l’enseignement supérieur d’une chaire de criminologie. L’étude du crime n’est certes pas encore en Sorbonne, mais rassurez vous, enseignants et chercheurs, le salut arrive : un premier poste est créé.

Dès après laudes, la voix de frère Alain Bauer va désormais résonner au chapitre du CNAM. L’ex Grand Maître du Grand Orient, adoubé par le monarque et ami d’icelui est aussi un ex-rocardien qui oncques n’aima Jospin et le fit savoir. Il rejoint la cohorte des sinistres séduits. Pour moi, c’est aussi un vilain qui refusa sa voix à Dame Ségolène, pourtant royale et qui, là encore, le fit savoir, enragé qu’il était de n’avoir pas été reçu à temps en audience par la belle qui querellait son ami et maître. De toute façon, le ban et l’arrière-ban savaient déjà à qui il allait faire allégeance tant il était souvent en cour Beauvau où siége le lieutenant chargé de haute police. Il est bardé de contrats que la société qu’il dirige passe avec moult villes en France et en Navarre : surtout des contrats locaux de sécurité qu’il remplit naguère pour des collectivités de senestre. De nos jours, l’homme est sans conteste de dextre, conseiller officieux du super lieutenant de police et Grand Observateur de la Délinquance. Comme le dit si bien Christophe Carèche, l’échevin senestre de Paris « Il a construit une carrière à la limite du politico-public, de l’élu et du fonctionnaire, sans avoir jamais été ni l’un ni l’autre ; c’est une figure unique, assez curieuse ».

Par grâce du roi, voilà frère Bauer titulaire d’une toute nouvelle chaire sans avoir à passer le barrage de la commission des magistères qui doit évaluer les apports scientifiques du candidat. À la trappe, l’évaluation. Une fois de plus, le roi est inconséquent. N’avait-il pas dit - certes un peu rapidement - que les enseignants chercheurs ne sont pas assez évalués ?

Ceci étant, voir quelqu’un trouver un poste à vie en ces temps de crise, voilà qui prouve s’il en était besoin, le vrai penchant social de la cour. Circulez manants.

Et puis, notre frère Alain est méritant qui, en décembre dernier, remettait à MAM notre Grande Inquisitrice, 26 propositions pour améliorer le contrôle de fichiers de basse police. Quoi qu’à y regarder de plus près, ses préconisations sur « l’apparence » des suspects et sur le fichage des mineurs dès 13 ans ne fassent pas l’unanimité ; comme celle de recenser des mineurs pour « des activités susceptibles de porter atteinte à la sécurité publique », recommandation baueresque à la formulation si vague qu’elle permet en fait le fichage préventif des frères mineurs. Cela ne vous rappelle rien ?

Bon, j’arrête d’être mauvaise langue, le pilori me guette si la basse police lit ce libelle.

Et puis, nous sommes bien gardés puisque MAM vient de décider, suite au rapport de frère Bauer la création d’un « service d’audit et de contrôle interne des fichiers » de la police et de la maréchaussée. Frère Alain va pouvoir prospérer sur la peur durant de nombreuses années.

Grand Frère Nicolas veille… Et Petit Alain gagne.

Jean-Paul Schmitt

Commentaires

la fille du tres sarkozyste Marleix est parait-il nommée, contre toute attente, sur un poste universitaire ce qui provoque la tres mauvaise humeur de ses futurs collègues. Qui va oser dire que Sarko n'aide pas l'Université française.

Écrit par : le mandarin | 13/02/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu