Avertir le modérateur

25/01/2009

Dérapage ?

gaudin.jpgJean-Claude Gaudin, le Sénateur et Maire de Marseille traverse une période difficile pas seulement à cause des problèmes liés aux finances locales, à la neige ou à l'avenir de l'O.M.

Juste avant la trêve des confiseurs, alors qu'il s'agissait lors d'une manifestation de célébrer la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, Gaudin, pointant du doigt le représentant local des associations arméniennes, s'en était pris à ceux qui exigent le vote d'une seconde loi relative au génocide des arméniens pour l'heure bloquée au sénat. Manifestement pour faire bonne figure devant Rama Yade, histoire de fermer le ban, Jean-Claude Gaudin avait expliqué que "la France a fait ce qu'elle devait faire" pour le génocide et, en présence du Consul de Turquie, précisé que "Les Turcs sont en train de fabriquer le même bateau que Protys et Gyptis" (découvreurs de Marseille en 2600) non sans rajouter bravache que "si ces gens-là arrivent devant le vieux port et la Mairie de Marseille, je les accueillerai et j'espère que vous ne me ferez pas un procès public".

Inutile de dire que le dérapage de Gaudin, même assorti le lendemain de nouvelles déclarations visant à calmer le jeu, risquent de laisser des traces du côté de la cité phocéenne. Ici, à Lyon, il y a une année de cela, Gérard Collomb inaugurait à proximité du nouvel immeuble du Groupe Le Progrès une rue Hrank Dink, moment symbolique destiné à honorer la mémoire du journaliste Turc assassiné sans que la présence des autorités diplomatiques turques ne modifient fondamentalement notre volonté de voir le génocide des arméniens enfin reconnu par l'Etat Turc laissant ainsi la porte ouverte à une normalisation des rapports entre la jeune république d'Arménie et la Turquie mais aussi avec l'Europe. Telle était d'ailleurs la position de Hrank Dink.

  • - Pour en savoir plus, lire le numéro de janvier de "France-Arménie" et en particulier l'interview de Pascal Chamassian, président du CCAF PACA. www.france-armenie.fr

Par ailleurs, suite à la campagne publique d'excuses au peuple arménien victime de "la grande catastrophe" de 1915 lancée en Turquie par des personnalités et intellectuels (www.ozurdiliyoruz.com), une soixantaine de citoyens français d'origine arménienne lancent à leur tour un appel intitulé "Merci aux citoyens turcs" destiné à soutenir cette initiative venant de Turquie. Le texte de leur appel est disponible sur Libération.fr et un site vient d'être ouvert afin de recueillir de nouvelles signatures (http://repondre.word-press.com).

    Lyon, le 25 janvier 2009

    Les commentaires sont fermés.

     
    Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
    high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu