Avertir le modérateur

09/01/2009

Lettre ouverte

meirieu.jpgPhilippe Meirieu, professeur à l’Université de Lyon 2 vient de prendre la plume pour écrire une lettre ouverte à Xavier Darcos. La version intégrale de ce texte est disponible sur le site de Philippe Meirieu, www.meirieu.com

"Monsieur le Ministre,

Je suis, comme professeur, comme citoyen et comme socialiste, profondément attaché à l’Ẻducation nationale et au projet républicain de notre école. C’est pourquoi je crois que votre politique est particulièrement dangereuse. Elle sacrifie l’avenir de notre pays à des équilibres financiers à court terme dont on a vu, avec l’octroi par l’Etat de plusieurs millions d’euros de garantie aux systèmes financiers, à quel point ils n’étaient qu’un prétexte.

Votre politique est dangereuse parce qu’elle ignore toujours les coûts sociaux de ses choix : coût de l’échec scolaire et de la désespérance de jeunes qui y sont assignés à résidence, coût des conflits et des gaspillages provoqués par la concurrence organisée entre l’Etat et les collectivités territoriales entre les parents et l’école, entre les établissements, voire entre les enseignants eux-mêmes.

Votre politique est dangereuse parce qu’en externalisant le traitement des difficultés d’apprentissage vers une multitude de structures de soutien ou vers les secteurs pharmaceutique et médical, elle vide inexorablement la classe de sa substance. Au lieu de travailler à mobiliser tous les élèves sur les savoirs, on se résigne au darwinisme scolaire, sous prétexte qu’à côté, il existe assez de déversoirs pour récupérer les inadaptés ! En réalité, notre système scolaire tout entier n’est plus qu’une usine à gaz totalement incompréhensible pour les familles populaires. Tandis que les enseignants deviennent des « guichets de service » pour les familles plus fortunées.

Votre politique est dangereuse parce qu’en faisant des enseignants du primaire les boucs émissaires de l’échec scolaire, vous exonérez la Nation du sursaut éducatif qui s’impose en matière d’éducation familiale et de réflexion sur les médias, comme dans la lutte contre les inégalités sociales.

Votre politique est dangereuse parce qu’en supprimant les Instituts Universitaires de Formation des Maîtres, vous atomisez la formation des enseignants et oubliez que transmettre des savoirs exigeants à des élèves concrets est un métier de plus en plus difficile et qui s’apprend. En privant les jeunes professeurs d’une vraie formation pédagogique par alternance, vous les condamnez à osciller entre la dépression (pour eux) et la répression (pour les élèves).

Monsieur le Ministre, vous avez engagé beaucoup de réformes sans véritable travail en amont avec l’ensemble de vos interlocuteurs : enseignants, cadres éducatifs, parents, élèves, collectivités territoriales. La seule ligne de force qui s’en dégage est un recul sans précédent des ambitions du service public d’éducation. Beaucoup d’enseignants sont en colère, d’autres sont complètement découragés. Il ne suffit plus de vous récrier pour les apaiser. Il faut vraiment et radicalement changer de politique".

Lyon, le 9 janvier 2009

Commentaires

De plus en plus chiant !
Je reviens de la patite cabane au fond du jardin avec le broc d'eau qui a dessiné sur la pierre son cercle de rouille .
Chiant ,je veux parler de Meirieu ,bien sur.
Meirieu fait partie de ces enseignants qui ,méthode globale ou pas méthode globale ,ont contribué à nous livrer bon an mal an des milliers d'élèves,de collègiens,de lycéens qui ne savent ni lire ni écrire malgré plusieurs années de va et vient consciencieux et obstinés entre le domicile de leurs parents et leur établissement scolaire .
Il fut un temps ou les enfants d'enseignants étaient des cracks et se distinguaient des autres élèves en tirant le niveau de la classe vers le haut .
Avec Meirieux, ce temps là est aussi révolu. Que font ses enfants ? Qu'ont-ils réussi ,eux qui ont eu la chance rare d'avoir à leur merci, sinon à leur disposition , un distingué profeseur des universités, à la fois comme géniteur et comme pédagogue ,puisqu'il prétend "faire" dans la pédagogie ... A -t-il su les "mobiliser sur les savoirs " ? (Et en plus il utilise un style tout à f ait pédant et pompeux pour s'adresser au Ministre) Posez lui la question . Eclairant . Dans cette histoire ,il n'y a pas que le Ministre qui est dangereux . ..

Écrit par : Joblack | 09/01/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu