Avertir le modérateur

21/11/2008

Red

Logo PS Bull.jpgAlors que les adhérents du Parti Socialiste votaient hier au soir dans leurs sections, sur France 2, « Envoyé Spécial » s’interrogeait sur cette fameuse boisson énergisante, le « Red Bull ». Comme quoi, il n’y a pas que le PS qui veut virer au rouge puisque ce très chimique « taureau rouge » est sur le point de faire passer chez les jeunes le coca pour de l’eau bénite.

Jusqu’ici la France affichait moue et dégout face à ce « taureau rouge » que notre administration avait tendance à considérer comme un produit dopant. De guerre lasse, aujourd’hui, comme dans la plupart des pays, « le taureau rouge » est autorisé avec les réserves d’usage, puisque on demande aux assoiffés de limiter la consommation de « Red Bull » à deux canettes de 25 cl par jour. Je vais vous faire grâce de la composition de cette boisson, qui, pour donner de l’énergie, n’hésite pas à faire de la chimie un art majeur.

Du côté du PS c’est un peu le même principe car la nouvelle union des laborantins associés contre Ségolène Royal rêve d’une mixture politique qui tire aussi sur le rouge mais concernant ce nouveau « Red – PS » il convient tout de même de s’interroger sur sa composition chimique qui, élaborée par quelques œnologues rémois, est potentiellement en passe de proposer aux français un précipité qui à terme risque de faire, comme disait l’autre, « pschitt » !

Le « Red PS » proposé à la commercialisation est, il faut le dire, d’une rare complexité chimique. En voici le détail

  • 18% d’acide Lillois régénéré de Modem peu nocif provenant de jardins ouvriers.
  • 5,7% de Jospinine
  • 9,3% de précipité de Delanoë traité à la caféine
  • 17% d’eau gazeifiée provenant des monts Fabius
  • 1% de vitamine Utopique plus connue sous le nom de vitamine F.
  • 3,5% de Rocardo-glucose
  • 2,5% de saccharose-nomadique connue dans le grand public sous le nom de « Montebourienne »
  • 21% de colorants « Red plus » Emanuellohamontiques avec quelques traces de Melenchonite.
  • 0,3% Moscose, anti-dépresseur qui pris à une si petite dose est sans effet
  • 1% de Cambédélices
  • 1% de « Jack-Jack » sorte de précipité de vote constitutionnel difficile à doser

Le reste étant constitué d’une série d’acides très instables dont le célèbre « pot hollandais » célèbre dans les milieux cyclistes. J’espère que maintenant vous comprenez pourquoi tout cela fait peur et pourrait provoquer à brève échéance des troubles majeurs du comportement, et à plus long terme une issue fatale. En quelque sorte « Red mort ».

Lyon, le 21 novembre 2008.

Commentaires

Oui faire circuler largement ce précipité chimique criant de lucidité pour décider les indécis avant ce soir et interpeller ceux qui prennent le risque de nous le faire consommer sans modération.
Simone

Écrit par : Simone Daret | 21/11/2008

conviction, humour et lucidité mon cher secheresse. vous etes un "oiseau rare".bravo et bon vent.

Écrit par : jpl | 21/11/2008

Oui bof on pourrait faire la même chose avec Royale de type potion amère avec en prime,des amuses gueules à bases de vieux fossiles de genre Freche ou collomb ou Guerini Le tout agrémenté d'une sérénade,sous le balcon de Bayrou,avec pour accompagnement les boys band de la dame

Écrit par : antimythe | 21/11/2008

Antimythe, il ya une différence fondamentale entre les deux candidatures. Royal attire et repousse; elle attire même des soutiens qui ne sont pas forcément de première Frêcheur, mais au moins, ce n'est ni Frêche ni Guérini ni Collomb ni Rebsamen qui sont allés la chercher en se réunissant alors qu'ils ne peuvent pas se blairer juste pour éviter que la candidate d'en face ne gagne et n'entame leur pouvoir réel ou supposé. (à lire comme je l'ai prononcé, sans reprendre son souffle).
Aubry, c'est vraiment le cocktail improbable. Autant la femme n'est pas intrinsèquement critiquable (personnellement, je respecte ses engagements de toujours et surtout sas actes politiques...jusqu'au mois dernier!). Autant accepter de servir de cache-sexe à des gens aigirs, qui se sont eux-mêmes entretués avant, qui ne peuvent pas se sentir et qui surtout ne sauront JAMAIS travailler plus ensemble qu'avant, c'est franchement nul, voire malhonnête. De l'intérieur, j'ai été suffisamment bien placé pour constater que seconds couteaux de Fabius et ex-partisans de Rocard ne peuvent pas faire plus unis qu'avant. Que les partisans de DSK et de Fabius ne peuvent pas prendre le risque de voir Aubry trop décoller. Que Filoche ne peut être dans une majorité avec Delanoe. Etc, etc. Que les militants PS se remuent un peu les méninges et comprennet à quel point la "fidélité" à leurs dirigeants sortants compromet l'avenir et la crédibilité du parti. Et que cette fidélité n'a pas souvent été payée de retour.

Écrit par : adetournemire | 21/11/2008

adetournemire,Franchement si vous pensez que du coté de Royale,l'esprit de caste et la pratique chausse trappes n'existe pas ,c'est que vous ne voulez pas voir Si le PS,est en piteux état c'est bien pour ces raisons Mais c'est un fait,après l'élection de ce soir selon le résultat le PS sera ou ne sera plus à gauche La gauche ce mot que certain ne peuvent déjà plus prononcer

Écrit par : antimythe | 21/11/2008

Ce n'est pas l'esprit de caste qui est en cause mais la qualité et l'ouverture de la caste. Et je réitère: il n'y a pas moins de gens de gauche derrière Royal que derrière Aubry. La seule différence c'est qu'eux ils votent toujours PS, même quand c'est Fabius ou Emmanuelli qui est premier secrétaire. La paille et la poutre, vous dis-je!

Écrit par : adetournemire | 21/11/2008

Salut Jean-Yves,

Pour ma part, je préfère redynamiser le Parti Socialiste avec les talents issus des diverses sensibilités qui le composent et qui se retrouvent sur l'essentiel, plutôt que de le voir perdre son âme en m'abreuvant, comme les bons supporters sensibles aux alliances avec le MODEM le feront sans doute, de la "bonne" soupe Royal ...

Écrit par : Karim Aou | 21/11/2008

Quand Guérini invite un «petit jeune» à rayer son nom de la liste pour le Conseil national
Lors du congrès de Reims, les négociations ont été âpres pour figurer au conseil national, le «parlement» du PS. Selon un des participants, du côté de chez Royal, le tout-puissant président du Conseil général des Bouches-du-Rhône, Jean-Noël Guérini a su manier l'ironie mordante envers ceux qui voulaient à tout prix leur place sur la liste: «tu veux ta place? Tiens, vas-y, raye mon nom de la liste» s'est-il exclamé, avec toutes les apparences de la sincérité, envers un impatient, crayon tendu à l'appui.

«Vas-y, raye, raye mon nom, je te donne mon stylo. Je dirai à Ségolène: on a fait monter un petit jeune, mes 4.000 cartes, c'est pas grave. Raye, raye mon nom!», a-t-il encouragé avec sa faconde habituelle. Evidemment, le «petit jeune» en question s'est bien abstenu de prendre la consigne au pied de la lettre...

Écrit par : antimythe | 21/11/2008

cher jean yves,
On peut raisonnablement penser que les "lapins"de son entourage ont désigné Martine, sans la choisir,par défaut ou par calcul.En tout cas parcequ'il sont à peu près surs qu'elle sera la bonne fifille à son père fondateur.Et qu'elle respectera les vieilles coutumes, les croyances, et perpetuera les rites.
Pas comme cette méchante rebelle pas finaude qui ne comprend pas la mécanique "cantique".
Et surtout, ils savent que la problématique de gouvernance sera la meme pour les deux:gérer du conflit.
Mais qu'ils seront en meilleure posture pour la controler de l'interieur.
l'absence de majorité politique , les compromis, les concessions, les déclarations ,les affrontements , les cesser le feu...la langue de béton armé dans une bouche de fiel. Toute la différence est là, entre nos deux camarades socialistes.
Martine qui sera entre deux ou trois chaises musicales
ou Ségo qui instruira un conflit politique lourd au sein du parti.
A tout prendre ,je préfère un vrai débat politique frontal à la gueguerre tribale. Parce que Ségolène consultera les militants .alors que Martine sera contrainte de s'aligner sur ses "partenaires"...

Écrit par : volubilis | 21/11/2008

A lire les commentaires, il est évident que peu connaisse Martine Aubry. S'ils croient un seul instant qu'Aubry élue, elle servira de serpillère, ils se trompent grossièrement.

Elle fera le boulot pour lequel elle a été élue et remettra le parti en marche.

Écrit par : Maikeulkeul | 21/11/2008

Parce que Ségolène consultera les militants .
Oui bien sur et au passage Guerini lui rappellera que pour les présidentielles il représente 4000 cartes et les militants combien de division Elle sera prisonnière entre autre de ces personnages d'un autre age et aux méthodes plus que contestable de ses trois compères sans lesquelles elle n'existerait pas en final Ils le lui feront payé au prix fort

Écrit par : antimythe | 21/11/2008

"Red is dead", fameux film défendu par Odile Deray lors d'un hypothétique festival de Cannes, a pris une dimension prophétique ce soir.
Youri Tartine Martine aura été actif, très actif, en terres de maroilles... Ce grand humaniste que fut Staline, même au plus beau de sa forme, en rougirait comme une jouvencelle. 80%, joli score pour un parti démocratique.

Le renouvellement est donc un saut de 80 ans en arrière. C'est un concept. Il paraît que l'Histoire n'est qu'une grande boucle... Le "à gauche tout" prend tout son sens maintenant. Moi qui pensait que la traban customisée portant les autocollants "motion A-C-D" était moribonde, je me suis trompé. L'utilisation d'un pot d'échappement Ninja, prévu pour les mobyclette de chez peugeot, et d'un carburant illégal auront bien permis à l'épave de passer la frontière bolchévique. Enfin, faut faire gaffe à ne pas percuter Besancenot et Mélenchon. Un cycliste et un auto-stoppeur, c'est fragile quand ça rencontre inopportunément un tel bolide. J'espère juste que c'est pas Delanoë qui conduit. Ca pourrait être dangereux, car il ne connait pas la route et le brouillard semble très épais. Ca va lui faire bizarre la rigueur du grand orient russe. Va-t-il verser une petite larme en pensant à sa si chère Europe libérale et adorée ? Le siège de la traban est déjà si inconfortable…

Ce qui est dommage, c'est qu'on connait déjà la fin du film. Le gentil capitaliste, sarko, tue Youri Tartine Martine en le jetant une seconde fois dans la mare de mazout. Sarko sort un briquet et met le feu à la mare en prononçant la phrase culte du film: "Meurs, pourriture communiste". Grand vainqueur, Sarko part en décapotable en écoutant la chanson « Red is Dead ».
Apparemment, une suite serait prévue pour 2012.

Jean-Yves, tu as bien raison. La composition du Red Bull est bien plus passionnante et intéressante. Pourquoi ne pas réorienter ton blog vers l’analyse des produits que l’on ingère ? Le beaujolais nouveau me semble être un bien beau défi pour commencer.

NB : Juste une petite question. L’acte de décès est déjà dans les rotatives. Je veux prendre un peu d’avance. Pour les chrysanthèmes, c’est quelle adresse ? Solferino ou Cours de la liberté ?

Écrit par : Kévin G. | 22/11/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu