Avertir le modérateur

06/11/2008

Des paradis aux enfers en cercueil écolo

Paradis.jpgCurieuse, cette semaine passée qui bégaie et rassemble enfers, paradis et cercueils dans un temps raccourci.

Paradis : (1)

De quoi nourrir mon exégèse farfelue sur Sarkodieu, l’omniscient-multiforme et sa conception évolutive des paradis :

Dans la version la plus ancienne et la plus courante, il en est le jardinier. Quand il les cultive, ces paradis, il apparaît sous la forme d’avatars. Citons-en deux parmi les plus courants : tantôt il est appelé Prince d’Andorre (certains exégètes voient dans ce nom la déformation d’une injonction antique appelant au meurtre rituel des démocrates athéniens : « endors la vieille ! ») ; d’autres fois, il est appelé Suzerain de Monaco (on parle à ce propos de rites monacaux, mais la tradition fastueuse et sarkodieuse va à l’encontre de cette interprétation, notamment la version dite Bling-Bling très souvent attestée).


Sarkodieu tonne contre les paradis, mais sa colère se révèle seulement dans les versions les plus récentes où il vitupère leur immoralité. La représentation de Sarkodieu qui prévaut lors de ces condamnations c’est celle du bon larron face aux descendants d’Adam et Eve désormais nus et desquels il a exigé qu’ils abandonnent leurs nippes. Toutes les recherches actuelles montrent que pendant ce temps-là, il continue à transformer en énergie ce qu’il a ainsi récupéré sur les plus pauvres pour continuer à créer les trésors de ses paradis préférés et fiscaux.

Enfers : (2)

Charon le passeur s’appelle Hortefeux dans les versions les plus récentes. Il est chargé de jeter les damnés par Sarkodieu, femmes et enfants compris, et de les conduire dans les enfers dont ils sont issus.

Cercueils : (3)

Peut-être enfin une bonne nouvelle - « évangile » en grec – pour ceux qui s’en vont vers l’au-delà de leurs songes : le cercueil écologique.

Pour la Toussaint, nous aurons enfin accès à un véhicule propre pour aller vers le grand ailleurs (ou le Grand Tailleur si vous préférez). 48% de gain sur la pollution atmosphérique et 30% sur la pollution des eaux, grâce, nous dit-on à du chêne issu de forêts « durablement gérées » (c’est bien le moins quand il s’agit d’éternité). Avec des poignées en bois, s’il vous plaît, pour faciliter leur biodégradabilité. Et tant pis pour les adeptes du retournement des morts.

(1): Paradis fiscaux : "les pyromanes se transforment en pompiers" - Peillon NOUVELOBS.COM 21.10.2008

(2): Clandestins: Brice Hortefeux se félicite de l'augmentation des retours volontaires - AP 30.10.2008

(3): Lancement du cercueil "écologique" – AFP 30/10/2008

Jean-Paul Schmitt

Lyon, le 6 novembre 2008.

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu