Avertir le modérateur

11/09/2008

Optimisme ?

1354665856.jpgAprès mon billet de la fin août certains s’étonnaient de mon optimisme raisonné et très mesuré concernant la bataille électorale qui se livre aux Etats-Unis entre Obama et Mc Cain.

Autant l’été avait été pénible pour Obama autant il est vrai que la convention de Denver apportait un peu de ciel bleu dans la campagne démocrate puisque avec 48% d’intentions de vote, Obama se hissait quelques 6 points au dessus du républicain. En choisissant dans le même temps Sarah Palin comme co-listière, Mc Cain allait effacer cet avantage en remettant les compteurs à zéro. Malgré les parfums de scandale ce choix de ticket républicain allait rapidement fonctionner au point d’enclencher la dynamique actuellement à l’œuvre.

Depuis, le tandem Mc Cain-Balin, a conjuré le sort. Un sondage intervenu en début de semaine confirme la stratégie gagnante du Parti Républicain, Mc Cain se situant 4 points au dessus de Obama. On pourra toujours dire que les sondages méritent doute et précaution il n’empêche que depuis que Sarah Palin fait équipe avec le vétéran du Viêt-Nam sur une ligne « pur porc » la dynamique républicaine est de retour. Sarah Palin booste la candidature Mc Cain et la gouverneur de l’Alaska est en passe de devenir la super-star que l’électorat républicain se cherchait. Meetings pleins à craquer. Eloge des grands médias malgré l’épisode familial. Perspectives de gains dans certains états. L’opération Palin est manifestement un succès et, comble de l’histoire, les républicains commencent à jouer la carte maitresse de Obama, le changement.

Scrutant, malgré son actuelle stratégie d’évitement des grands médias, la « boulette à Palin », les spin-doctors d’Obama semblent dans l’expectative. Réaliste ? Pessimiste ? Willie Brown l’ancien maire démocrate de San Francisco s’interroge publiquement sur la stratégie de Obama. En expliquant que « Sarah Palin a totalement bouleversé la dynamique de cette campagne », Brown dit que « Les Républicains sont passés à l’offensive et nous ne sommes pas très doués pour la défense », autant dire que conjointement les questions de dynamique de campagne et du vote populaire sont désormais au centre du duel Obama-Mc Cain.

Nul ne sait si nous entrons dans une phase de « non retour » dans cette campagne ou bien si le léger mieux de Barack Obama dans les sondages est le signe d’un nouveau coude à coude jusqu’à la dernière ligne droite. En tout cas Obama joue gros dans la séquence qui s’avance. A vous de voir s’il convient de se montrer d’un optimisme raisonné ou d’un pessimisme cruel.

Lyon, le 11 septembre 2008.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu