Avertir le modérateur

23/07/2008

D comme Disquaires

136411954.jpgAlors que dans ce pays quelques représentants authentiques de cette maudite droite s’essayent régulièrement à liquider la loi Lang sur le prix unique du livre (voir billet du 5 juin 2008), si vous souhaitez vous faire une idée de ce que deviendrait le paysage des librairies en France si leur méfait se concrétisait, il vous suffit de contempler celui des disquaires kärchérisé depuis une grosse vingtaine d’années. C’est simple il ne reste quasiment plus dans ce pays de disquaires indépendants.

Le 5 avril dernier, Rennes Musique fermait ses portes après plus de vingt ans de bons et loyaux services dans la capitale bretonne, quant aux Virgin et autres Fnac ils deviennent peu à peu des vendeurs de merchandising, de papeterie et pourquoi pas demain d’épicerie fine, de chaussures de sport ou de sous-vêtements.

Vous me direz que « ailleurs » ce n’est pas mieux. Londres qui demeurait la capitale mondiale du disque jusqu’au début des années 2000 connait elle aussi une érosion préoccupante. Berwick street tient encore le haut du pavé mais d’ici quelques temps il conviendra peut-être de contempler la jaquette de l’album de Oasis pour se souvenir des « Reckless Records » et autres « Sister Ray ».

Le numéro de Juin de Vibrations (vibrationsmusic.com) aborde cette question via la rubrique de John Lewis qui relate « la journée des disquaires » destinée en mai dernier à lutter contre leur disparition annoncée. Pour Lewis, comme beaucoup d’entre nous, le shopping discographique est une thérapie et le chroniqueur nous parle avec émotion de « Sound Garden » à Baltimore un de ces disquaires américains décidé à ne pas disparaître sans combattre. Il faut dire qu’outre-Atlantique la situation n’est pas brillante. D’après le New York Times plus de 3000 magasins de disques ont fermé leur porte depuis 2003 dont 89 Tower Records. Pour en savoir plus sur ce "Record Store Day" se reporter au site mis en place (www.recordstore.com) et avant que les derniers disquaires ne disparaissent ici comme ailleurs il convient de leur être fidèles « là-bas comme ici ».

NB: Puisque nous parlons de disques et de livres, le gotha des éditeurs français lance un appel destiné aux professionnels mais surtout aux lecteurs que je vous engage à lire, à diffuser et pourquoi pas à signer:


1283964319.2.jpg
  1. Télécharger l'appel pour le livre: http://pourlelivre.files.wordpress.com/2008/07/appel-pour-le-livre.pdf sur le blog
  2. Téléchargez le dossier complet de l’appel pour le livre: http://pourlelivre.files.wordpress.com/2008/07/pour-le-livre_le-dossier1.pdf
  3. Signer l’appel : http://www.lekti-ecriture.com/signezpourlelivre/index.php?petition=2
  4. Facebook: Groupe "Appel pour le livre"

 

Lyon, le 23 juillet 2008.

Commentaires

Soutenons le livre, vous avez raison de nous alerter, c'est important pour protéger l'industrie de l'édition et du livre et préserver la diversité culturelle (française).

contrairement aux idées reçues, les libraires et les éditeurs ne se "gavent" pas. Un libraire par exemple ne touche environ en moyenne que 30% du prix total d'un livre. De là il doit payer ses frais de fonctionnements (loyers, impots, salaires, etc...)

Enfin à tous les gens qui croient qu'en achetant leurs livres en supermarché ou à la fnac c'est moins cher, ces faux... seule les cartes de fidélités à droite à gauche permettent d'obtenir un maximum légal de 5% de réduction. Il en est de même partout. Quand l'un de nous achète un livre en supermarché ou dans une grande surface (>FNAC,Virgin...) il tue à petit feu les petits artisans de la culture que sont les éditeurs et les libraires... demain il n'y aura bientôt plus de libraires comme il n'y a plus de vrais disquaires ou de poissonniers en centre ville (à Lyon par ex.)

les livres sont des Biens culturels, ne l'oublions jamais...
Bon été à tous

Écrit par : MyBook | 23/07/2008

je prefere la loi lang à lang quand il vote la loi

Écrit par : sacha | 23/07/2008

Planète Disques est le Disquaire Lyonnais 7 rue lanterne 69001 04 72 87 02 84 qui est ouvert depuis 15 ans !!!!
Planète Disques sur 250 m2 est un vrai disquaire pour les amoureux du disque vinyle qui sont encore nombreux !!!
Dans une ambiance unique les clients se retrouvent depuis 15 ans déja.
Planète Disques reste en France l'un des Diquaires les plus actif.
Planète Disques "PLANETE COLLECTORS" ET "PLANETE DJ.S"
VENNEZ DECOUVRIR UN LIEU Planète Disques LE SANCTUAIRE DU DISQUES VINYLE !!!

Écrit par : eric | 26/09/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu