Avertir le modérateur

01/07/2008

Taillé pour l’aventure ?

683176173.jpgNicolas Sarkozy qui s’apprête, au nom de la France, à présider l’Europe pendant six mois est-il taillé pour cette aventure ?
On peut en douter sachant que bagout et gesticulations ne font guère illusion du côté de Bruxelles. C’est un Président qui a renoncé aux engagements de son prédécesseur concernant la stabilité des finances publiques qui va se présenter devant nos partenaires. Un Président qui a froissé nombre de pays sur le dossier pour l’union de la méditerranée et qui doit désormais se résoudre à faire un profil plus bas. Un Président qui dénonce Bruxelles devant les marins pêcheurs et les agriculteurs, qui s’en prend à l’Europe quand il s’agit de parler emploi et flambée des prix, bref un homme qui chevauche souvent la ligne jaune de la démagogie plus souvent qu’à son tour.
Dans un contexte économique particulièrement tendu, Sarkozy peut-il donc être l’artisan de « La grande Présidence » qu’il promettait aux Français lors de la campagne Présidentielle française, il n’y a guère plus d’un an. On peut en douter tant l’homme jugé parfois comme imprévisible et agité irrite nombre de dirigeants européens.
Sauf à mettre en avant les questions soulevées par les populations européennes, à savoir l’économie, le social et l’environnement, on se demande légitimement quelle sera la portée de la présidence française le 31 décembre 2008.
S’il veut offrir à l’Europe une « Grande Présidence », Sarkozy doit proposer aux Etats membres un nouveau souffle, un grand engagement pour le changement climatique, une réponse commune à la crise énergétique, des perspectives réelles en matière d’emploi, de droits sociaux et de directive-cadre sur les services publics non sans traiter convenablement les tensions issues du référendum irlandais.
Comme le dit Martin Schulz, le président des socialistes européens, Nicolas Sarkozy est aussi attendu au tournant sur l’Europe sociale, un sujet qui ne semble pas concerner une présidence française avant tout axée sur la politique d’immigration. Retour de l’inflation, augmentation des prix, change euro-dollar, les européens n’accepteront enfin jamais que Sarkozy préside l’Europe avec comme unique logique de s’en servir pour résoudre l’équation française. On peut donc légitimement s’interroger sur le fait que Nicolas Sarkozy n’est tout compte fait guère taillé pour cette aventure. A lui de nous convaincre du contraire.

Lyon, le 1er juillet 2008.

Commentaires

Mon cher Jean-Yves,

Ah l’efficacité européenne du petit empereur des magnats !…

Mais le pire n’est jamais sûr me disait ma grand’mère.

Quoique…

Le 23 juin dernier, la commission européenne a lancé son registre volontaire pour les lobbyistes qui cherchent à influencer l’élaboration des politiques. Tant mieux, on saura peut-être qui fait de la stratégie de présence et d’influence à Bruxelles ou à Strasbourg, mais il semble que ce plan est un peu court quant à la transparence qu’il nous promet. Nous, ici, en France, on sait déjà un peu mieux pour qui roule le plus haut dirigeant de notre beau pays. On a la liste : le recueil des signatures s’est fait au Fouquet’s, un soir mémorable. Et l’efficacité du lobbying est patent.
En ce qui concerne l’Europe, il faut se souvenir que le petit lobbyiste du petit traité a été peu présent à Bruxelles par le passé : quand il était ministre dans un gouvernement récent – pendant 52 mois quand même, excuse du peu ! – il y a eu 31 Conseils des Ministres européens et il y est allé 6 fois (dont 2 lors des sessions extraordinaires liées aux attentats de Madrid et de Londres). Comme stratégie de présence et d’influence de la France on fait mieux.

Inquiétant, un président de l’Union européenne avec une telle assiduité !

Le petit monarque magnatesque a encore beaucoup de rattrapage à faire avant de connaître cette Europe dont il parle tant et qu’il connaît si mal.

Amicalement depuis mes Monts

Patmos

Écrit par : Patmos Tarse | 02/07/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu