Avertir le modérateur

24/11/2006

Little Bob

medium_Little_bob1light.jpgRock & Folk consacre quatre pages à Little Bob Story. Qui plus est, c’est Alain Dister, un Lyonnais, pionner du magazine, qui s’y colle.
Little Bob c’est le Havre, une ville mythique du rock qui a également enfanté Philippe Garnier, une autre signature géante du Rock & Folk des années soixante-dix. A l’époque des dizaines de milliers de lecteurs de la revue voyageaient par procuration du côté de New York et de la Californie grâce à Garnier.

Le troisième « grand homme » de cette ville c’est bien entendu Dhorasso dont je veux, comme bien d’autres, saluer le parcours, le talent et les valeurs. Mais revenons à Little Bob.


A Lyon, un des fans autoproclamé de Little Bob, c’est Gérard Collomb, la dernière fois que nous avons parlé du rocker du Havre, c’était en plein Conseil Municipal, à l’occasion du dossier sur la Délégation de Service Public concernant le Transbordeur. Chacun sait que sur ce coup là, je n’étais pas partisan de confier à nouveau les clés du Transbordeur à Victor Bosch. Avec malice et humour le Maire m’avait alors dit, en séance publique, que nous avions des divergences sur le groupe Pulsar (dont le batteur était Bosch), mais que nous pouvions nous retrouver sur Little Bob Story. Inutile de perdre notre temps pour aller aux sources, mais je crois que ceux qui sont en charge de nettoyer les propos du Maire dans le compte rendu du Conseil Municipal ont fait disparaître cet échange, je le concède, parfaitement subsidiaire.

Le Maire avait donc, à l’époque, exprimé son soutien à la proposition conjointe de Patrice Béghain et Etienne Tête en choisissant Victor Bosch. Entendons-nous bien, même si ce choix était tout sauf « rock n’roll », il pouvait cahin-caha à peu près fonctionner.

J’ai bien malheureusement l’impression que ma réticence de l’époque pourrait se transformer d’ici quelques temps en simple retour aux envoyeurs tant l’équipe du Transbordeur me semble déstabilisée. Cela étant, j’ai confiance dans le choix de mes collègues qui finiront comme toujours, histoire de rock attitude, par proposer la solution idoine au Maire. En attendant je suggère à Béghain et Tête d’offrir à Noël au Maire le dernier enregistrement de Little Bob, « The gift »(sic !), c’est chez Dixiefrog/Night & Day.

Lyon, le 24 novembre 2006.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu