Avertir le modérateur

26/10/2007

Blues

medium_pendu.gifIl y a des jours comme aujourd’hui ou on se dit qu’il conviendrait de rester le matin sous la couette. Un rapide feuilletage de la presse du jour et votre journée est pourrie.Claude Allègre quitte le PS le 31 janvier prochain. Vous allez me dire qu’il nous reste encore plus de deux mois pour en profiter mais que sera le Parti Socialiste sans lui ce d’autant que l’on murmure que Charrasse pourrait en faire autant afin de s’installer au Conseil Constitutionnel.
 
Avec Eric Besson c’est pire. Le felon qui ne compte plus un seul ami à gauche est rejeté par ceux qu’il croyait être ses nouveaux copains. A l’occasion de la visite présidentielle au Maroc, Besson a été surpris mangeant seul au comptoir d’un restaurant alors qu’un peu plus loin le député Lellouche et le conseiller Sarkoziste Benamou baffraient.Pire encore car la rumeur enfle, Colombani l’ex boss du quotidien le Monde ne toucherait que 950 000 Euros à l’occasion de son pot de départ alors qu’il pouvait légitimement prétendre à plus de 1,5 millions d’Euros si l’on considère son salaire et son ancienneté.
 
Du côté de Rachida Dati certains de ses amis mal attentionnés continuent à mettre en cause la légitimité d’un diplôme obtenu, je crois, à HEC. La chose me paraît d’autant plus suspecte que l’actuelle ministre de la justice préside ce soir un diner-débat à la Chambre de Commerce de Lyon sur le thème « Les mécanismes socio-psychologiques favorisant une croissance économique partagée ».
 
Heureusement depuis hier la révolution verte est lancée. Avec le froid qui arrive il fallait bien une ecopastille pour faire passer la pilule.
 
Lyon, le 26 octobre 2007

Commentaires

heureusement que je consulte votre blog en fin d'après midi car tant de mauvaises nouvelles en une seule journée cela peut effectivement convaincre le plus déterminé à rester au lit. Maintenant c'est ma soirée qui est foutue et comme je voulais aller assister au concert de notre chanteur comique Benjamin Biolay ce soir je crois que je vais finalement renoncer. Un tilleul et au lit en espérant que demain matin, à mon tour en lisant la presse, je ne vais pas apprendre que jack lang accepte une mission sur les chiens méchants et qu'Attali ne préconise l'ouverture des commerces la nuit.
Quant au petit géant vert qui nous propose sa révolution verte il ne faut pas y accorder trop de crédit, demain il sera passé à autre chose.

Écrit par : zamponi | 26/10/2007

Perdre Allègre et Charasse, c'est comme perdre du poids. Personne ne s'en plaint, mais faut faire attention de pas reprendre après.

Écrit par : Adam Belinski | 26/10/2007

Et oui, mon cher Jean-Yves, il y a des jours où tout va mal, des jours où rien ne réussit comme dit la chanson.

Ma grand’mère disait toujours : « d’un mal il ressort souvent un bien ».

Alors, j'écoute grand'mère et je vais au spectacle en disant "the show must go" avec un épouvantable accent gréco-lyonnais.
Je dis tout haut (pour achever de convaincre et aussi pour faire sourire ma Grecque) :

1- Que Turcat - l’ami déchiré de Collombine - rejoigne Perben-Pulcinella : c’est dommage. Tragédie, tragédie.
Mais qu’il dise tout haut tout que Collombine a fait beaucoup de bien à Lyon (tout en soupirant qu’il ne saurait trahir sa propre famille) : c’est courageux et, surtout, c’est vrai. Tragico-comique.

2 - Que Bernadette Soupirou, le cabas débordant de poireaux bio, pleure la subvention à un théâtre vietnamien et demande des comptes sur cette f… dictature communiste : c’est drôle et triste en même temps. Comédie, comédie.
Mais elle nous manquerait la très chère Pythie sibylline quand il s’agirait de lire dans les vapeurs qui la grisent où implanter des stèles de mémoire. Opéra, opéra (bouffe).

3 - Que Bernard Laporte, tout glorieux de sa défaite, rejoigne l’équipe de rêve du gouvernement Fillon pour un match de plus : c’est surprenant. Guignol, guignolade.
Mais il faut bien que l’on puisse rire lorsque l’on examinera quelques-unes de ses affaires. (Et puis, ouf, il n’a pas eu à s’occuper de la jeunesse. Dénouement heureux pour l’instant.). Farce, farce.

4 - Que l'homme au chapeau noir que le toujours très droit Millon a rencontré dans la cour de l’Hôtel de Ville est décidément bien étrange. Mystère, mystère.
Et si c’était son ami le petit Louis en émissaire de Pulcinella ? Boule de gomme, boule de gomme (çà colle toujours et il y a parfois de ces odeurs soufrées qui amusent les potaches).

Tu vois, le jour est au soleil dans mes monts et je dormirai plus longtemps demain.

Bien à toi

Patmos

Écrit par : Patmos Tarse | 27/10/2007

je suis drôlement étonnnée par le peu de commentaires laisdés à ton billet ! :)

Écrit par : info | 19/10/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu