Avertir le modérateur

10/10/2007

Précisons la précision

medium_BHL.jpgLa chasse au BHL est ouverte. Pensez donc Levy vient de sortir un bouquin, qui plus est sur la gauche, alors pourquoi ne pas ressortir les vieux troublons se disent nombre de chroniqueurs. Eric Aeschimann lundi dans Libération ne souhaitait pas rater l’ouverture démontrant ainsi que les chasseurs sont des gens dangereux, mais le plus étonnant n’est pas là.

Hier matin, dans un recoin de la page 5 de Libération on pouvait lire un rectificatif titré, je vous le donne en mille, « Précision ». Que nous disait donc cette fameuse précision qui transpirait tout de même la honte ? « Dans le portrait de Bernard-Henry Levy publié (lundi) en deuxième page, une formule donnait à croire, à tort, que BHL n’a jamais rencontré le chef de la résistance afghane. BHL, a rencontré Massoud au moins à deux reprises, en 1992 et 1998 » nous indiquait, profil bas, notre quotidien préféré.

A l’aide de cette pseudo précision, Libération voulait en vérité se dédouaner d’un dérapage coupable car il ne s'agissait pas d'une simple formule qui donnait à croire que BHL n’avait pas rencontré Massoud mais bien des propos d'Eric Aeschimann qui écrivait lundi au sujet de BHL que « son imagination fertile (la fausse rencontre avec le commandant Massoud, le « romanquête » sur Daniel Pearl) » était suspecte.

Que Aeschimann cesse de nous "donner à croire" et qu’il fasse valoir son imagination fertile en écrivant de véritables fictions.

Lyon,  le 10 octobre 2007.

Commentaires

Mon cher Jean-Yves,

La chasse à Béhachelle est ouverte. J’ai peur que mes amis moines-chevaliers à la chasuble de l’ordre nonniste – nous recommencions à deviser ensemble malgré nos désaccords - ne soient pas les derniers à visser leur heaume sur le capuchon en calant leur lance à sinistre.

Holà mes preux ! Attention à ne pas commettre vilaine action. On pourrait appeler cela, dans les siècles futurs, « délit de belle gueule ». Je vous entends gronder sous vos armures : "libéral - traître", "lâche-nous les étriers", "on connaît le marrane… ", "Des œufs d’esturgeon sinistres (la gauche caviar, un jour futur)…", "Rien à voir avec les bons manants qui souffrent sous le renégat Sarko VI…"

Allez, amis : Méchant Long, Chèvre ne ment, le Landais, Laurent le Magnifique aux deux bras gauches, Lionel le Haineux, attendez avant de courir tous sus à la bête.

Ami Web Hair cesse de propager que Béhachelle prône « une conversion au libéralisme ».

Toi, Chèvre ne ment, oublie un instant tes sermons et cesse de répandre ton fiel en écrivant que Béhachelle « est à lui seul une métaphore de l’idéologie dominante, celle des classes dominantes, selon Marx, bref celle du capital financier globalisé : le petit télégraphiste de l’Empire ». Tu en fais trop.

Mon cher Jean-Yves, vois comme cela cogne dur en lice.

Amis gauchers, écoutons-le et lisons-le : les intellectuels qui sont de la famille et qui s'affirment fiers de l'être sont peu nombreux aujourd’hui.

Il y a des procès fumeux pour le dépeindre en fils des classes dirigeantes n’ayant d’autre objectif que de promouvoir chez nous ce « libéralisme » que nos catéchismes ont revêtus d’opprobre

Il y aura toujours dans la famille des procureurs sinistres. Ce sont toujours les mêmes : nostalgiques des grands soirs promis et décrits avec d’autant plus de fougue qu’une fois dans la lice, ils tuent leur bête sous eux et laissent les écuyers se lamenter devant le grand cadavre à la renverse.

Amicalement depuis mes monts

Patmos

Écrit par : Patmos Tarse | 10/10/2007

En revenant sur BHL, Jean Yves tu permets au moins à Patmos de nous comettre un texte qui donne envie de lire.
Moi je suis plus prosaïque et je peux seulement dire qu'hier matin sur France Inter l'inteview de BHL donnait un bon coup d'air frais dans cet océan plus que morose. Il permettait de confirmer une fois de plus qu'on peut être fils de gens simples, ce qui est le cas de BHL, et savoir écrire , penser et donner envie de produire des idées.
En parallèle , j'ai été alertée le soir sur l'émission d'Antenne 2 "les 100 qui bougent " présentée par B. Schoenberg,en hors d'oeuvre une ode aux métiers manuels avec un spécialiste éducation tel que Guy ROUX! puis une présentation d'une famille très bons chics bon genre avec deux filles bien comme il faut qui faisaient avec leur papa la promotion de l'enseignement des langues très jeunes, car le papa avait travaillé à New York et le pôvre il avait peiné avec l'anglais appris à l'école française! Suivait ensuite un interview du PDG d'Acadomia pour faire la promo du concept études surveillées et soutien scolaire façon libérale bien sûr, mais j'ai zapé sur le prix...et puis j'ai éteint mon poste quant est venu ensuite un reportage avec un gamin de 13 ans "en difficulté scolaire" filmé bien en face chez lui dans son logement social avec sa chambre mal rangé, puis son "éducateur au foot à Nice" censé l'aidé..je ne sais comment ce jeune va récupérer une image positive de lui après ça... enfin une émmission insupportable à une heure de grande écoute, insupportable de voir sur une chaine public autant de clichés pour accréditer l'idée que nous devons nous en sortir si nous sommes bien nés,ou si nous payons , si nous allons dans les cours privés, enfin bref un plaidoyer contre l'école de la République, m^me si quelques élèves présents, tous simples, donnaient une petite lueur d'espoir, et exprimaient vouloir être instit, médecin, même que Schoenberg dit au gosse "tu sais que c'est du travail" et le gamin avec beaucoup d'applomb de lui répondre " je sais , mais j'y arriverai"! .
Alors dans ce contexte la guerre contre BHL c'est de la même eau!...des clichés , de l'agitation médias en espérant nous faire avaler tout et n'importe quoi.

Écrit par : Simone | 10/10/2007

Le drame de BHL, c'est qu'il n'est pas assez entré dans l'histoire.
BHL, qui depuis des millénaires, vit avec les saisons, dont l'idéal de vie est d'être en harmonie avec la nature, ne connaît que l'éternel recommencement du temps rythmé par la répétition sans fin des mêmes gestes et des mêmes paroles.
Dans cet imaginaire où tout recommence toujours, il n'y a de place ni pour l'aventure humaine, ni pour l'idée de progrès.
Dans cet univers où la nature commande tout, BHL échappe à l'angoisse de l'histoire qui tenaille l'homme moderne mais l'homme reste immobile au milieu d'un ordre immuable où tout semble être écrit d'avance.

Écrit par : Belinski | 11/10/2007

C´est beau Mr Belinski ; sûr que vous avez eu besoin d´un "nègre" pour écrire tout çà !

www.lyonenfrance.blogspot.com

Écrit par : Lyonenfrance | 15/10/2007

BHL en agace plus d'un !

Il est beau (Il a sûrement signé un pacte avec Dame Nature qui l'épargne des affres du temps), bien propre sur lui, intelligent, il rend abordable la philosophie auprès des petites gens dont je suis.

Son épouse est somptueuse, talentueuse (elle touche à presque tous les arts avec brio!) et qui plus est, elle a oublié d'être bête.

A ceux qui pensent que talent ne peut rimer qu'avec obscure apparence, je dis : BHL vous em..... (Pardonnez cet écart de langage dont je ne suis pas coutumière).

Pourquoi faut-il toujours que d'aucuns qui se prétendent intellectuels de haut-vol, s'imaginent que le bon goût ne peut être que leur ?

BHL serait trop populaire pour être un vrai philosophe ?

Il n'en demeure pas moins qu'il est toujours là, décrié par les uns mais reconnu par les autres, quand bien même ceux-là ne seraient que de petites gens !

Écrit par : RUBIS | 25/10/2007

bonjour,

je voudrais savoir si vous etes franc-maçon,
et si oui, si vous etes d'abord franc-maçon,
ou d'abord socialiste.

Je vous pose la question, car je pense que si le parti socialiste a dérivé vers le sarkozysme, c'est du à cette ambiguité, qui est due fort simplement aux forme reli-gieuse ("liens") de la classe moyenne.

Au cas ou vous aimeriez me censurer,
vous avez mon mail.

Merci de votre réponse,
Pierre "le Belge" de Lille

Écrit par : Belgo3.0 | 23/11/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu