Avertir le modérateur

08/10/2007

L’ami l’a mis là

medium_Horfeux.jpgIl paraît que Brice Hortefeux fait la gueule. Il en a marre d’être le salaud de la bande, marre probablement d’être dans l’obligation de justifier le mot « détail » prononcé par Fillon. Marre d’être le ministre des expulsions, des tests ADN, celui qui doit endosser la défenestration du jeune Ivan et la mort récente d’une femme chinoise. Marre aussi des délégations des églises, lui le catholique, qui viennent protester jusque dans son bureau. Marre de ce qu’il appelle « la désinformation », marre de Libération à qui il vient de dire « puisque vous savez parfaitement ce que vous pensez de moi, cet entretien va durer quarante-sept secondes ».

Il faut dire que pendant que son ami de trente ans fait le beau sans lui, mais avec Rachida Dati et Christian Clavier, à Cardiff aux basques de Laporte, pendant qu’il se fait allumer par certains de ses amis de l’UMP- le sénateur Pinte le qualifiant même de « garçon ambigu » - Hortefeux trinque. A lui le sâle job. A lui de se faire pourrir l’image au point que ses chances de ravir Clermont-Ferrand à la gauche s’amenuisent chaque jour. A lui le rôle de cogneur alors que Alliot-Marie préfère s’occuper des chiens méchants. Brice de Neuilly, l’ami de l’ami qui l’a mis là, a donc du vague à l’âme et voilà que Christine Lagarde en rajoute.

En effet, la Ministre de l’économie, afin d’engager des financiers étrangers et leurs familles à venir s’installer à Paris, a promis de faire le siège du Ministre Hortefeux pour le convaincre de simplifier la procédure d’entrée en France de cadres de la finance internationale et de leurs familles. Pour cela Christine Lagarde suggère d’ouvrir un guichet unique assorti de procédures administratives accélérées.

Tant qu’il s’agissait, pendant la campagne présidentielle, de faire le méchant pour draguer l’électorat de Le Pen, Hortefeux, rappelez-vous, ne mégotait pas. En contrepartie il postulait à un poste régalien qu’il estimait lui revenir légitimement. Au bout du compte, Sarkozy lui a refilé ce sâle boulot à l’Identité Nationale alors que certains de ses petits camarades du gouvernement jouent les chouchous dans les médias. Aujourd’hui l’affaire est  réglée, Brice ne sera jamais « The nice ». En lui demandant, dès que possible, de favoriser l’accueil et le regroupement familial des Factotum de la finance internationale, Lagarde ne fait que traduire la pensée de celui qui l’a mise là et Brice sait très bien que, même quand on est las, on ne peut rien refuser à celui qui vous a mis là.

Lyon, le 8 octobre 2007.

(Photo: www.g8russia.ru)

Commentaires

Mon cher Jean-Yves

Tous les mauvais esprits - j’adore en être – l’appellent désormais Brice Boutefeux. Pour une fois que j’avais envie de ne pas céder à la facilité, me visite la chanson de Brassens. Souviens-toi :
Ô vous, les Hortefeux, ô vous les bons apôtres
Mourez donc les premiers, nous vous cédons le pas
Mais de grâce, morbleu! laissez vivre les autres!
La vie est à peu près leur seul luxe ici bas


Mais, après tout, Hortefeux lui aussi est un masque de tragédie.
C’est même le personnage shakespearien par excellence.

Et me voilà en train de me poser in petto des questions existentielles du genre :
- Brice marine, mais est-il vraiment l’incarnation du diable ?
- N’est-il pas plutôt un vieux Brice car c’est le désir de revanche sur l’âge qui le pousse ? Cet âge qui lui a peu à peu dessiné des traits de traître de tragédie ?
- Comment pouvons-nous ne plus admirer le parfum de son âme catholique – car Brice des dieux est tant aimé – son âme si pure que des hommes à chasuble viennent chahuter?
- Les fantômes de ceux qu’il aura désignés comme boucs émissaires à la vindicte populaire viendront-ils le hanter et le faire hurler de peur ?

Et me voilà à lui dire "Allez, Brice redeviens nice" (je sais que je te plagie, mais c’est le genre d’à-peu-près que j’adore). ou " Prends ta revanche sur celui que tu as tant aidé à devenir roi et qui ne te visite plus guère maintenant que tu as les mains sales. Ô la bassesse des abandons royaux : et dire que tu as si bien empoisonné le roi des borgnes. Beau remerciement !…"

Tu sais, nous ne comprenons pas ce pauvre Brice : il veut tout simplement, à l’instar de Caligula, dénoncer par ses propres crimes l’absurdité du monde.

Comme toi, je l’entends déjà murmurer tout bas la réplique de Richard III tombant sous les coups de Richmond « Mon ministère pour un cheval »…

Mais l’Hortefeux n’est pas mort. Il ne meurt jamais. Il est comme le furet : il est passé par ici et il passera par là. Il est en chacun de nous et, comme Caligula poignardé à mort, il crie qu’il est encore vivant. Caligula, dont Camus disait : « Si le pouvoir vous était donné, vous le verriez se déchaîner, ce monstre ou cet ange que vous portez en vous. »

J’ai la bile noire ce soir, mon cher Jean-Yves. Il y a trop d’ADN dans mon verre et trop peu de droit au logement pour mes amis.

À bientôt, depuis mes Monts

Patmos

Écrit par : Patmos Tarse | 08/10/2007

Effectivement dans ce gouvernement il y a les "bons" (Dati, Darcos,...), les chouchous comme vous dites, les "méchants" et la brute. Pauvre Hortefeux!

Écrit par : serge | 08/10/2007

Analyse tout à fait juste Jean-Yves, il fait le pilier de sarko, celui qui fait le boulot crade.

un truc intéressant sur les cathos, c'est que Valeur Actuelles tape dessus à bras raccourcis sur cette histoire d'adn.Lorsque Benoit XVI a été désigné ce magazine très à droite s'est montré content d'avoir quelqu'un aux valeurs proches des siennes.

Par contre dés que l'église n'est pas d'accord avec la droite, valeurs actuelles ne mégote pas sur le sabre pour frapper le goupillon.Voir par exemple ceci où les évêques sont sommés de se taire et de retourner à leurs études:
http://blog-va.com/index.php/2007/10/03/199-que-nos-eveques-lisent-donc-le-catechisme

Écrit par : lyonnitude(s) | 09/10/2007

J'ai entendu à la radio que le groupe PS à l'assemblée allait se retourner vers le conseil constitutionnel. Il est important que cet amendement inique ne passe pas. Il est toujours temps de signer la petition de Charlie Hebdo.

Écrit par : bertrand | 09/10/2007

Alors secheresse c'est Poutin qui te repasse les photos de Hortefeux?

Écrit par : Bateliers de la Volga | 09/10/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu