Avertir le modérateur

29/09/2007

Le DRAC parle

Jérôme Bouët, Directeur Régional des Affaires Culturelles (DRAC), vient de donner une interview au Petit Bulletin dans laquelle il livre des indications sur l'action de l'Etat en matière de culture, non sans admettre d'ailleurs les difficultés engendrées par la situation budgétaire délicate qui est la sienne. Comment ne pas trouver sympathique et utile qu'un haut fonctionnaire comme Jérôme Bouët accepte de se confier à un hebdomadaire culturel à grande diffusion comme le Petit Bulletin. C'est d'ailleurs peut être une première. C'est en tout état de cause une très bonne chose. Parmi les nombreux points que le DRAC aborde un seul pourrait poser problème si on ne tenait pas compte du fait que Monsieur Bouët est lyonnais depuis seulement quelques mois. C'est pourquoi je crois utile, dans la période pré-électorale qui est la nôtre, de donner quelques éléments importants qui semblent ne pas être connus de notre Directeur Régional. De quoi s'agit-il ?

Probablement avec la meilleure bonne volonté du monde Monsieur Bouët explique à Dorotée Aznar, à propos de Lyon, "que l'on manque encore un peu d'évènements qui créent de la vie, du rassemblement dans la ville" et le DRAC de poursuivre, "attention quand je dis évènements je pense à rassembler les gens en dehors des murs de l'institution, dans des espaces qui ne sont pas faits uniquement pour la culture: des festivals par exemple. Et c'est ce qui manque selon moi. Evidemment, la période n'est pas la plus propice pour créer des évènements à partir de rien."

Même si la formulation utilisée par Monsieur Bouët pourrait être qualifiée par certains comme maladroite, je dois dire que notre Directeur régional a raison mais il décrit en 2007 la situation qui était celle de Lyon... en 2001.

Pour reprendre les mots de Jérôme Bouët, il n'existait en effet "rien" mis à part les superbes biennales et une fête des lumières renaissante dans notre ville.


En effectuant le même diagnostic que Monsieur il y a six ans de cela, c'est à dire en constatant l'énorme carence qui était infligée à notre ville, l'équipe de Gérard Collomb a entamé le processus souhaité par Monsieur Bouët. Sans rentrer dans les détails ce "rien" trouvé en héritage c'était tout d'abord l'absence de fête de la musique à Lyon. Aujourd'hui, c'est 35 scènes, des milliers d'artistes accueillis dans l'espace public, des centaines de milliers de lyonnais dans nos rues, la diffusion d'un DVD assurant la promotion de la jeune création locale. En quelques années c'est aussi la construction d'évènements qui correspondent tout à fait à l'esprit revendiqué par notre Directeur régional. C'est le Festival "Les nuits sonores" qui depuis s'est en plus démultiplié en rendez-vous "Echo sonore" qui balisent toute la saison. C'est le Festival "Quais du Polar" qui est aujourd'hui l'évènement français le plus important pour ce genre de littérature et qui poursuit d'année en année sa croissance, c'est également le Festival "L'original" qui se consacre à la promotion de la culture Hip-Hop et singulièrement du rap, c'est enfin "Y Salsa" qui après celui de Vic Fezensac est le second en matière de diffusion de la salsa et des musiques latines.

Comme le précise Monsieur Bouët au cours de son entretien au Petit Bulletin "il va également y avoir des élections, un nouveau mandat". Le temps de la campagne municipale viendra mais cet effort important produit par la Ville de Lyon qui semble être en parfait adéquation avec les voeux de notre DRAC sera conforté et les évènements construits tout au long de ce mandat seront solidifiés et pourront encore mieux s'épanouir dans le mandat qui s'annonce. Par ailleurs, pour répondre à un profond désir des lyonnais de se rassembler à l'occasion de rendez-vous culturels et festifs notre architecture évènementielle sera enrichie. Comme le dit Monsieur Bouët, le Maire a déjà évoqué la question du cinéma mais d'autres éléments de notre projet pour Lyon seront soumis lors de ce rendez-vous démocratique déterminant qu'est une campagne municipale. Nous aurons l'occasion d'y revenir ici ou ailleurs.

Lyon, le 29 septembre 2007.

Commentaires

Le directeur semble effectivement débarquer. Il pourrait quand même se renseigner avant de parler. Je me souviens Lyon était une ville de province qui n'aidait pas les jeunes projets et il ne se passait effectivement "rien".

Écrit par : Th | 29/09/2007

de quoi il se mêle le drac. Avec ce que Sarko nous prépare il est peut etre pas trop bien placé pour donner des conseils. Il aurait été judicieux que le petit bulletin lui rappelle que la ville avait bougée depuis quelques années.

Écrit par : capt Flam | 29/09/2007

La centralisation a encore de belles oeillères, rappelez vous en 2001, sur les télés, on croyait que seule Paris était passé à gauche.

Écrit par : Belinski | 30/09/2007

Avec une vision pareil, on peut penser que la DRAC sera bienveillante pour aider les collectivités locales , Ville de LYON et Région à financer un évènement cinématographique de grande envergure comme le maire de Lyon l'a proposé à l'Institut Lumière.
Mais pour que le point de vue du DRAC soit éclairé, il faut lui proposer un petiti stage pour inventorier les évènements existants de puis 2001, si non il est à craindre qu'il donne des conseils à l'opposition à Lyon pour proposer n'importe quoi...

Écrit par : Simone | 01/10/2007

bonjour, j'ai écrit une pièce de théâtre dramatique, sujet: femmes battues. Nous sommes un association toute nouvelle dans la région de la Haute Savoie 74 ,nous montons notre compagnie théâtrale Résonnances" aussi n'ayant pas les moyens de financer notre salle de répétition, pourriez vous S.V.P me faire savoir par mail, à qui je dois m'adresser pour avoir des subventions, on m'a parlé de la D.R.A.C à Lyon? pourriez vous si c'est dans vos compétences me faire parvenir un dossier? je vous remercie par avance. dans l'attente d'une réponse par mail, je vous prie d'agreer, Monsieur, mes salutations distinguées Mme Régo-Blanco

Écrit par : REGO-BLANCO MARIE | 19/09/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu