Avertir le modérateur

20/07/2007

A comme Allen (Lilly) et Amy (Winehouse)

medium_A_fushia_Abécédaire.jpgLilly Allen est le dernier avatar du show business britannique, une sorte de concentré  racoleur et people, de branchouillerie jeuniste. Il faut écouter ça puis s'interroger, dans la douleur, sur la nature de la vie qui devrait attendre nos enfants et petits enfants.

Un signe qui ne trompe pas, même la "presse" française comme Closer, Voici et Public s'intéresse de près à cette jeune fille de 22 ans dont je vous recommande l'écoute de quelques extraits de son album pour vous permettre de situer le désastre.

Mix de valses et polkas matinées reggae, émulsion malodorante de rock croisé avec de la variété, hip hop frelaté mélangé sans discernement avec de la techno indigente cette petite nana est depuis quelques mois le nec plus ultra du tout London en vogue. La petite Lilly a d'autant plus le vent en poupe qu'elle est vendue comme une vraie teigne et le fait que ses chers parents arpentent l'industrie du spectacle depuis pas mal de temps n'est pas pour rien dans l'affaire. Pour preuve un début de carrière à l'age de 17 ans, avec contrat chez Warner à la clé. Plantage suivi d'une relance experte via un buzz énorme sur My Space, suivi d'une signature chez EMI font de la carrière de la Baby-Doll after punk un pur produit de mercatique appliquée.

Le plus pénible dans cette affaire n'est pas tant que la perfide Albion nous refile en contre-bande un tel asticot. Ce n'est ni la première et encore moins la dernière fois que l'on aura à supporter les mêmes camelotes musicales que les anglais. Non le plus scandaleux est que la presse tabloïd anglaise et nos torchons nationaux, je parle toujours de Voici, Closer, Public aiment à comparer Allen (Lilly) à la superbe Winehouse (Amy). Pour vous convaincre de l'immense talent de la seconde, reportez-vous à mon billet qui remonte à quelques mois et visionnez la video de "Back to black" qui fait suite à ce texte. Si vous ne connaissez pas encore cette formidable chanteuse, vous serez subjugués et vous irez vous procurer sans délais ce disque de votre été.

Lyon, 20 juillet 2007.

08:00 Publié dans Culture & cultures..., Podcasts | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : winehouse, allen, lilly, amy, rock, pop, soul | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Tous les gouts sont dans la nature.

A l'immonde Amy Winehouse (qui porte bien son nom de part son taux d'alcoolémie) qui fait du jazz insipide sous acide je préfère la fraiche Lily Allen au style particulier et plutot joyeux.

Amy Winehouse n'a pour moi qu'un seul talent : arriver à boire et pourtant diviser son poids par deux !http://img.dailymail.co.uk/i/pix/2006/07/winehouse270706_544x600.jpg

Cessons de voir du mercantilisme partout, quand bien même il y'en a, la musique c'est fait pour les oreilles, pas pour le portefeuille et on a pas tous les mêmes !

Écrit par : Mythrandil | 20/07/2007

Amy Winehouse est de loin l'une des chanteuses les plus talentueuses qui s efait connaître dans une époque où la musique n'est plus ce qu'elle était...Lilly Allen fait à mon humble avis pâle figure comparée à cette si jeune et pourtant si grande artiste...Sa musique n'est que formatage et production habile visant un public avide de mélodies faciles et hautement commerciales;;Non pas que Mark Ronson (le producteur d'Amy) n'ait pas pensé à l'argent dans sa perspective de travail, mais à écouter les deux LP, on constate une grande différence artistique..soyons sérieux..et nul besoin d'évoquer les problèmes personnels de la chanteuse, c'est trop facile!Elle peut avoir tous les problèmes personnels possibles, elle reste une artiste à valeur sûre qui n'a plus rien à démontrer..sinon qu'elle est là pour longtemps..
(au fait, son premier album, 100% jazz, sorti en 2003 a gagné tas de récompenses prestigieuses et a été qualifié du meilleur LP jazz de l'année; Back to Black n'est pas un album jazz mais s'inspire de bcp de registres..

Pour ceux qui ne connaissent pas cette perle que je vous conseille vivement d'écouter:

Si vous aimez les grandes voix, les artistes charismatiques et le son old-school Motown ou toute musique influencée par le son 50's /60's, des paroles déchirantes explorant les tréfonds d'une âme si jeune et pourtant si mature, la catharsis à toute blinde et des compositions magnifiquement construites, une production de haute qualité, découvrir cette artiste sera pour vous un grand bonheur.
Si vous aimez l'audace, la modernité, la franchise et l'ironie drôlissime, l'eccentricité naturelle et les sujets sensibles de notre ère, vous ne regretterai pas non plus d'avoir pris la peine d'écouter et de voir Mme Winehouse.

Je pense ne pas être mieux placé pour décrire son travail.

Une piste pour que vous réalisiez l'étendue de son talent, de s apuissance vocale et de son charisme incroyable pour un si petit bout d'femme ^^
1) sur YOUTUBE.COM)) tapez paradiso Amy Winehouse , vous n'en croierez pas vos mirettes, les musiciens sont géniaux, et la demoiselle se donne à fond.;jugez vous même c'est ..à couper le souffle(
2)) pas convaincu? "The DL Amy winehouse" offre des morceaux studio accompagnés d'une simple guitare (le son est de bonne qualité, on dit merci youtube)
Bonne découverte à tous

Et merci à Monsieur Jean-Yves Sècheresse

Écrit par : pinknessemilie | 20/07/2007

"Tous les gouts sont dans la nature."

D'un cote' une gosse issue du milieu du spectacle (Papa acteur) qui fait une musique legere et entrainante.
De l'autre, une alcoolique anorexique, au comportement souvent stupide, qui fait une musique Jazz/soul.
Les deux affichent une arrogance et un esprit rebelle superficiel caracteristique d'une certaine jeunesse britannique. D'ailleurs elles s'entendent tres bien :-)

Pourtant l'une n'a aucun talent, aucune voix (en concert, on entend que les instruments) et fait de la musique d'ascenseur, tandis que la seconde, en plus d'une voix et d'une technique de chant impeccable, maitrise une ribambelle d'instruments (Guitare, Basse, Piano...).

Mais bon effectivement tous les gouts sont dans la nature.

Écrit par : Frunky | 20/07/2007

Lily est trop une gentille petite fille à papa comparé à Amy. Parmi ceux qui ont expérimenté la musique jusqu'à être la musique (Ray Charles, Jimmy Hendrix, Stevie Wonder,...), beaucoup ont sombré dans la drogue et l'alcool, car ne faire que de la zik' peut vous mener dans un univers, dans des délires étranges... Merci Amy de balancer du putain de son à l'époque la plus pauvre musicalement de l'histoire, ou le piano est remplacé par une MPC...

Écrit par : Music | 20/07/2007

Mythrandil devrait se mettre à boire. Amy Winehouse c'est génial et vous avez bien raison d'en dire du bien sur votre blog.

Écrit par : coustous | 27/07/2007

Bon, je ne vous cache pas que j'ai quand même un léger penchant pour cette brave Lilly Allen.

A ce propos, une bande de bloggers new yorkais plutôt futés s'est amusée a retrouver les albums originaux a partir desquels Lilly Allen a tiré les samples que l'on retrouvent dans son premier album.

Les résultats sont plutôt amusants et souvent de bons gout : Soul Brothers, Tommy McCook & the Supersonics, The Specials... et même un très incroyable Pierre Bachelet.

Une dizaine de tîtres tous downloadables à cette adresse :
http://palmsout.blogspot.com/2007/06/sample-wednesday-37-lily-allen.html

Écrit par : i was here | 28/07/2007

vous avez raison, la presse people maltraite scandaleusement Amy Winehouse. Elle picole c'est un fait mais c'est surtout une super chanteuse. Il faut que les gens qui ne la connaissent pas découvrent son disque. il n'y a pas photo entre lilly allen et amy winehouse.

Écrit par : serge | 28/07/2007

Je rajouterais qu'Amy Winehouse fait partie,comme Michael Jackson et bcp d'autres cibles facilement ébranlables de par leur personnalité singulière, de ces personnes de grand talent devenues célébres et que les médias engloutissent comme une tornade pr les élever, et pour ensuite les recracher en s'en servir comme support à leurs ragots et critiques puérils qui n'ont de cesse de passionner les consommateurs de ce type de papier avides de faits ou non-faits privés..
J'imagine le sentiment des personnes concernées à la lecture de ce genre d'idioties:
Comment à votre avis une jeune femme de 24 ans semblant nécessiter la consommation d'alcool pour monter sur scène, qui paraît ne pas avoir conscience de son talent durant les interviews et qui a apparemment besoin d'une grande approbation de la part du public pour se sentir à l'aise peut ressentir à la lecture d'articles blessants (vous n'aurez pas de mal à en trouver), comme s'il fallait faire abstraction de son travail au profit de sa vie personnelle et ses supposés problèmes psychologiques, comme s'il fallait oublier ce pourquoi Amy s'est faite connaître au monde: son immense talent...

Écrit par : Emilie | 28/07/2007

Je ne vois pas en quoi vous avez le droit de critiquer de la sorte Lily Allen. Il n'y a qu'a écouter les Pussycat dolls ou autre Rihana pour se rendre compte du talen de Mademoiselle Allen! Sa musique est unique! Elle à sut convaincre avec un style bien à elle et surtout, elle défend ses rondeurs et lutte contre l'anorexie! Je prefere mille fois que ma fille est pour modele Lily Allen qu'une autre petite pop-star americaine anorexique tournant de je ne sais quelle film classé x! De plus, la vie de Lily Allen esn'a pas toujour été facile alors un peu de repects.

Écrit par : Raphaël | 05/08/2007

jai moi même passé plusieurs mois à écouter le dernier album de Melle Alle, et je dis respect à cette musique enjouée et brassant duivers styles, aisni qu'à ce doux filet de voix qui égaie le quotidien ^^ Melle Allen a certes du talent mais cessons de la COMPARER à Amy winehouse, la maturité artistique et le genre abordé est totalemnt différent!

comme le dis si bien frunky, ts els goûts st ds la nature, et le jour où les gens comprendront ça il y aura bcp moins de polémiques....

Écrit par : pinknessemilie | 06/08/2007

Je n'ai pas d'opinion sur Lilly Allen, trop mignon et sans saveur. Mais alors sincèrement, il faut m'expliquer pourquoi les gens s'esbaudissent devant Amy Winehouse. On jette son allure d'une ahurissante laideur (la choucroute, le gros trait d'eye-liner de gothoupouffe), les affreux tatouages de camionneur, la choucroute et on écoute l'album sans connaitre à quoi ressemble la gonzesse; moi ce que j'entend c'est un copié-collé du catalogue Motown fin sixties, début seventies sans aucune originalité. A noter qu'à l'instar du minable et tout aussi dénué de talent Pete Doherty, son manque de respect pour ses fans en concert est assez scandaleux quand on voit le prix qu'ils paient pour voir une jeune artiste sur scène...

Je vais paraphraser Desproges, mais à un moment donné il y a pour moi une grande indécence à voir ainsi exposée une fille de toute évidence malade, et même très malade. Retirez-lui le personnage, sa musique n'a aucun intêret.

Écrit par : Dahlia | 26/08/2007

...

Écrit par : Emilie | 30/08/2007

Mon premier sentiment à la lecture de ce dernier commentaire: l'effarement...La réplique que je m'apprête à donner m'évoque directement et spontanément le paragraphe d'un article paru dans le magazine Rock & Folk, que j’apprécie pour sa justesse et son indépendance vis-à-vis de l’opinion générale. Voilà un bon support de critique, soit dit en passant.

Voici donc l’extrait, qui reflète parfaitement ma pensée et m’a également fait porter les larmes aux yeux, parce que le jour où les gens saisiront cette idée, les débats entre les vrais amoureux de la musique, donc d’art, qui tiennent compte de la subjectivité de la Beauté en tout contexte mais admettent l’unanimité, et ceux qui ne s’en tiennent qu’à leur idée première et usent de tout ce qui est cible facile, apparences et futilités pour épancher leur ressentiment non constructif au sujet de l’art, pourra cesser. Mais je suis bien consciente de cette terrible utopie, mais tant que je serai vivante je lutterai pour l’injustice, les apparences et els préjugés, oui, aussi minime ou inconsistant ce sujet peut –il paraître. Paraître, paraître encore…

« Il semble d’ailleurs que certains trouvent à redire. (Au sujet de la crédibilité artistique d’Amy Winehouse.) (…) « Elle n’a rien inventé ! c’est du rétro ! » Mon Dieu, c’est encore ce débat réservé aux attardés... Il faudrait, selon eux, révolutionner tous els quatre ans un art populaire basé sur quatre ou cinq accords. Ah oui… Que reste-t-il à faire ? Du Throbbing Gristle ? Du Einstürzende Neubaten ? Du post-Rock ? Du slam ? De la poésie de retardé sur fond de piano Clayderman à la Grand Cornichon Malade ? C’est une blague ou bien ? On peut être sérieux quelques secondes ? Dans cet art populaire qu’est le Rock & Roll, la Soul ou quel que soit son nom, il n’y a qu’une seule invention valable, la chanson. Chaque chanson, sauf lorsqu’elle n’est pas bonne, est une invention. C’est le seul critère de jugement possible. Et là, oui, Amy Winehouse a inventé quelque chose le temps de ses dix morceaux. Elle a tout simplement inventé dix bonnes chansons qui n ‘existaient pas avant elle. Que faut-il de plus à ces obsédés du progrès, cette notion idiote ne servant qu’à développer le business et inciter les gens à consommer leurs trois kilos de nouveautés annuels ? Dix morceaux ! c’est énorme…La plupart, lorsqu’ils ont de la chance, en font un ou deux vaguement corrects sur chacun de leurs albums. (…) Amy Winehouse a sorti un album de genre, comme on fait du cinéma de genre… On ne voit pas trop comment on pourrait lui reprocher d’en avoir respecté les codes. « (Rock & Folk, pages 65, Sept. 2007)

J’espère donc que cet article, pour ceux qui ne l’ont pas déjà lu, éclaireront ce genre de critiques, vers l’essentiel, et non pas des pseudo critiques basées sur un mode de vie ou des comportements, ou pire du look ( !!!) de l’artiste concernée…
Car l’essentiel est ailleurs. Peut être n’avez-vous pas assez de sensibilité, peut être vous complaisez vous dans votre petite boîte à opinions pré-mâchées qui vous empêche d’explorer sous un meilleur jour ce que la vie vous offre de plus beau : la contemplation pure et simple de l’art et du talent. La création qui naît de ce talent et l’incroyable fertilité qui provient d’un potentiel, et qui aboutit à une chose, une chose visant la perfection, qui ne peut l’être mais peut s’en rapprocher. Seul le talent naturel et le génie peuvent créer de telles œuvres d’art et je plains ceux qui ratent, ne serait-ce que la perspective, de l’apprécier


C’est quand je lis de tels articles, comme postés précédemment, qui contiennent « On jette son allure d'une ahurissante laideur (la choucroute, le gros trait d'eye-liner de gothoupouffe), les affreux tatouages de camionneur, la choucroute et on écoute l'album sans connaitre à quoi ressemble la gonzesse » ou encore « Retirez-lui le personnage, sa musique n'a aucun intêret » que je me dis que la nature humaine est bien souvent très injuste…Je ne vise personne en particulier, pas même Dahlia, auteur du précédent post, il est donc inutile de s’acharner à répliquer quoi que ce soit d’offensif à mon égard.. je fais juste mon propre constat, acquiescez le ou non..

Sur ce, j’aimerai conclure en disant que Back To Black est un bijou, comme Le Miseducation of Lauryn Hill ou Ca Chambre de Van Gogh, pour ne citer que des artistes largement connus.

Écrit par : Pinkness | 30/08/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu