Avertir le modérateur

23/05/2007

Ségolène, la gauche, le parti et nous.

medium_SR-Second_tour.jpgManifestement Ségolène Royal continue, et c’est une excellente chose, d’avoir une « côte d’amour » chez des électeurs de gauche qui ne semblent pas aveuglés puisqu’ils estiment massivement que le manque de soutien du Parti Socialiste est un élément important qui explique la défaite.

Ils ont raison et on ne dira jamais assez que le flingage organisé mis en œuvre pendant des mois aura plombé l’élan dont était porteuse la candidate.

Sans tirer des conclusions définitives de ce genre de sondage proposé hier par Libération- LH2, force est de constater qu’il sera bien difficile à certains de passer Ségolène Royal par pertes et profits tant elle incarne de manière vivante le besoin de renouvellement, de rénovation et de reconstruction d’une alternative à Sarkozy pouvant conduire à de futurs succès.

Favorables à Ségolène Royal, les électeurs socialistes montrent également un désir d’unité de la gauche mais n’écartent en rien la possibilité d’une alliance avec le centre comme si la main tendue par Ségolène Royal entre les deux tours marquait durablement les esprits.

Reste le parti. Il doit évoluer pour se refonder. Peu importe les mots et les formules sachant que c’est à partir du réel et des attentes des Français qu’un projet moderne, un projet de ce siècle, doit être désormais imaginé. La question des contours de ce parti se posera tant sur les plans politiques et organisationnels qu’en matière de rayonnement mais aussi de capacité à fédérer une multitude de sensibilités quasi centrifuges.

Chacun doit donc aussi se dire clairement que la méthode employée n’est en rien secondaire. Il est en effet nécessaire, pour construire ce nouvel outil, d’afficher une volonté inoxydable d’aller à la rencontre des Français et singulièrement des électeurs de gauche. Les débats participatifs, les consultations citoyennes, bref tout ce qui a fait la vitalité de Ségolène Royal doit trouver droit de citer dans cette nécessaire refondation qui, si elle avait le visage traditionnel de l’affrontement interne des écuries et des coteries, conduirait avec certitude la gauche à d’autres échecs dont le Parti socialiste ne se relèverait probablement pas.

Lyon, le 23 mai 2007.

Commentaires

C'est de la pure langue de bois ce texte. Madame Royal victime (encore un fois!) des vilains "néléphants" du PS? Mais qui a voulu se détacher du parti? Qui a voulu se la joueur en solo avec sa propre équipe? Qui a décroché son téléphone pour rappeler Jospin et d'autres éléphants pour ensuite les jeter comme des kleenex alors que ces derniers ont joué le jeu en participant à des meetings de toute sorte? Aucune auto-critique. C'est pas moi, c'est les autres. Quid de l'amateurisme de la campagne de Royal? Des meetings annulés, des interviews annulées, des réunions annulées à la dernière minute? Quid de la sempiternelle réponse " les partenaires sociaux décideront" lorsqu'on lui pose une question?
La défaite est collective :elle est dûe à l'attitude des grands chefs du parti, de son premier secrétaire qui est incapable de choisir une ligne idéologique claire alors qu'il est là depuis dix ans et à l'amateurisme de la campagne de madame Royal.

Écrit par : Ixien | 23/05/2007

Bravo Ixien, tu as dit exactement ce que je voulais écrire! J'ajoute que S.R. qui met en avant les 17 millions de voix qu'elle a eu, ne doit pas oublier qu'une grande partie de ces électeurs on voté pour elle, en désespoir de cause, pour ne pas voter Sarkozy.Un peu moins d'arrogance,et un peu plus de "mea culpa" Madame!

Écrit par : eldorado | 23/05/2007

Décidément les militants de gauche n’ont rien appris !

Après avoir cru en la bonne idée des primaires qui n’ont fait qu’affaiblir les candidats de la gauche pour le « vrai » premier tour, après avoir pensé qu’une femme suffirait à faire la différence, après avoir cru en des rencontres citoyennes qui visiblement n’ont pas « donné » les idées nécessaire à de vraies propositions, après avoir vu des débats, des meetings, des rencontres, où le manque de conviction, de communication et de naturel de la candidate ont mis à mal les efforts de ses conseillés, il serait temps de travailler (et oui) sans chercher des responsabilités internes ou externes.

La réalité aujourd’hui est que la multiplicité des partis à gauche et à droite de la gauche démontre indiscutablement la faiblesse du parti socialiste.
« La main invisible » du plus grand nombre pour trouver les bonnes solutions ne fonctionne pas depuis des décennies.

Que faire ?
D’abord, éviter de perdre du temps avec les législatives, ensuite supprimer les critiques en tous genres inutiles, et surtout se mettre au travail !

Il faut de vraies propositions, basées sur de vrais constats et des réponses concrètes et pragmatiques.
Cette démarche doit se faire au niveau du parti et non des militants (ils n’ont ni les compétences, ni le temps)
5 ans sont disponible pour préparer une alternative, pour sortir un leader charismatique, pour définir le positionnement du PS, pour faire « adhérer » les … adhérents (c’est leur fonction de base) à des idées capable de s’encrer dans la réalité de l’économie d’aujourd’hui (mondialisation, métiers de service, flexibilité du travail, écologie, …). C’est à l’issu de ce travail que pourra sortir, celui ou celle qui sera le plus à même d’incarner les convictions de gauche. La question du positionnement et des extrêmes ne se posera alors plus !

Les militants de gauche sont représentatifs d’une démocratie incapable de se faire mal pour prendre des décisions courageuses.

Écrit par : Vincent | 23/05/2007

Sarkozy et l'UMP ont rassemblé la droite et l'ont unifiée et cela depuis des mois et des mois depuis et cela a scéllé son propre destin avec le résultat que l'on connait.
Quand enfin comprendront-il à gauche que ce n'est que de cette maniére qu'ils pouront un jour battre à nouveau la droite et quand est-ce qu'au PS comprendront-il que les gens ne se rappelent plus ce que veut dire le mot ouvrier ( fini 36, les luttes de gauche populaire etc.les temps ont changé nous sommes au 21 éme siécle ) Ils veulent voir des têtes et des visages nouveaux ( jeunes, fringants, sportifs, issus de l'immigration etc. etc. ) et des réponses précises à toutes leurs interrogations.
Sakozy à été médiatisé publicitairement et en terme de comunication comme si c'était un nouveau produit "tendance" genre yaourt au bifidus ou high tech qu'il fallait avoir absolument chez soi, si on voulait se démarquer du troupeau, et cela à marché.
Signé un adhérent du PS qui à voté Mme.Royal

Écrit par : JM | 23/05/2007

La défaite est avant tout collective. Le mea culpa des uns n'a jamais été audible des autres. peu importe au final, le ps est sclérosé car incapable de se ranger derrière le vote interne et la désignation de sa candidate investie massivement.
Ne polémiquons pas aujourd'hui, il faut être constructif et pas deconstructiviste.
Il ne faut pas rentrer dans le TSSarko bien au contraire. Il convient de revenir aux fondamentaux, à notre pacte présidentiel et projet qui nous lient collectivement. Arrêtons de rentrer dans les différents personnels (genre il/elle ne l'a pas appelé, éléphants dinausores, gazelle ou rhinoceros peu importe, ca n'interesse plus personne).

Enfin Kouchner tout est dit et dans les derniers commentaires & billets ici, ns avons déjà échangé.

S.Royal avec l'équipe du présidentiel a renové et refondé plusieurs bases programmatiques plus que le PS ne l'avait fait en des mois et années de reconstruction post 21.4.07

Alors regardons l'avenir, notre pacte est bien plus précis, fort, cohérent et viable pour remettre la France en ordre de marche que le projet UMP. aujourd'hui je te rejoins JM, nous sommes entrés dans une course marketing/marchandisée & effrénée pour notre vendre un produit soit disant bio mais en fait cancérigène à moyen terme.

A nous de marteler les fondamentaux et décliner localement ce que nous avons fait dans les régions, villes et communautés urbaines depuis que nous sommes aux responsabilités.

Il est temps de se reveiller et de voir la France comme elle est, le PS n'est pas représentatif de l'Etat de la France. Le Pacte présidentiel de S.Royal et des réformateurs socialistes oui ! Allons vers les français(e)s pour leur démontrer point par point, pilier par pilier que nous avons les moyens et la capacité de réformer durablement le pays.

Écrit par : M&ms | 23/05/2007

Bravo Ixien ... SR c'est une malade, une parano avide de pouvoir sans le talent, une prétentieuse sans scrupule qui évangélise les paumés qui cherchent une madone à prier, toujours raison la "moi-je", elle n'écoute personne ... une mante religieuse sans morale ..., et le pauvre Hollande, on en viendrait presque à le plaindre même quand on ne l'apprécie pas wow la galère !

Écrit par : toutsaufsego | 23/05/2007

@ ixien & TSSego:

Belle illustration d'attaque crypto-Ump qui s'attaque personnellement à Ségolène avec des arguments sexistes, misogynes et diffamants ce n'est pas à votre honneur.

Arrêtez de grâce de penser que Sarko n'est pas un pseudo evangelisateur qui depuis 1983 ne vit que pour regner et messianiquement monopoliser l'Etat,les médias et les groupes d'argent pour sa propre convenance personnelle, placer les siens partout.
Le "moi-je Sarkoziste" atteint son paroxysme, il va bientôt nous vendre des lessives, des yoghurts,... les opé de com genre je vais courrir à Bregançon, sur l'ile de la jatte, nager... les photographes people, le Fouquets, mes vacances à Malte, c'est ca qui devrait parler de la vraie France aux Français qui travaillent dur.

Notre nouveau président pour l'heure n'a rien proposé depuis son élection, sur le front des idées et sur le fond il n'y a rien, du vent... Que de la com, de la pub et des paillettes histoire de compenser sa petite taille (le yacht, les fastes, les paillettes & réceptions) et combler sa soif de pouvoir ! MAIS rien en direction de nous les chômeurs, les gens malades ou dans la detresse... Derniers exemples: en s'attaquant officiellement au franchise médicale nous allons maintenant perdre en pouvoir d'achat, être de moins en moins remboursé alors que notre santé et celle de nos enfants et familles est fondamentale, primaire... Ou encore en tentant de passer en force par voie parlementaire pour imposer un mini-traité, simplifié sur l'Europe, bafouant l'avis et le vote populaire sur le TCE (référedum sur la constitution européenne) à 55% pour le non, ce n'est pas un signe de dialogue social ni d'écoute de ce que les Français veulent.

La France d'après nous promet des lendemains sinistres. Il est temps que chacun se réveille. Projets contre projet et non pas X contre Y. 2 modèles radicalement différents de société s'offrent à nous, alors les 10 et 17 juin, lorsque chacun désignera son (sa) député(e) il faudra être bien conscient que demain nous ne pourront revenir en arrière et nous devront subir une droite dur, ultralibérale où le code du travail démantelé, les libertés civiles seront bafouées comme avec les lois Perben I&II et où le "travail plus pour gagner plus" n'est qu'un mirage, nous gagnerons pas plus en travaillant plus... à moins d'être asujetti à l'ISF ou en vivant à Neuilly !

Écrit par : la-france-d'après-sans-sarko | 23/05/2007

C'est bon les gars, les élections sont passées.
Sarkozy est président arrêter de vous acharnez sur le perdant, c'est pathétique.
Comme notre Président le dit: "On va pas être déçu..."
Inch'allah.

Ceci dit, la ligne idéologique du PS est claire depuis "des siècles". Ceux qui ne la connaissancent pas n'ont qu'à se renseigner un peu ("socialisme" dans wikipédia, par exemple, hey oui c'est facile la culture).
On adhère... ou pas.
La société a beau changer, 2 idées fondamentales s'opposent entre la gauche & la droite:
Solidarité vs Individualisme (communautaire, familiale, racial, etc)
Ce sont 2 manières très concrètes mais très différentes de voir la liberté, l'égalité & la fraternité... notre République quoi.

Ségo, Sarko n'ont rien inventé... tandis que la solidarité individuelle (Bayrou version MoDem) ou l'individualisme solidaire (Bayrou version UDF) n'existent pas.

Écrit par : Samsam75 | 23/05/2007

Ségolène ROYAL a ouvert deux chemins qui conduiront la gauche à gagner les prochaines échéances: D'une part, elle a affronté directement le suffrage universel direct au sein du PS et les militants ont tranché ! ( 60% des voix au premier tour!!!) Les éléphants et certains de leurs représentants ont du mal à digérer...ses 47% au second tour des présidentielles! Qu'auraient-ils fait du haut de leur triste ambition pesonnelle?
D'autre part, elle a ouvert la voie vers une autre façon de faire de la politique, en respectant les avis des citoyens et en comprenant qu'un courant "progressiste" devrait émerger et s'installler de façon durable à deux condition: que les citoyens centristes s'affranchissent de l'hémiplégie côté gauche de leurs dirigeants et que les éléphants du PS ne se transforment pas en baleines en organisant un "suicide collectif" qui les conduirait à s'échouer sur les plages médiatiques remplies de sables mouvants, sans pour autant réussir à franchir le cap de la victoire...
C'est donc avec optimisme et combativité que je continuerai de m'investir pour que Ségolène ROYAL devienne notre prochaine candidate naturelle contre tous les conservatismes!

Écrit par : TORBEN | 23/05/2007

Dans tout ce déchainement de commentaires, il me semble utile de faire le tri.
Donc je m'adresserai d'abord celui qui a osé dire que le parti socialiste ce ne sont pas les militants!je pense qu'il digère mal que les adhérents ait élu Ségolène comme candidate à 61%!
Si le parti ce ne sont pas les militants c'est qui alors? les permanents payés par nos cotisations?, des groupes experts universitaires seuls fondés à faire descendre sur le peuple leurs savoirs? C'est la négation des valeurs dommunes de la gauche, ce n''est pas ringard de penser qu'au 21ème siècle on a encore besoin d'élaboration collective d'une politique à partir des apports , du vécu de chacun, on a besoin de développer à nouveau l'éducation populaire sous toutes ses formes et au bon sens du terme, ce que d'une certaine façon Ségolène Royal a relégitimé. Pour la gauche c'est vraiment tombé très bas si on ne garde pas le fil de ses bases, la connaissances des lieux et des gens où l'on vit , la prise en considération de ce qu'ils sont comme ils sont , même si tous n'ont pas fait science po. De tous les commentaires c'est surement celui que je trouve le plus paroxystique de la crise de la représentativité des partis. C'est sûr du côté de la droite c' est marketing et consumérisme court terme plein but, mais c'est cohérent avec leur mépris du peuple.
La gauche se doit de rester elle même de ce point de vue . Je me sens mieux à lire les propos de Gérard Collomb qui se plait à décrire ses visites de terrain. La campagne des législatives m'interesse aussi pour ça , la motivation se construit dans nos rapports avec les gens , sur les marchés,partout. C'est là que l'on mesure les attentes, les interrogations, la portée des petits gestes d'attention et de rspect qui font la différence.
Pour le reste Torben a bit beaucoup de choses que je voulais dire, mais pour l'heurs il faut tout faire pour que les résultats aux législatives soient les meilleurs .
Le slogan "Lyon plus forte" de nos candidats c'est pas qu'un slogan, imaginez 5 ans de plus avec ceux qui déja pendant 5 ans ont fait beaucoup de casse. Repassez le film de tous ces combats qu'il a fallu mener pour empécher une casse plus grande encore, pour sauvegarder le capacité d'agir dans nos territoires, pour friner l'état UMP !l'urgence elle est là c'est pas la peine de se lamenter sur Sarkozy , il faut retrousser nos manches , convaincre que le pacte présidentiel de Ségolène Royal peut encore servir au parlement, mais à une condition : ne pas donner plus de place à nos querelles intestines qu'à la volonté de mettre la droite en difficulté, imposer la vie démocratique par l'exemple.

Écrit par : Simone | 23/05/2007

@lFranced'aprèssansSarko
parce que vous croyez que de parler de la petite taille de Sarko est à votre honneur ... parti de rien, je n'ai pas d'amis ayant un yatch à Malte mais j'ai séjourné au Club Med de Djerba la douce, hmm pour 5 personnes, hé bien regardez le prix ... ce n'est pas non plus la France accessible à tous loin de là ... et si Sarko avait choisi le club med, vous auriez critiqué idem ....
bon cela dit, si vous continuez à soutenir Royal, hé bien peut-être réussirez-vous à la hisser au pouvoir, justement parcequ'elle est une femme (c'est tendance en politique actuellement)et qu'elle sait jouer sur son image (la star ac a beaucoup d'adeptes chez les jeunes) mais parions que ce sera une catastrophe budgétaire, des promesses, des promesses comme le meeting de la Courneuve et puis hop hé bien ça alors, ya plus d'argent dans les caisses ... tant pis nous en discuterons plus tard. Pour réussir en politique, il faut savoir travailler en équipes ce dont elle est incapable, car quoique vous en disiez les socialistes du parti, seul DSK a la compétence, on aime ou on n'aime pas ... moi j'aime pas mais je lui reconnais ses capacités ! Quant à dire que SR n'a pas été soutenue, il ne faut pas oublier que c'est elle qui a voulu naviguer seule et à vue, ce qu'elle continue de faire d'ailleurs ... "qui m'aime me suive, regardez-moi, je suis belle et bien relookée, vous m'aimez n'est-ce-pas" !

Écrit par : Toutsaufsego | 24/05/2007

Il nous suffit de lire les commentaires systématiquement à charge qui suivent cet article pour comprendre que la campagne des primaires n’est pas terminée au parti socialiste.
C’est dommageable de réduire la vie partisane à ces querelles de personne et de faire fi des leçons d’un échec. Cela ne me semble pas la meilleure manière de préparer l’avenir.
L’argument selon lequel S. Royal est la seule cause de la défaite de la gauche n’est pas convaincant. Il manque de rigueur, faute d’honnêteté intellectuelle. A moins que ce soit le manque d’intelligence de leurs auteurs qui s’exprime là, ce que je n’ose croire. Encore des fans qui se laissent aller.
Chacun sait que les défaites, comme les victoires électorales sont collectives.

Si ce n’est pas la seule explication de notre échec, dire que la candidate a été plombée par ces concurrents pour l’investiture est une vérité.
Il nous suffisait de lire les quotidiens, d’écouter la radio pour entendre les petites phrases assassines à son endroit. ( Mam et ses amis n’ont eu qu’à les reprendre !!! )
A ceux qui doutent encore je pose une question. Est il faut que des ex ministres socialistes visitaient discrètement l’adversaire pendant que leurs camarades menaient campagne pour le 2eme tour ?

Pendant 5 ans DSK, Laurent Fabius et Hollande ont animé la vie du PS. Qu’en a-t-il été de la réflexion de fond ? Zéro. Et pourtant il y avait eu le 21 avril.
Alors que Royal n’était pas encore « la Zapatera », au parti socialiste la machine à perdre était déjà en marche. Vous connaissez son nom. Elle s’appelle la querelle des éléphants.
Stérile intellectuellement, elle accoucha d’un programme bien terne, pour ne pas dire faible.
C’est avec cela qu’il nous fallait convaincre, qu’il fallait gagner…

Aujourd’hui , le PS est aussi terne que le cuire d’un pachyderme
Remercions plutôt notre candidate d’avoir su enthousiasmé, questionné, dérangé son électorat
Remercions la d’avoir discuté publiquement avec Bayrou.
Remercions la d’avoir ouvert le débat que nous attendons depuis avril 2002 au moins.


Ce n’est pas de la langue de bois que de dire que le parti socialiste à besoin de se refonder. C’est une nécessité évidente.

Écrit par : laurent | 29/05/2007

Le temps des critiques doit être révolu.
Aujourd’hui seule l’action et les réactions doivent avoir priorité.
En France une conscience politique et citoyenne se lève imperceptiblement.

L’élection présidentielle a donnée son « vainqueur ».

Point.

La gauche continue sur sans lancée des gé-guerres interne de pouvoir et des critiques fratricides et autres.

Qu’à cela ne tienne, c’est des gesticulations de partis au niveau national et ce qui nous importe aujourd’hui nous Rhône Alpins, et Lyonnais c’est le futur de notre région et qui seront nos représentants, à l’Assemblée Nationale.

L’UMP Ultra droitiste détient la Présidence de la République, l’Assemblée Nationale et le Sénat.
Comme G.W. Bush et les Républicains à une certaine époque, on voit ce que ça a donné !
Les américains ont récemment donné le Congrès et le Sénat aux Démocrates…Mais ils ont attendu 8 ans ! Pour réagir !

Nous devons ABSOLUMENT contrebalancer cette accumulation et captation, des pouvoirs, sinon, nous n’aurons aucun recours pendant 5 ans !

Dans un peu plus deux semaines le peuple français est à nouveau appelé aux urnes afin de renouveler les députés de l’Assemblée Nationale et donc exprimer à nouveau un choix.

Cette élection est différente de l’élection présidentielle.
Il s’agit d’élire des candidats locaux, par circonscription

La gauche doit être représentée de manière évidente et forte afin d’apporter un équilibre démocratique pour que les Français et les Françaises ,ne soutenant pas le programme du parti au pouvoir,puissent s’exprimer au travers de leurs représentants locaux en leur donnant l’investiture à l’Assemblée Nationale.

Pour cela la mobilisation doit être sans faille et bien plus important que celle qu’il y a actuellement.

Peut-être certains élus, certains cadres et dirigeants de partis, ou nantis ou fonctionnaires peuvent se permettre « d’attendre » cinq ans de plus ...!
Pas le peuple !
Car c’est le peuple qui, lui est en première ligne lorsque l’Etat vote et applique des lois injustes ou ne favorisant que des minorités de nantis.
Il nous est donné l’occasion de freiner l’hégémonie de la droite dure sur notre démocratie, ne passons pas à côté !

Car nous allons le regretter chèrement !


Nadji
Parti Socialiste de Lyon

http://reconstruire-la-gauche.20minutes-blogs.fr

http://groups.google.fr/group/reseaucitoyenslibres?hl=fr

www.myspace.com/gavroch

" « Je suis du peuple, je n'ai jamais été que cela, je ne veux être que cela ; je méprise quiconque a la prétention d'être quelque chose de plus. »

Maximilien de ROBESPIERRE

Écrit par : gavroch | 31/05/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu