Avertir le modérateur

09/05/2007

Perben en joie

medium_Perben.3.jpgIl y a quelques jours, je regardais Dominique Perben sur France 3. Il était heureux, confiant, comme porté par l’élection de Nicolas Sarkozy au point que je me dois de lui faire quelques rappels sur la situation lyonnaise.

Dans 5 des 9 arrondissements lyonnais, Ségolène Royal est en tête. Un résultat inédit dans notre bonne ville sachant que, jamais, lors d’une présidentielle le candidat de gauche avait atteint pareil score. Par exemple en 1995, le candidat Chirac était 7 points au-dessus de sa moyenne nationale à Lyon. Sarkozy est très loin d’une telle prouesse.

Pour ce qui relève des législatives, dans la 2ème circonscription (Terreaux-Croix-Rousse et Duchère), savamment découpée par Charles Pasqua, pour la première fois la gauche dépasse la droite au soir d’une élection présidentielle. Une performance qui devrait encourager Pierre-Alain Muet le candidat socialiste.

Question de tempérament, vous savez qu’il m’est toujours agréable de constater qu’autour de moi la joie et l’optimisme triomphent, le fait qu’aujourd’hui Dominique Perben rayonne de bonheur m’impressionne et me transporte. Cela étant je n’arrive vraiment pas à m’expliquer ce qui fonde une telle béatitude. Au-delà des bons résultats qui valident d’une certaine façon l’attitude d’ouverture et le sérieux de la gauche lyonnaise, je voudrais également préciser à un Dominique Perben qui annonce dans le Progrès d’hier que « le Maire a perdu », que le plus difficile pour lui commence dans sa circonscription (pour nos amis d’ailleurs une sorte de mix entre les 16ème et 15ème arrondissement de Paris). En effet, le député sortant ex-UDF devenu UMP, Christian Philip s’est fait blackbouler par Perben et compte, si mes informations sont bonnes, maintenir sa candidature probablement en compagnie d’une suppléante de qualité qui n’est autre que la Maire Milloniste de l’arrondissement.

Des Millonistes justement parlons-en. On nous annonce la candidature du Maire Milloniste du 2ème dans la 1ère circonscription de Lyon. Sauf à passer un accord avec lui, ce qui équivaudrait à une petite révolution sur le plan local, je ne vois pas dans ce panorama ce qui peut rendre Dominique Perben aussi jovial.

Comble du fun, Perben est tellement satisfait de se savoir écarté du futur gouvernement Sarkozy qu’il nous explique que cela va lui laisser du temps pour préparer les municipales. Quand on sait que ce qui avait motivé sa présence dans le gouvernement Villepin c’était justement d’acquérir du poids, face à G. Collomb, pour les dites municipales, on ne peut que s’incliner face à tant de bonheur, l’amour rendant probablement aveugle.

Lyon,  le 9 mai 2007.

16:55 Publié dans Politique & politiques... | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : Perben, Sarkozy, UMP, Lyon, Pasqua, résultats, élection | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

J.Y Secheresse vous êtez aigri / rageux / dégouté ?

Écrit par : Mikaps | 09/05/2007

mettre en évidence des faits connus et avérés n'a rien de rageux, de dégouté ou d'aigri.
M Perben devrait se rendre à l'évidence :il n'est pas le bienvenu à Lyon , nous n'avons pas besoin d'un bourgeois coincé d'autant qu'on a un bourgeois décomplexé " parait -il " à l'Elysée, donc c'est déja trop!
Alors il n'y a plus qu'à remonter les manches , exliquer et expliquer encore que ce qui c'est fait à Lyon depuis 2001 ne demande qu'à se poursuivre, et se bonnifier avec le temps, et que le maximum de députés à élire doivent être porteur de cette légitimité là.

Écrit par : simone | 10/05/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu