Avertir le modérateur

10/05/2007

La soupe de Sarkozy

medium_Bayrou-fond-bleu.2.jpgC'est fait. C'est dérisoire mais c'est fait. Dans une tribune confiée hier au Figaro, les députés UDF passés armes et bagages chez Sarkozy se trouvent enfin de bonnes raisons pour laisser tomber François  Bayrou. Convergences politiques sur le rôle de l'Etat, l'économie, la proportionnelle, l'Europe... tout y passe au point que l'on peut se demander pourquoi les Leroy, Morin et autres Sauvadet se cherchent à présent des raisons de fonder politiquement ce lâchage.  Ils vont ainsi rejoindre Blanc, Santini et Robien "les traitres" du 1er tour, grand bien leur fasse.

Dans cette affaire, en guise de conclusion politique, la seule chose tangible à relever est que pour nos affamés, la certitude d'une soupe chez Sarko est préférable à un incertain velouté chez Bayrou. Nos députés qui pérorent aujourd'hui sur les grandes qualités du bouillon Sarkozyste reprochent qui plus est à leur ex-ami et leader d'avoir expliqué, entre les deux tours, son refus de Sarkozy ce qui pour eux, mais après-coup, semble être la plus terrible obscénité politique.

Alors, à vous qui, dans l'euphorie de la campagne présidentielle, avez imaginé que le centre pouvait enfanter quelque chose d'étonnant et d'original dans ce pays, je sais que cette réalité qui rattrape aujourd'hui François Bayrou doit peiner les plus résignés et révolter les autres.

Il est trop tôt pour évaluer la suite de l'aventure de François Bayrou mais les élections législatives approchent et constituent un rendez-vous crucial. En vérité c'est notre dernière chance de stopper la concentration des pouvoirs dans les seules mains de Nicolas Sarkozy et d'un appareil UMP digne héritier d'un véritable savoir faire du RPR dans ce domaine.

A vous de réfléchir à la meilleure façon d'y parvenir dans cette campagne qui s'annonce. J'y reviendrai d'ici quelques temps. 

Lyon, le 10 mai 2007. 

07:00 Publié dans Politique & politiques... | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : Bayrou, UDF, Sarkozy, Nicolas, François, députés, UMP | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Heureusement qu'il n'y a jamais "de dernière chance" pour avancer vers un monde meilleur, plus juste, plus équitable et plus respectueux de la planète!
Certes cette campagne législative est très importante, mais c'est sur la lancée de la campagne que Ségolène Royal a su conduire que nous aurons le souffle et la force de vaincre pour ancrer la gauche dans le maximum de circonscriptions.
Donc luttons contre les règlements de compte qui se font jour au sein du PS, ainsi un "grand "responsable socialiste ce matin sur France Inter n'a pas cru bon de citer une seule fois le nom de Ségolène Royal! surtout il a tenu des propos totalement surréalistes en ouverture d'une campagne législative, il affirme qu'il était mineur d'avoir gagner les régionales et des scrutins municipaux depuis 2002, subalterne, pour lui on doit concentrer tous nos efforts pour le sommet de l'Etat, et ce dans le débat interne au PS ! c'est une curieuse conception de la démocratie sociale et des valeurs de gauche qui par tradition , et à l'inverse de la droite, s'affirme dans les territoires, proche des gens , et non pas seulement soucieuse de compter ses supporters pour accéder à la marche supprême fusse- t-elle importante.
D'ici 2012 il y a des étapes démocratiques et citoyennes, les électeurs de Ségolène ROYAL ont pris goût à la participation , tant mieux, faut écouter et proposer du concret oui , mais dans la réalité des lieux de vie quotidiens des gens, comme hier à Lyon sur les Berges du Rhône.

Écrit par : simone | 10/05/2007

Cher Jean-Yves,

20 députés UDF préferent la soupe au velouté, soit. j'en prends acte ... et m'en réjouis ! Au moins, ceux qui s'engagent en politique pour obtenir des postes ont été obligés d'enlever leur masque.

Paradoxalement, tu n'imagines pas comment ces désistements encouragent les néophytes de la politique à s'investir dans cet idéal politique. Ceux qui hésitaient encore hier à venir au MouvDem me téléphonent aujourd'hui, rassurés de voir que ce parti est libéré de ses apparatchiks dévoyés. Seuls restent les gens de conviction.

Et puis pour finir, un petit rappel historique :
le parti qui, de changement de nom en changement de nom, est devenu l’actuel Parti socialiste est celui que fonde en 1878 Jules Guesde, assisté de Paul Lafargue, sous le nom de « Fédération des travailleurs socialistes de France ». A l'époque, ils étaient... 2, n'avaient évidemment pas de postes, pas d'argent et personne ne les connaissaient.

Aujourd'hui nous sommes 7 millions. C'est la seule légitimité, le seul atout et la seule raison pour laquelle le Mouvement Démocrate est un espoir.

A bientôt

Écrit par : Sébastien Perros | 10/05/2007

Jean Yves...

pour compléter ton discours,je te dirais que c'est le moment pour Ségolène qui a rassemblé plus de 17 millions de voix de créer son parti ,ou de faire une refonte du PS !

Des millions de VRAIS socialiste n'attendent que ça.
Si elle ne profite pas de ce plébiscite et de ce réservoir...
Adieu le PS,adieu la gauche, adieu l'opposition...

Hier j'étais avec une dizaine de socialistes à la terrasse d'un bar et j'entendais toujours la même chose.
et je suis franchement de cet avis !
Même si je continuerais à oeuvrer pour le PS, je n'y crois plus à ce PS 2007...
François HOLLANDE a échoué dans sa direction du parti car ,il n'a pas convaincu les socialistes par des avancées nouvelles ou un changement radical de politique.

Il y a un immobilisme d'appareil au PS ressemblant fort à cette vieille droite des Pompidou,Giscard et consorts.

S'il n'y a pas d'opposition véritable dans le pays pour les cinq prochaines années, à regrets ce le sera...mais je partirais vivreà l'étranger.

Gavroch

Écrit par : gavroch | 10/05/2007

Le charisme de François Bayrou et son programme lui vallent son résultat. Que les rats quittent le navirent importe peu. C'est sur son discours et sur son équipe que nous avons voté Bayrou. Si les uns s'en vont, d'autres arrivent pour faire cette politique autrement.

Écrit par : papageno | 10/05/2007

Quand des hommes politiques défendent leurs places avant leurs idées, on est toujours en droit de se poser la question : comment se seraient-ils comportés durant les périodes extrêmes, sous l'occupation, par exemple ?...

Écrit par : Just Dumb | 11/05/2007

Salut Jean-Yves les députés qui desertent l'UDF ne seront pas tous ministrables, rassures-toi. La liste des appelés, tu le trouveras sur mon lien, attention, la liste n'est pas définitive et les postes ne sont évidemment pas officiellement attribuée, on peut être de certaine position comme Claude Guéant et François Fillon.
http://ministeresetparlement-gouv.eu/Gouvernement%20Fillon%20A.htm
Tapes "potier-morel" dans les moteurs de recherche, trouveras quelques informations me concernant. A bientôt peut-être !!!!

Écrit par : Potier-Morel Jean-Baptiste | 13/05/2007

J'oubliais, de te proposer de mettre dans ton blog mon lien de site et mon blog
http://ministeresetparlement-gouv.eu
http://ministresetparlementaires.hautetfort.com
j'ai placé le tien dans les miens
a bientôt.
JB

Écrit par : Potier-Morel Jean-Baptiste | 13/05/2007

Je rectifie le lien déposé par Potier-Morel

http://ministeresetparlement-gouv.eu/GouvernementFillonA.htm

Au passage,je suis allé "écouter" et poser des questions à
Anne Marie COMPARINI ce soir au café Saint-Jean...

Je mettrais mes impressions sur mon blog,d'ici à ce soir ou demain


Cordialement.

Nadji

Écrit par : gavroch | 14/05/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu