Avertir le modérateur

04/05/2007

Le vote de Mgr Barbarin

medium_Mgr_Barbarin.jpgAprès avoir annexé Jaurès, Blum, quasiment François Mitterrand et même Guy Mocquet, on sait que Nicolas Sarkozy s’est autorisé, il y a quelques temps, à évoquer lourdement le Pape Jean-Paul II. Chacun, et en particulier les croyants, jugeront si le bilan gouvernemental de Nicolas Sarkozy est en conformité avec la foi catholique. En ce qui me concerne, n’ayant aucune qualité à faire valoir dans ce domaine, je préfère ne pas me mêler de cette question même si cette confusion, cette récupération comme l’explique la revue Golias, peut laisser interrogatif et perplexe dans le cadre d’un débat présidentiel.

Monseigneur Barbarin, quant à lui, même s’il semble nettement plus qualifié que Sarkozy pour ce qui relève de la foi, vient de s’inviter contre toute attente dans le débat présidentiel. Dans un article à paraître demain dans " Familles chrétiennes ", il donne aux catholiques ce qu’il estime être d’utiles recommandations en expliquant que " si les deux candidats soutiennent une mesure contre laquelle ma conscience se révolte, je peux poser l’acte politique de ne pas voter ou de voter blanc. "

Cette formule de l’archevêque de Lyon est en vérité tout sauf anodine. Si l’on en croit l’AFP, dans le même numéro de " Familles chrétiennes " Philippe Barbarin explique " qu’un chrétien pose un acte devant Dieu en votant " et que celui-ci ne doit pas " favoriser l’avortement ou l’euthanasie, le mariage homosexuel, le rejet des immigrés ". Interrogé sur le 2ème tour de l’élection présidentielle, Mgr Barbarin précise même que " lorsque le Christ nous jugera au dernier jour, il nous demandera des comptes. Pourquoi as-tu voté pour tel ou tel candidat ? As-tu vraiment fait ton choix devant Dieu ou en fonction de tes petits intérêts personnels ? "

Sans vouloir faire le malin mais à la simple lecture du Pacte présidentiel de Ségolène Royal, je peux m’autoriser à penser que Mgr Barbarin n’apportera pas sa voix à la candidate. Reste le cas Sarkozy. Pour ce qui concerne le candidat de l’UMP tout est manifestement " jouable " si je considère les critères mis en avant par le Prélat des Gaules. Une inconnue subsiste tout de même, la question de l’immigration. Encore faudrait-il que Philippe Barbarin nous précise la manière dont il évalue la politique de l’ancien Ministre de l’Intérieur mais aussi qu’il puisse formuler un point de vue sur le programme de Sarkozy en la matière, " Ministère de l’immigration et de l’Identité Nationale " compris. Mais cela les lecteurs du " Familles Chrétiennes " qui paraîtra la veille du scrutin, n’auront pas la chance de le savoir.

Commentaires

Ségo à l'Elysée!!! Inch Allah ! et puisque Monseigneur le souhaite. Je me doutais bien qu'il était UDF.... J'ai toujours pensé que la droite Chrétienne souvent encleinte à voter UDF aurait du mal à voter pour quelqu'un qui n'est pas très rassurant pour les droits humains. Bon de là à ce qu'ils votent socialo y a quand même de la marge. Mais l'espoir reste permis.

Écrit par : LachePasLAffaire | 04/05/2007

d'accord avec toi, d'autant que récemment Barbarin a été à l'initiative d'une pétition des religieux lyonnais contre le mariage gay, visant à peser sur le débat présidentiel (Et que seule l'Eglise Réformée de Lyon a refusé de signer, arguant de sa volonté de ne pas instrumentaliser le débat). Cela tendait à ramener les croyants sur le chemin des candidats de droite, hostiles, eux, au mariage gay...

Je ne pense pas contrairement à LachePasLAffaire que Monseigneur aoe voté Bayrou au premier tour (Même si la chose est possible) mais plutot Sarkozy, qui joue beaucoup avec les conservateurs de l'Eglise en parlant des racines chrétiennes de notre pays le plus souvent possible.

Écrit par : romain | 04/05/2007

Mon cher Jean-Yves,
J’espère que le frère Philippe te lira (mais je suis presque sûr que l’un de ses proches le fera), aussi reçois cette missive à l’adresse de l’épiscope de Lyon.
« Mon cher Philippe,
Je viens te poser ici deux ou trois questions qui me tracassent.
N’aie crainte, je sais pour qui je vais voter et il ne s’agit pas de venir te solliciter pour cela. Au passage, je peux te dire qu’elle s’appelle Ségolène et qu’elle est supportée (au bon sens du terme) par un bon nombre de mécréants sans foi ni loi si on mesure leur moralité à l’aune des recommandations que tu nous donnes.
Mes questions sont liées à ce que je crois avoir compris de mes lectures dans un gros, beau et très vieil ensemble de livres. Souvent quand je t’entends ou que je te lis (sur RCF, ou demain dans la presse à propos des élections), j’ai l’impression de n’y comprendre plus rien.
Pardonnes-moi ma colère et entends mon interpellation fraternelle :
- Quand donc le Sacerdotal saura-t-il que le Sabbat (et toutes ses prescriptions) est fait pour l’homme et non l’inverse ?
- Quand donc le Sacerdotal saura-t-il que la morale doit toujours être vassale de l’amour ?
- Quand donc le Sacerdotal saura-t-il que juger péremptoirement de l’avortement, du mariage (civil) des homosexuels ou d’autres prescriptions morales en les érigeant premières par rapport à l’amour qui peut fonder tel ou tel acte, c’est très exactement dénaturer ce qu’il appelle la Bonne Nouvelle qu’il a la charge de propager ?
- Quand donc le Sacerdotal cessera-t-il de parler de morale quand le monde crève à se voir dresser les uns contre les autres et à mettre les plus démunis à la rue ?

Quand donc, mon cher Philippe, sauras-tu que ce Jésus dont tu nous parles ne viendra pas nous demander « pour qui as-tu voté ? », en pensant à l’euthanasie ou à je ne sais quelle prescription morale (lui qui, dit-on, n’aimait rien tant que la compagnie des délaissés souvent immoraux aux yeux de la société), mais qu’il demandera vraisemblablement « qu’as-tu fait de ton frère ? ».

Bon, ceci étant, et ma colère étant passée avec ces mots, demande à celui auquel tu crois et que j’essaie de trouver depuis longtemps, de me pardonner mon outrecuidance.

Fraternellement,
Patmos Tarse »

Écrit par : Patmos Tarse | 04/05/2007

ce texte me permet de constater que je ne suis pas seule avec mes pensées qui se retrouvent tout à fait dans le commentaire de Patmos Tarse, ouf c'est déja bien pour le moral , mais comme je souhaiterai que ces échanges débordent vers ceux et celles qui n'ont que TF1 et A2 pour se faire une opinion!

Écrit par : Simone | 04/05/2007

Alors, l'avis d'un SOCIALISTE PUR ET DUR depuis 28 ans...

Mr BARBARIN est un type bien !
Je le rencontre parfois étant bénévole aux acceuils de jour du Foyer Notre Dame des Sans Abris.
C'est un homme qui n'a pas peur de s'assoir et parler avec des clochards,des SDF etc...il est d'une hummanité que très peu d'hommes ont...(et il ne fait pas appel à la presse lors de ces entretiens...).

Mr BARBARIN et c'est logique a une "hierarchie" religieuse au dessus de lui et il normal qu'il s'aligne sur les positions de cette "hierarchie".
L'avis politique de Mr BARBARIN ,pour moi,ne peut avoir de vrai importance...Ce serait une erreur que de s'embarquer dans cette voie sans issue.
Je préfére l'avis de Mr BARBARIN quand il parle des droits de l'Homme,de la pauvreté,de la solidarité et des questions fondammentales de droits international.
Nous Socialistes,citoyens de gauche ,et tout les défenseurs du droit Républicain des citoyens,ne nous embarquons pas dans des polémiques qui nous alliénerait les croyants par des analyses partisanes et "décalées".
C'est mon avis de citoyen.

Gavroch

Écrit par : gavroch | 04/05/2007

je lis avec intérêt certains commentaires,mais l'orthographe
voire la syntaxe ne laissent pas de m'étonner (je fais depuis
plus de deux lustres du soutien scolaire pour des enfants du
cm2 à la troisième incluse ,dans mon quartier)
ne pouvez-vous corriger certaines fautes qui discréditent leurs auteurs et donnent des arguments aux partisans de la droite(laquelle à mes yeux est largement responsable de la dégradation de L'ECOLE depuis la loi HABY-1975-et son collège unique) je déplore également la politique démagogique de certains responsables de gauche(lisez BRIGHELLI et MASCHINO)

Écrit par : charalambos | 04/05/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu