Avertir le modérateur

04/05/2007

Les Zélites votent Sarko

medium_sarkozy-johnny.gifIls irriguent au quotidien cette télévision française qui rayonne dans nos foyers. Ils s’appellent Steevie, Arthur,  Roger Hanin ou Pascal Sevran. Ils votent Sarkozy.

Par leurs ritournelles impayables ils siègent en bonne place dans le panthéon de la chanson. Ils s’appellent Hallyday, père et fils, Rika Zaraî, Didier Barbelivien, Macias et Doc Gyneco. Ils votent Sarkozy.

Sportifs émerites, ils s'appellent Virenque, Lecomte et Prost, ils votent Sarkozy.

Atteints d’un récent nomadisme, ils jouent sans déplaisir leur rôle de caution. Certains les traitent de traîtres. Ils s’appellent Eric Besson, Jacques Séguela ou Bernard Tapie. Ils votent Sarkozy.

« Bad Boys » de la vie politique française. Ils s’appellent Balkany, Carrignon et Noir et après un petit tour par la blanchisserie UMP ils sont de vrais groupies de Sarko. Ils vont voter pour lui.

Députés UDF, la peur au ventre ils viennent de rejoindre le loft de Sarko. Ils s’appellent Morin ou Artuis et retrouvent leur ami lâcheur du premier tour, l’agent d’ambiance Santini. Ils votent Sarkozy.

Tous ensemble ils sont la France de demain. Avec quelques philosophes qui veulent probablement en finir avec  Mai 68, l’essentiel des patrons du CAC 4O, la quasi totalité des grands médias et une Conseillère Générale de Corrèze, ils vont hisser tous ensemble, à un niveau jamais atteint, un pays en passe de se libérer des chaînes de l’égalitarisme et du pessimisme génétique engendré par une idéologie de gauche qui domine sans partage depuis près de trente ans.

Avec, pèle mêle, Jean-Marie Bigard, Charles Pasqua et autres Christian Clavier les nouvelles élites de ce pays votent Nicolas Sarkozy. Ce n’est pas fortuit car  ces personnalités savent bien, pour le vivre au quotidien, que ce que Nicolas Sarkozy a fait hier pour Neuilly il saura le proposer demain au pays. Adieu bouclier fiscal confiscatoire, adieu ISF moyenâgeux, adieu droits de succession, paperasse administrative, sinistre loi SRU, le nouveau modèle social des hauts de Seine va s’imposer à tous ayant déjà fait le bonheur de quelques-uns du côté de l’Ile de la Jatte.

Ces nouvelles élites qui ne s’économisent pas au travail et qui ne traînent pas non plus des week-end entiers en survêtement devant la  télé préférant aller à la découverte du monde, elles voteront dimanche Sarkozy.

Ces personnalités qui trient comme vous leurs déchets mais qui ne sont pas loin de lâcher leur 4X4 pour une grosse berline plus propre à taux de TVA minoré, voteront Sarkozy.

Ces citoyens qui s’engagent à faire revenir leurs amis partis pour des contrées plus accueillantes sur le plan fiscal, ces gens qui tracent le nouveau chemin de la France sont tous derrière Sarkozy.

Alors si vous aussi, comme ces nouvelles élites, vous souhaitez hurler « hier Neuilly, demain la France », votez Sarkozy.

Lyon, le 4 mai 2007.

 

(Photo: DR

16:30 Publié dans Politique & politiques... | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : Sarkozy, sarko, people, soutiens, Hallyday, UMP, candidat | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

j'ai juste honte d'être français dans cette france sarkosyste. et finalement j'ai plus peur des gens qui le supportent quand ils ovationent ses propos sur les étrangers.
bravo pour ce blog intransigeant

Écrit par : loeb | 04/05/2007

Qui peut vouloir de cette France ?!
On peut juger un candidat à ses soutiens.
Et là il n'y a pas photo, la culture et l'intelligensia est logiquement du côté de Ségolène Royal.
Cette France doit être unie et massivement se mobiliser ce 6 mai.

Écrit par : smarties | 04/05/2007

On a les soutiens qu'on mérite, c'est tout dire, Sarkozy est à l'image de tous ceux qui sont cités.
Mais curieusement, et bien que le candidat Sarkozy ait cherché à faire oublier ces derniers jours le ministre sinistre, il n'a pas le soutien des assocations de femmes violentées , il n'a pas le soutien des assocations de protection de l'environnement, et je ne suis pas même pas sûr que certains chefs d'entreprise , faisant leurs comptes n'aient pas déja compris ce qu'allaient leur couter les heures sup par exemple, alors qu'ils n'avaient objectivement rien perdu avec la mise en place des 35 heures, comme quoi idéologie de droite ne rime pas forcement avec économie florissante.

Écrit par : Simone | 06/05/2007

vouila ce qui nous attend

http://www.syti.net/AxeBushSarkozy.html


un petit coucou de la suisse

Écrit par : michel | 07/05/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu