Avertir le modérateur

28/04/2007

Réactions suite au dialogue Royal – Bayrou.

medium_Royal-Bayrou-small.jpgCe matin je vous proposais un rapide point de vue sur le dialogue à venir entre Ségolène Royal et François Bayrou sur BFM TV et RMC Info.

A lire, sur ce blog, les commentaires parfois violents de certains supporters de Nicolas Sarkozy, je constate à nouveau que, le naturel revenant au galop, la droite placée en rangs d'ognons derrière l'UMP commence à nous montrer ce que devrait être la "France de demain" en cas de victoire de l'ancien locataire de la place Beauvau.

En vérité j'ai la faiblesse de penser que le retour d'une certaine morgue de la droite dans cette campagne est un excellent thermomètre pour mesurer le coup de chaud qui frappe le camp Sarkozy dans ce début de week-end du 1er mai.

Comme probablement beaucoup d'entre vous, j'ai constaté que ce dialogue de très bonne tenue apportait de l'air frais dans une démocratie que chacun souhaite détendue et pacifiée. En abordant pratiquement l'ensemble des thèmes qui intéressent les français, j'ai la conviction que Royal et Bayrou ont situé leur dialogue à la bonne hauteur avec la volonté de parler à des électeurs libres qui veulent réfléchir par eux-mêmes.

Au regard des réactions du candidat de droite qui développe une inquiétante inclinaison à propager mépris suffisant et sectarisme, il est utile de reposer la question du verrouillage de l'information non seulement pour organiser ce débat mais aussi pour en rendre compte. Si vous en avez la possibilité, le temps et l'envie, je vous invite à mesurer la manière dont certaines télévisions, LCI par exemple, rendent compte étrangement de cet échange Royal – Bayrou.

Huit jours nous séparent du 2ème tour. Attendons-nous à ce que les amis personnels et politiques de Nicolas Sarkozy qui contrôlent l'essentiel de l'audiovisuel apportent, sur leurs antennes et dans leurs publications respectives, ce petit coup de main qui risque d'être de plus en plus utile au candidat UMP dans cette dernière ligne droite. Aux septiques sur le sujet, je suggère de se reporter au Libération de ce matin qui en dit long sur le système Sarkozy en la matière.

Histoire de me changer les idées, je vous quitte pour le stade de Gerland afin d' assister au match de l'Olympique Lyonnais qui rencontre ce soir Le Mans, une équipe qui produit souvent du beau jeu et qui apporte elle aussi un peu d'air frais dans un championnat parfois soporifique et de temps à autre violent. 

Lyon, le 28 avril 2007.

18:30 Publié dans Politique & politiques... | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : Ségolène, segolene, royal, bayrou, BFM, RMC, débat | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

"la droite placée en rangs d'ognons derrière l'UMP commence à nous montrer ce que devrait être la "France de demain" en cas de victoire de l'ancien locataire de la place Beauvau."
Oui, et c'est en effet assez glaçant...

Écrit par : Sébastien Fontenelle | 28/04/2007

Sans tomber dans trop d'éloges , j'ai eu l'impression à plusieurs moments dans ce dialogue de très bonne tenue, que Ségolène ROYAL interloquait F. BAYROU par sa connaissance des dossiers, sa détermination , sa capacité à rebondir avec les termes précis , simples, qu'il en restait souffler. Alors je me dis que certes il faut craindre les manoeuvres sarkoziennes jusqu'au dernier moment du vote de 2ème tour, mais ne pas trop en rajouter dans ce registre. Prennons pas le risque de noyer la dangerosité aussi de son programme , tout autant que de la méthode de gouvernement à laquelle il nous a deja "soumis".
Au fond c'est bien ce que Ségolène ROYAL disait hier et qui fait qu'elle tranche aussi vis à vis de BAYROU, elle ne se pose pas au centre des préocupatiions , elle n'est pas la victime, mais celle qui affiche ses valeurs , qui combat pour concrétiser ses idées parce qu'elle pense que la France et les français en ont besoin. Elle ne se voit pas en haut de l'affiche parce que génétiquement désigné pour exercer le pouvoir, elle n'est donc pas furieuse si quelqu'un ose se mettre sur son passage avec des idées républicaines mais différentes des siennes sur certains point, elle le souligne comme un plus, un art de prendre en considération la diversité française.
C'est vraiment la différence des personnalités candidates.Un président de la république qui avant d'être élu se prend pour un caporal chef pourrait bien vouloir être empereur s'il venait sur le podium, or les empires ont toujours virer au cauchemar et au déclin, faisons appel à la sagesse populaire pour savoir s'en souvenir dimanche 6 Mai.

Écrit par : Simone | 28/04/2007

Bonsoir
J'ai du mal à croire qu'en France la presse soit inféodé au parti politique. Je voudrais bien qu'un seul journaliste me dise qu'il à été censuré politiquement. J'ai été stagiaire dans un grand journal régional, et j'ai des amis journaliste qui rigolent chaque fois que je leur parle du sujet.
quand au débat, je l'ai regardé au complet et une partie avec me fille de 15 ans, quand je lui est demandé ce quelle en pensait elle ma dit "ils ne sont vraiment d'accord sur rien". Je pense que ce recital ne fait pas avancer le debat politique. Je voudrait bien voir Julien Dray, bayrou, Fabius, Lang et melanchon dans le même gouvernement. Quelle rigolade.

Sans rancune

Écrit par : D. Duval | 28/04/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu