Avertir le modérateur

19/04/2007

Les clowns à l’Université

medium_Clown.jpgUne licence professionnelle « des arts du clown » va donc être délivrée par l’Université de Lyon 2 à condition, bien entendu, que les financements suivent. Il s’agit, si l’on comprend bien les initiateurs de ce projet, de répondre à une demande qui existerait en particulier dans les hôpitaux et les maisons de retraite.

De là à penser que, pour faire face à cette demande, il est nécessaire de mettre en place une telle formation Bac+3 me rend plus qu’interrogatif ce d’autant que le responsable de ce diplôme expliquait il y a quelques jours au Monde que « l’idée, c’est que s’ils arrêtent le métier de clown, ces jeunes puissent se reconvertir facilement. »

Si je résume bien, probablement suite à une réflexion riche car partagée, l’Université décide d’ouvrir une formation diplômante destinée aux futurs clowns qui décideraient, pour des raisons que j’imagine diverses et variées, de quitter leur métier.

Vous imaginez l’ancien clown qui vient de laisser tomber sa profession et qui pour trouver un nouveau job annonce qu ‘il est titulaire d’une licence « des arts du clown »

Que l’Université se mêle de former les clowns de demain c’est déjà limite mais que pour justifier cette formation elle avance l’idée que c’est le plus sûr moyen d’aider les clowns à retourner, si j’ose dire, à la vie civile me fait perdre mes repères.

Ne serait-il pas plus malin, comme pour l’ensemble des salariés, de dire que, si un clown devait quitter sa profession, une formation débouchant sur un nouveau métier ou une nouvelle insertion, lui serait proposée ?

Lyon, le 19 avril 2007.

Commentaires

Est-il vraiment nécessaire de former des clowns alors que beaucoup d'autodidactes démontrent actuellement qu'ils ont ce métier dans le sang et ceci sans avoir fait d'études : Schivardi, Mélenchon et dans un autre style ceux qui ont choisi l'option "Clown qui fait pleurer" : De Villiers, Le Pen...
En fait, je crois que le probleme ne se situe pas vraiment à ce niveau... Lyon 2 a d'autres priorités selon moi.

Écrit par : Sébastien Perros | 19/04/2007

Salut Jean-Yves,

Crois-tu que Michel Rocard, Bernard Kouchner et Claude Allègre, avec leur délire d'alliance avec l'UDF, aient suivi en cachette le cursus de la licence professionnelle des arts du clown à Lyon II ?

Amicalement.

Écrit par : Karim AOU | 19/04/2007

Ah bon parce que ce n'est pas inné la clownerie ????

Écrit par : Trub | 20/04/2007

Non, chez Colombani, c'est de l'acquis ! Avant, c'était un vrai journaliste, c'est son environnement immédiat (le conseil d'administration) qui l'a fait évolué vers le métier de clown...

Ce matin, j'ai une petite pensée pour Duhamel qui, sans appeller à voter Bayrou, avait déclaré dans un petit amphithéâtre qu'il voterait Bayrou. Depuis, il est privé d'antenne. Comme quoi, contrairement à ce que l'on pourrait croire, les pratiques évoluent vite en France.
De façon générale, je ne supporte plus ces journalistes qui n'en sont plus : Colombani aurait appellé à voter Bayrou ou Sarkozy, que je ne l'aurai pas mieux considéré.
Ce matin, je me rabats sur l'AFP.

En tout cas, cher Jean-Yves, lundi matin, l'un de nous devra faire preuve de compassion et comprendre la déception de l'autre.
Il faudra alors que les 2 familles se rassemblent, quels que soient les scores.

Écrit par : Sébastien Perros | 20/04/2007

Maintenant, il ne faudra plus rire quand on te dira : t'as au moins fait l'école du clown.
Voilà, comment faire perdre de son sens à une bonne vieille expression.

Écrit par : formation en france | 25/04/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu