Avertir le modérateur

31/03/2007

Pour un vote "à l'ancienne"

medium_machine_à_voter.jpgLe 22 avril prochain, au premier tour de la présidentielle, à Issy-les-Moulineaux, ville du Maire centriste sarko compatible Santini, les électeurs voteront électroniquement à l'aide de machines.

En vérité ce ne sont pas seulement  les 40000 électeurs d'Issy-les-Moulineaux qui voteront ainsi, mais bien plus, puisqu'on estime que près 2 millions de Français utiliseront ces machines dès le 1er tour.  Il y a quelques temps une chaine de télévision française, je crois que c'est Canal +, faisait la démonstration avec des informaticiens hollandais que le piratage de machines de marque Nedap (80% du parc français) était un jeu d'enfant.

Aujourd'hui, tant du côté de chercheurs et universitaires que du PS, de l'UDF, des Verts, du PCF, on exige un moratoire.

Lyon, le 31 mars 2007. 

30/03/2007

Une Oldsmobile, un tueur, une casse….

medium_Quais_du_polar_2007.jpgComment vous convaincre de vous rendre au festival "Quais du polar" ce week-end ? vous dire que des dizaines d'auteurs seront au rendez-vous et que parmi eux vous pourrez enfin rencontrer les rares Daniel Woodrell et Andrea G. Pinketts, l'épatant Jean-Bernard Pouy, le lyonnais Pascal Garnier, le quasi japonais Romain Slocombe, les stars Robert Crais, John Harvey? Vous dire peut-être que l'Institut Lumière rend hommage à Jean-Pierre Melville, que le Comoedia fait de même avec Jim Thompson sous la houlette d'Alain Corneau, que cette année Claude Chabrol est le parrain du festival et qu'il signe une carte blanche au CNP Odeon? Vous préférez une conférence? Cela tombe bien, il y en a une grosse quinzaine du côté du palais de Bondy sans compter les "cafés polar", l'espace jeunesse et une méga librairie.

Sachez tout de même que toute absence non justifiée pourrait être interprétée comme un acte d'alliance objective avec l'UMP qui, au conseil municipal, s'est distinguée en votant contre la subvention à "Quais du Polar".

Cela étant, malgré ce plateau alléchant, je vous imagine encore dubitatif, mal dans vos chaussures, complexé, coupable. Bref, je ne vous trouve pas bien. OK, j'ai compris, vous avez perdu l'habitude. En choisissant toujours de vous coller devant la télé et de surfer des heures entières sur le net, vous ne lisez plus un bon polar le soir. Le goût est perdu. Alors si vous le voulez bien je vous offre quelques lignes de premiers chapitres prises totalement au hasard, histoire de redevenir accro. Si après tout cela vous ne venez pas faire un tour du côté des quais de Saône, franchement, c'est à désespérer.

Lire la suite

07:30 Publié dans Culture & cultures... | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : Polar, Quais, festival, Chabrol, policier, Corneau, Pinketts | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

29/03/2007

Mailhac, été 2002

medium_Gérard_schivardi.jpgIl a l’accent rocailleux du pays des frères Spanghero. Vu de loin il a l’air plutôt bonasse. Il est artisan-maçon, fils d’immigré italien, Maire de son village de Maillhac. Un soupçon « grande gueule », un soupçon macho, Gérard Schivardi, le nouvel ovni de la campagne présidentielle a plus une tête d’abonné à Midi-olympique que d’un nostalgique de la 4ème internationale.

Schivardi en réalité est la nouvelle créature des lambertistes du Parti des Travailleurs. D’ailleurs Daniel Gluckstein, candidat malheureux aux dernières présidentielles, est son directeur de campagne. Autant dire que Schivardi a autant d’autonomie dans cette campagne que Tom Cruise avec certains de ses mentors. Schivardi, si on veut bien l’écouter, n’a rien à voir avec le P.T. Tout au contraire vieux militant socialiste comme il aime à le répéter, il dit avoir rompu avec le PS au moment du referendum sur la constitution européenne et avoir entendu parler pour la première fois du groupe Troskyste vers 2002.

Imaginez la scène – Mailhac été 2002. Daniel Gluckstein, bermuda sable lafuma et tee-shirt kaki columbia fait de la rando dans le secteur avec quelques amis syndiqués FO. Dix neuf heures, assis gentiment en terrasse à siroter son pastis avec quelques olives noires, il observe depuis le rade Gérard Schivardi en train de taquiner le cochonnet. Tout d’un coup notre bon maire ratant le point et s’emportant dans une colère noire comme pour se libérer du mauvais sort se met à hurler «  Maastricht ! Maastricht ! Putain de Maastricht ! ».

Surpris par tant de vigueur anti européenne de la part d’un maire rural, Gluckstein se dit qu’il tient là un véritable futur cadre organisateur de la classe ouvrière.

Vous connaissez comme moi mal la suite mais on peut imaginer que de l’émotion plein les yeux Daniel dit à Gérard en cette fin de paisible journée estivale : «  Gérard, tu seras mon candidat des Maires en 2007. Celui de la France des territoires ruraux qui souffrent à cause de Bruxelles. Candidat des libertés de nos villages tu renverras dos à dos gauche et droite, tu suspendras les aides aux écoles privées. Du Front unique ouvrier tu ne parleras point mais les grandes surfaces tu dénonceras, les vins néo-zeolandais tu attaqueras, les bureaux de poste tu implanteras, l’article 87 de Maastricht tu abrogeras, l’Europe au final tu quitteras… »

Depuis, grâce à l’aide logistique dévouée des Maires dont Gérard Schivardi aime dire qu’ils viennent du PS, du PC, de nul part, de l’UDF et de l’UMP, l’ami de Daniel trace sa route de meeting en meeting toujours câliné par un directeur de campagne attentif qui coordonne amicalement les énergies de ce nouvel élan de nos provinces.

Il est décidément bon de vivre dans un pays ou l’on compte trois organisations se réclamant de ce bon vieux Léon, qui plus est, figurant régulièrement lors de nos grands rendez-vous électoraux. Celle dont je vous parle aujourd’hui représente, dans cette campagne, un authentique dépassement du marxisme.

Le capital est malade, Schivardi va probablement l’aider à mourir !

Lyon, le 29 mars 2007

28/03/2007

Le petit Nicolas passe le bac philo

medium_Philosophie_mag.jpgDans la revue « philosophie magazine » d’avril 2007 un étrange dialogue entre Michel Onfray et Nicolas Sarkozy nous est proposé. Ayant manifestement lu les propos le concernant sur le blog du philosophe qui parle de Sarko comme « d’un démagogue animé par une obsession pathologique : jouir de la puissance donnée par le pouvoir », le candidat UMP attaque d’entrée : « Qu’est-ce que je représente pour vous ? Osez pousser jusqu’au bout la logique que vous exposez dans votre blog : vous me voyez comme un démagogue, la réincarnation de la bête immonde ? ». L’autre lui répond aussi sec, « Il y a de la démagogie dans vos derniers discours, celui de l’investiture et celui de la Mutualité. J’y ai découvert des affirmations inhabituelles chez vous ». « Par exemple » coupe Sarkozy. « Le fait que vous vous revendiquiez comme républicain, cela m’a semblé assez neuf » rétorque Onfray.

En vérité, au-delà de cette entame plutôt enlevée, l’essentiel de ce dialogue est sans véritable intérêt, nos deux interlocuteurs échangeant assez superficiellement sur le Gaullisme, les Etat-Unis, la religion et bien d’autres sujets. Lisez bien entendu l’intégralité du texte de ce magazine, vous trouverez peut-être comme moi que tout au long de ces huit pages le petit Nicolas, notamment dans une deuxième manche sous forme de petit déjeuner, est de temps à autre pathétique mais parfois une victime sympathique du professeur Onfray.

Le petit Nicolas passe donc ce mois ci le bac philo et le nietzschéen Docteur Onfray, comme bien d’autres, est au bout du compte piégé par un candidat plutôt malin, capable de caser le peu de choses qu’il a révisé.

J’espère que Nicolas Sarkozy ne sera pas président de la République mais avouons qu’il mérite la moyenne à l’épreuve de philo tant, malgré un début d’oral difficile, il a su se défaire d’un professeur émerite bien plus cultivé mais bien moins agile et roublard que lui.

Lyon, le 28 mars 2007. 

Expulsions

medium_RESF1.jpgMes amis du CCAF (Conseil de Coordination des organisations arméniennes de France) m'informent du sort de la famille Sarkissian, arrêtée ce matin et vraissemblablement à l'heure où j'écris au centre de rétention en instance d'expulsion.

Les Sarkissian se sont les parents (Ashot 30 ans et Nelly 25 ans), leur fils Georg (3 ans) et la grand-mère Aida (69 ans). Avant d'arriver en France, ils avaient quitté la Russie pour rejoindre la Suède où Georg est né. Vont-ils être refoulés vers la Suède ou pire vers l'Arménie où ils n'ont ni famille, ni proches susceptibles de les accueillir ?

Après ce qui s'est passé à l'école de la rue Rampal à Paris, comment ne pas s'inquiéter du sort de ce petit Georg scolarisé à l'école Condé dans le 2ème arrondissement de Lyon.

Pour en savoir plus, sur le parcours de la famille Sarkissian lire la note de RESF Rhône qui suit.

Lire la suite

15:40 Publié dans Ainsi va la vie... | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : Arménie, Armenie, RESF, expulsion, expulsions, enfants | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

27/03/2007

Gouvernement Bayrou, tout est dans Harry Potter

medium_Harry_Potter.jpgLa vérité, paraît-il, ne peut sortir que de la bouche des enfants. Je vous livre aujourd’hui cette hypothèse. La vérité peut-elle sortir également des livres pour enfants ?

A celles et ceux qui s’interrogent encore sur le futur gouvernement « de l’extrême centre-gauche-droite présidé par un Delors jeune » que le Président Bayrou nous concocte voici un extrait prémonitoire (?) contenu dans « Harry Potter, à l’école des sorciers » (Folio junior, Gallimard jeunesse, 2003, page 69.)

« Harry resta assis en silence pendant que hagrid lisait son journal, La Gazette du sorcier. Harry avait apprit au contact de l’oncle Vernon qu’il ne fallait jamais déranger quelqu’un qui lit son journal, mais il avait tant de questions à poser qu’il était très difficile de résister.

- Le Ministère de la Magie ? demanda Harry

- Bien sûr. Ils voulaient nommer Dumbledore ministre, mais il ne quitterait Poudlard pour rien au monde et c’est ce vieux gâteux de Cornelius Fudge qui a hérité du poste. Un vrai gaffeur, celui-là. Chaque matin, il envoie un hibou à Dumbledore pour lui demander conseil.

- Et ça sert à quoi, un ministère de la Magie ?

- Oh, ça sert surtout à garder nos secrets. Il ne faut pas que les Moldus sachent qu’il y a toujours des mages et des sorcières d’un bout à l’autre du pays. Sinon ils essaieraient de faire appel à nous pour résoudre leurs problèmes. On préfère qu’ils nous laissent tranquilles.

A ce moment, le bateau heurta en douceur le quai du port. Hagrid replia son journal et ils montèrent l’escalier de pierre qui menait à la rue ».

Lyon, le 27 mars 2007

26/03/2007

Bienvenue à l'hôtel Campanile

medium_Morvan.jpgC'est donc un ancien collaborateur de Dominique Perben qui va faire le job de recteur de l'Académie de Lyon suite à la révocation d'Alain Morvan par De Robien. Quand je dis De Robien c'est vraiment histoire de respecter la forme puisque chacun sait que Nicolas Sarkozy est le réel commanditaire de ce vidage en règle.

Comme il le dit lui-même, Alain Morvan, notre ancien recteur a été "karchérisé", Sarkozy n'ayant pas apprécié, paraît-il, la gestion du dossier du Lycée musulman de Décines.

Dans une réaction intervenue lors de son voyage en Israël, avec beaucoup d'opportunité, Gérard Collomb rappelle les propos de Sarkozy concernant les nominations des hauts fonctionnaires: "toute nomination qui apparaît comme l'expression d'une connivence est détestable pour la République et pour l'Etat", toujours avide de montrer qu'il a changé, notre Ministre d'Etat, ajoutait il y a environ une semaine, "je m'engage à ce que toutes les nominations que je ferai, si je suis élu Président de la République, le seront en fonction des seuls critères de compétence. Il est temps de tourner la page".

Vous ne croyez pas si bien dire mon cher Nicolas, il est grand temps de tourner la page et les Français ne sauraient supporter cinq ans de plus un énergumène comme vous aux manettes de l'Etat. Un gars qui fait peur, un type qui envoie à grand fracas sa police appréhender un grand père "sans papiers" qui attend sa petite fille à la sortie de l'école, un mec obscène qui pour piquer des bulletins à Le Pen propose la création d'un nouveau Ministère "de l'immigration et de l'identité nationale".

Pour ne pas rester sur une note belliqueuse et pour être fidèle à la tradition d'accueil et d'ouverture de Lyon et des lyonnais je voudrais dire à Monsieur Debbasch, l'ami de Dominique Perben qui vient d'arriver pour occuper le poste d'Alain Morvan, de ne pas s'engager, ni engager la République, dans de gros frais d'installation.

En effet, même si je ne peux que lui souhaiter la bienvenue à Lyon, ce job occupé par Monsieur Debbasch, est très précaire. Qu'il sache que dès le 10 ou le 12 mai 2007, le nouveau gouvernement de la France, celui de Ségolène Royal, devra envisager sérieusement son remplacement étant donné que la politique qui sera alors mise en œuvre à l'Education Nationale nécessitera le concours de collaborateurs dotés de compétences nouvelles.

Connaissant particulièrement bien, car les subissant moi-même, la maigreur des frais de déplacement octroyés aux fonctionnaires en mission, je suggère à Monsieur Debbasch, puisque qu'il s'agit grosso modo de l'affaire d'une demie douzaine de semaines, de se tourner rapidement vers un établissement hôtelier capable de l'accueillir. Même si je dois reconnaître que celui que je propose est légèrement plus cher que les indemnités journalières généralement accordées par l'administration, je conseille à ce Monsieur Debbasch l'hôtel Campanile situé place Carnot. Ce "deux étoiles" fort correct est tout à la fois proche du Rectorat et situé en centre ville. Si par ailleurs, Monsieur Perben l'invitait de temps à autre à la maison pour dîner, cet hôtel conviendrait parfaitement sachant qu'il suffirait à Monsieur Debbasch de prendre le métro dans le centre d'échange de Perrache (direction Bonnevay) et de descendre à la station Cordeliers, si possible en queue de rame.

Lyon, le 26 mars 2007.

25/03/2007

Réponses du Quizz de l’horreur

medium_lepen-black.jpg> Voir le quizz

1 / b -   Jean-Pierre Stirbois aux Assises nationale du FN,  30 octobre 1982.

2 / b -   Jean-Marie Le Pen, « Minute », 2 juillet 1983.

3 / a -   Jean-Marie Le Pen, Discours à Balard, 13 mai 1984.

4 / c -   Jean-Marie Le Pen, « L’heure de vérité », Antenne 2, 13 février 1984.

5 / b -   Jean-Marie Le Pen, « National Hebdo », 26 septembre 1985.

6 / c -   Eric Raoult, dans un tract distribué en 1986. Information relevée dans le Canard   Enchaîné.

7 / b -   Jean-Marie Le Pen, Assemblée Nationale, 9 Avril 1986.

8 / c -   Jean-Marie Le Pen, Discours à Marseille, 1er juin 1988.

9 / c -  Valéry Giscard d’Estaing, 21 septembre 1991.

10 / c -  Bruno Mégret 

11 / b - Jean-Marie Le Pen, « Présent »,  11 septembre 1994. 

12 / b - Jean-Marie Le Pen, « Haaretz », 18 avril 2002.

13 / b - Philippe de Villiers, TF1, 16 juillet 2005.

Toutes ces informations sont issues d'un sympathique petit bouquin de Baptiste Vignol, "Cette chanson qui emmerde le FN" paru aux Editions Tournon. Vous y retrouverez non seulement l'ensemble de ces citations mais aussi les antidotes nécessaires avec des extraits de chanson de IAM, Diam's, Jean Ferrat, Louis Chedid, Jean-Louis Murat, Berrurier Noir, etc.

09:00 Publié dans Politique & politiques... | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Le pen, Sarkozy, FN, UMP, Villiers, De villiers, Pasqua | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

24/03/2007

Arnaud Montebourg, l'intégrale

 medium_JYS-Montebourg-Collomb.JPG
Comme promis, voici la vidéo en trois parties du discours d'Arnaud Montebourg au Transbordeur le 2 mars dernier. Vous êtes nombreux à me l'avoir demandé. Bon week end à tous.
 
Photo (c) mohamed laroui
 

23/03/2007

Quizz de l’horreur

medium_Quizz_Le_Pen_Sarko_De_villiers.jpgLa noria des sondages est implacable. Le Front National est parait-il réduit. Le vieux se traîne à 10 – 12%. Bayrou sera le 2ème ou le 3ème homme.

Je ne fais pas partie, pour ma part, de ceux qui pensent que Le Pen est à l'agonie, que le temps de batifoler est revenu. Retour sur vingt années de montée du Front National en forme de petit quizz. Réponse dimanche ici même. Qui a dit …

1 – «  Immigrés d’au-delà de la méditerranée, retournez à vos gourbis »  

a  - Philippe de Villiers

b  - Jean-Pierre Stirbois

c  - Patrick Balkany

2 – «  Le travail n’est pas seulement une obligation ou un droit, c’est un besoin matériel mais aussi spirituel de l’homme »

a - Nicolas Sarkozy

b - Jean-Marie Le Pen

c - Patrick Devedjian

3 – « J’aime mieux mes filles que mes nièces, mes nièces que mes cousines, mes cousines que mes voisines. Il en est de même en politique, j’aime mieux les Français »

a - Jean-Marie Le Pen

b - Nicolas Sarkozy

c - Philippe de Villiers 

4 – «  Demain les immigrés s’installeront chez vous, mangeront votre soupe et coucheront avec votre femme, votre fille, votre fils » 

a - Philippe de Villiers

b - Charles Pasqua

c - Jean-Marie Le Pen

5 – «  La défense de l’identité nationale et donc la maîtrise de l’immigration sont une priorité absolue. Ceci passe par une réforme du code de la nationalité, l’expulsion des clandestins et des délinquants étrangers, le retour progressif des travailleurs immigrés associé au développement des pays du tiers monde. »

a - Nicolas Sarkozy

b - Jean-Marie Le Pen

c - Brice Hortefeux

6 – «  Notre pays à nous, ce n’est pas Tjibaou, Françoise Sagan, Harlem Désir ou Krasucki, c’est la France immortelle qui derrière Jeanne d’Arc, Charles Martel, Napoléon et De Gaulle, a fait notre pays une nation éternelle, admirée partout dans le monde. »

a - Bruno Mégret

b - Jean-Marie Le Pen

c - Eric Raoult  

7 – «  Ce qui nous paraît essentiel pour définir la qualité de Français, c’est l’amour de la France, c’est la capacité à la servir « .

a - Jacques Chirac

b - Jean-Marie Le Pen

c - Nicolas Sarkozy 

8 – «  Voter socialiste, cela signifie que d’ici dix à quinze ans la mairie de Marseille sera dirigée par un maghrébin. »
 

a - Eric Raoult

b - Philippe de Villiers

c - Jean-Marie Le Pen 

9 – «  Le type de problème auquel nous aurons à faire face se déplace de celui de l’immigration vers celui de l’invasion »

a - Jean-Marie Le Pen

b - Nicolas Sarkozy

c - Valéry Giscard d’Estaing
 

10 – «  Pourquoi se battre pour la préservation des espèces animales et accepter, dans le même temps, le principe de disparition des races humaines par métissage généralisé ? » 

a - Eric Raoult

b - Jean-Marie Le Pen

c - Bruno Mégret

11 – «  Le traité de Maastricht donne le droit de vote aux étrangers et par la même à tous ceux qui arriveront légalement ou illégalement à entrer à travers nos frontières » 

a - Philippe de Villiers

b - Jean-Marie Le Pen

c - Charles Pasqua

12 – « Le voile musulman il nous protège des femmes laides » 

a - Philippe de Villiers

b - Jean-Marie Le Pen

c - André Santini

13 – «  Moi je crois que l’islam est le terreau de l’islamisme et l’islamisme le terreau du terrorisme, donc on ferait mieux de faire attention. » 

a - Charles Pasqua

b - Philippe de Villiers

c - Jean-Marie Le Pen


Lyon, le 23 mars 2007 .

08:00 Publié dans Politique & politiques... | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : Le pen, Sarkozy, FN, UMP, Villiers, De villiers, Pasqua | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

9ème parlement des quartiers populaires

medium_9e_parlement_des_quartiers_populaires.2.jpg
A l'invitation de Karim Zeribi, Fondateur d'APC, Agir pour la Citoyenneté,
Ségolène Royal est l'invitée du 9ème parlement des quartiers populaires
Samedi 24 mars 2007 à 14h
Salle Raphaël de Barros
Maison des sports - 251 cours Emile Zola - 69100 Villeurbanne - Métro A Station Flachet 
Inscription par email: apc69@hotmail.fr  

22/03/2007

Ors et trésors d'Arménie

medium_Arménie_mon_amie.jpgHier soir au Musée des Tissus de la rue de la Charité, nous inaugurions l'exposition "Ors et trésors d'Arménie" consacrée à la présentation et la mise en valeur d'objets liturgiques venus d'Arménie. Même si cette exposition exceptionnelle qui mérite largement une visite vous rebute, sachez que l'année de l'Arménie à Lyon va vous réserver de nombreuses autres surprises jusqu'à la fin juin avec en particulier la venue au Ninkasi-Kao de l'"Arménian Navy Band".
 
medium_Musee_des_tissus_-_Ors_et_tresors_d_arménie_-_tribune_JYS.jpg
 De droite à gauche: Jean-Yves Sécheresse, Docteur Kepenekian (Fondation Bullukian), Monseigneur Zacharian (Evêque de l'Eglise Arménienne), Jean-Pierre Claveranne (Président de la Fondation Bullukian) et son Excellence l'Ambassadeur de la République d'Arménie M. Nalbandian
medium_Expo_Ors_et_tresors_Arménie_-_JYS.jpg
 De droite à gauche: son Excellence l'Ambassadeur de la République d'Arménie M. Nalbandian, Jean-Yves Sécheresse, Monseigneur Zacharian, le Professeur Durand (Fondation de Fourvière), le Cardinal Philippe Barbarin, Archevêque de Lyon.
Lyon, le 22 mars 2007. 

21/03/2007

648 $ au soleil

medium_Dollars.jpg266 760 dollars serait la valeur marchande du site de Ségolène Royal (desirsdavenir.org), si l’on en croit dnscoop.com qui développe un outil destiné à calculer la valeur des blogs et sites.

N’y voyez surtout pas un pronostic électoral, mais le site de Nicolas Sarkozy est estimé à 44 550 dollars et celui de François Bayrou, quant à lui, est évalué à 28 000 petits dollars.

Dnscoop.com évalue par ailleurs le coût mensuel d’une page de publicité (329 $ pour S.Royal, 192 $ pour F.Bayrou et 152 $ pour N.Sarkozy), enfin la cote de ces trois sites sur google (page rank) confirme les classements précédents.

Vous me connaissez, je me suis amusé à consulter dnscoop.com concernant mon propre nom de domaine et je suis particulièrement fier de vous annoncer mon arrivée prochaine dans le CAC 40 puisque après quelques semaines d’activité et un dépôt en mars 2006, la valeur estimée de www.jysecheresse.com est déjà de 648 $. Autant vous dire que du fond de ma bulle les thunes vont bientôt tomber.

Investisseurs et annonceurs de tous les pays j’attends, de pied ferme et l’esprit tranquille, vos propositions. Le nouveau blog de Gérard Collomb (nom de domaine déposé le 7 octobre 2005) est, quant à lui, estimé à 333 $ et celui de Dominique Perben en piste, rendez-vous compte, depuis le 21 novembre 2000 plafonne à seulement 369 $.

Le capitalisme est vraiment malade. Sur ce, je vous laisse car il est grand temps d'aller en parler à mon nouveau conseiller, un certain Alain Minc.

Lyon, le 21 mars 2007

11:35 Publié dans Ainsi va la vie... | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : internet, cac, 40, cac 40, ségolène, segolene, royal | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

20/03/2007

Conduite à risque

medium_Couv_Blog_-_Amy_Winehouse.2.jpgDisque du mois dans le « Rock & Folk » d’avril, couverture de « Vibrations », à la une du 20 minutes de ce matin, Amy Winehouse devrait être la grande révélation 2007 de la soul avec son superbe album « Back to black ».

Arrangements à l’ancienne, son estampillé sixties, revival déjanté des Shangri-La’s et autres Supremes, la jeune anglaise de Camden sorte de « bad girl » naviguant d’un scandale à l’autre signe là un album qui va, espérons-le, laminer définitivement cette soupe soul sirupeuse qui hante depuis quelques années les hits parades du monde entier et les ipod d’une jeunesse piégée par de soporifiques radios Fm.

Artiste de l’année lors des récents Brit Awards, la jeune artiste londonienne renoue salutairement avec la grande tradition du r’n’b d’Aretha Franklin ou Dinah Washington. Cette fille filiforme de 23 ans à la crinière abondante, tatouée à l’excès, maquillée sans mesure est l’authentique bonne nouvelle de ce début d’année musicale pour nous pauvres français qui n’avons pas été destinataires d’un premier album jamais distribué ici par Universal.

Malgré sa légende naissante d’artiste « craignos » déboulant ivre sur les plateaux de télévision, bonne cliente des tabloïds, Amy Winehouse ne doit absolument pas être réduite à un avatar scandaleux, une sorte de Doherty au féminin. Cette artiste remarquable combine la maîtrise de l’art difficile du r’n’b avec une personnalité pour le moins affirmée qui propose une musique qui jamais ne relève de la pieuse conservation d’une forme musicale datée. Au contraire la musique et la voix d’Amy Winehouse sont actuelles au point que l’on peut se demander si demain ce n’est pas aux confins du r’n’b, de la soul, du rock et du rap que le génie de l’Anglaise ne va pas s’imposer à tous.

En attendant écoutez à l’envie « Rehab » le premier titre de l’album déjà fortement présent en radio. « Ils ont voulu m’envoyer en cure de désintoxication, mais j’ai dit non, non, non. Oui j’ai forcé sur la bouteille mais qu’importe c’est non, non, non… » nous dit Amy mais la seule conduite à risque qui vous guette c’est de devenir comme moi dingue de tout l’album d’Amy Winehouse

Lyon, le 20 mars 2007   

17:35 | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : Amy, Winehouse, soul, r'n'b, album, 20, minutes | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

19/03/2007

Nouvelles du perdreau de l’année

medium_bayrou-tf1.jpg Hier dimanche, devant les élus Socialistes et Républicains, j’ai entendu Dominique Strauss-Kahn reprendre sa formule testée la veille dans les Ardennes, « Ségolène Royal a 100 propositions, François Bayrou est sans propositions. »

Histoire probablement de faire mentir celui dont il rêvait de faire son Premier Ministre, à quelques centaines de mètres du rassemblement des socialistes, plus précisément au salon de l’étudiant, François Bayrou a fait une proposition qui risque de faire date. De quoi s’agit-il ? Doter son futur et désormais célèbre « gouvernement gauche-droite présidé par un Delors jeune » d’un nouveau ministère « de la société française » qui aurait, accrochez-vous, compétence en matière de jeunesse, de personnes âgées, d’internet, de vie associative et peut-être même d’immigration.

Je sais bien qu’après la proposition de fusion des départements et des régions hâtivement dessinée il y a une paire de semaines et aujourd’hui repoussée dans les limbes centristes, Bayrou n’est plus à une approximation près, mais l’idée d’un Ministère des problèmes de société dépasse les bornes.

L’opinion risque de ne pas rester dupe bien longtemps face à cette démagogie à l’œuvre depuis quelques mois. La dernière production littéraire du Béarnais qui nous était présentée comme le programme du candidat demeure d’ailleurs aussi vide que les réserves de gaz naturel à Lacq.

Le perdreau va-t-il perdre quelques plumes dans les prochaines semaines ?            

Lyon, 19 mars 2007.

medium_Programme_Bayrou_introuvable.3.jpg
Vu aujourd'hui sur le site du Monde, ce petit gag en forme de point de vue sur le programme de François Bayrou. Voir le site

 

18:10 Publié dans Politique & politiques... | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : Royal, Bayrou, UDF, DSK, Strauss, Kahn, présidentielle | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu