Avertir le modérateur

12/03/2007

L'Expert

medium_Brolliquier.jpg

Ce matin dans Le Progrès, Franck Viart interroge nos neufs Maires d’arrondissement pour savoir qui ils parrainent dans le cadre de l’élection présidentielle.

Pour celles et ceux qui s’interrogent encore sur le positionnement politique de François Bayrou, je préfère laisser la parole à Denis Broliquier, Maire Milloniste du 2ème arrondissement qui, lui, est capable de déterminer qui est de gauche ou de droite. Laissons-lui la parole.

« Par le biais des clubs nationaux de l’Embarcadère, dont je suis Président, j’ai adressé une série de questions sur des thèmes fondamentaux pour l’avenir du pays à divers candidats proches de la sensibilité des clubs - Nicolas Sarkozy, François Bayrou, Philippe de Villers et Edouard Fillias. Dans l’attente de leurs réponses, je réserve ma décision. ». CQFD.

Lyon, le 12 mars 2007.

Commentaires

Comme je ne fais pas confiance à Denis Broliquier , se référer à lui peut me laisser douter de sa classification.
Et si on savait dire clairement que Bayrou c'est un peu la danseuse de la droite, ou mieux encore la droite maquillée pour la mise en scène , pour le décor, avec les mêmes scènes au programme.
Par contre il faut parler à ses électeurs potentiels, car pour l'instant ses électeurs sont ceux qui l'ont élu avec ses amis politiques sur des listes de droite RPR+UDF

Écrit par : Simone Daret | 13/03/2007

Bonjour Jean Yves,
C'est un argument qui revient souvent au PS en ce moment : Bayrou est de droite ! Je reconnais que c'est un argument de poids pour les électeurs d'une culture et d'une histoire liée à la gauche, cela explique l'électorat de gauche encore hésitant à voter Bayrou.

Pour ma part, je serai toujours avec le parti qui défend le Projet défini par Bayrou.
Ce qui ne gâche rien, je suis suvent du côté de celui à qui on dit "ca ne marchera pas ton truc, tu rêves !"

L'homme Bayrou ? le jour n'est pas arrivé où je suivrai aveuglement un homme que je n'ai vu qu'à la TV (il parait sympathique mais Ségolène aussi). J'attends qu'il m'invite à déjeuner :-)

L'UDF ? oui, ce parti est historiquement de droite, c'est indéniable.Mais c'est oublier l'arrivée massive d'une génération plus jeune, issue de la société civile. Je crois dans la transformation de l'UDF plus que dans la transformation du PS : le référendum sur la constitution et le congrès du Mans sont passés par là ! Je n'ai pas bien accepté une synthèse qui concilie l'inconciliable (quel est le lien entre Mélenchon, DSK et Bockel ?
L'organisation "par courant" ne conduit-til pas à une impasse et à de fades synthèses ?
Bonne soirée

Écrit par : Sébastien Perros | 14/03/2007

Je réagis aux propos du monsieur idéaliste du dessus qui vit un peu au pays des TéléTubbies
Aucune alliance gouvernementale Gauche-Droite dans aucun pays du monde ne s'est créée en dehors d'une crise ni ne s'est finie en crise.
Je parle bien d'une vraie crise comme point de départ (après guerre ou pas de majorité au parlement) et pas d'un taux de chomâge élevé ou d'une dette forte.
Je suis sûre que le PS ne fera pas d'alliance de gouvernement avec l'UDF sauf dans le cas d'une assemblée sans majorité. Alors là le PS le ferai pour assumer sa responsabilité de parti de gouvernement pour sortir du blocage et pour le pays. Je ne vois pas d'autre raison...

Écrit par : LachePasLAffaire | 16/03/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu