Avertir le modérateur

16/12/2006

Ségolène attaque à la Défense

medium_Image_tribune_discours.jpgCe samedi, devant les responsables de la campagne présidentielle réunis au CNIT à la Défense, Ségolène Royal est dans une grande forme, joie de vivre et tout sourire.

Bien sûr quelques-uns des éléphants du Parti ont fait la grasse matinée et sont absents mais qu’importe.

« Ferveur, bonheur et sérieux »  sont les maîtres-mots qui résument le mieux ce que doit être une campagne dont la première phase va s’achever le 6 février prochain, à Paris, pour la réunion des Secrétaires de Sections.

En attendant, Ségolène Royal, débats participatifs en première ligne, souhaite imprimer à sa campagne un tempo actif destiné à assurer une remobilisation des couches populaires qui décrochent de plus en plus et plus généralement de nombre de Français qui vivent dans la hantise du déclassement et de la peur du lendemain.

Centré sur la méthodologie des débats participatifs et la diffusion d’un premier Kit de campagne, le séminaire est un succès. Ségolène Royal rayonne. Son dialogue devant un amphithéâtre plein à craquer avec Jean-Pierre Legendre le nouveau responsable des Comités Désirs d’Avenir est un concentré de connivence amicale et la démonstration de la nécessité d’imposer un nouveau style de travail dans le parti.


Je crois que ceux qui traînent encore des pieds doivent se convaincre que les derniers trains sont sur le point de passer. Une culture chasse l’autre.

D’ailleurs en concluant son discours, la candidate de la gauche, insiste sur quelques points qui lui tiennent à cœur depuis plusieurs mois et qui font office ce matin de séance de rattrapage pour quelques-uns.

« Morale de l’action », « Vérité de la parole en évitant les formules recuites », «rigueur de comportement », « inventivité, créativité, dynamisme », sont les formules qui ponctuent l’intervention de Ségolène ce midi.

En attendant l’intervention de François Hollande, j’échange quelques mots, en compagnie de Pierre-Alain Muet, avec Arnaud Montebourg. Je lui fais la proposition de venir animer en mars, à Lyon, un banquet Républicain, autour des adhérents de Désirs d’Avenir 69 et des futurs signataires du Comité de Soutien présidé par Gérard Collomb. Notre voisin de Saône et Loire accepte. Il profitera de l’occasion pour redire deux- trois choses qui lui tiennent à cœur sur les tribunaux de commerce et Dominique Perben.
 

Paris, le 16 décembre 2006.

17:30 Publié dans Politique & politiques... | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Ségolène, segolene, Royal, PS, 2007, UMP, désir | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu