Avertir le modérateur

01/01/2007

La tournée des adieux ?

medium_Chirac.jpgDepuis 1995, à chaque Saint-Sylvestre, Jacques Chirac venait nous indiquer ses lumineuses idées pour l’année qui s’annonçait.

Pensez que les jeunes gens qui vont voter pour la première fois aux prochaines présidentielles avaient tout juste six ans quand Chirac, au nom de la fracture sociale, nous administrait en 95 ses premiers remèdes de cheval.

Hier soir donc, pour la douzième et ultime séance, il est venu nous expliquer deux trois certitudes pouvant laisser croire aux plus distraits ou naïfs de nos compatriotes qu’un rendez-vous pour la Saint-Sylvestre 2007 pouvait s’imaginer.

En vérité le show-man paleo-gaulliste entamait hier sa dernière tournée avec un nouveau décor de scène bleu-blanc-rouge, la tournée des adieux.

Hier soir il s’agissait, bons vœux obligent, de la première étape, celle des figures imposées. Un coup pour Sarko, un coup pour la gauche, un troisième contre Le Pen, comme à son habitude, Chirac s’est invité dans un débat politique qui l’ignore, pour expliquer la ligne juste et fixer les limites du prochain débat présidentiel.

 

 


La tournée entamée à la télévision par le vieil artiste va refaire étape à l’Elysée le 3, pour les vœux au gouvernement, puis en Corrèze le 6 pour se terminer le 11 janvier avec les vœux à la presse. Autant dire que les occasions vont être nombreuses pour Jacques Chirac, à partir du canevas installé hier soir, de décliner à l’envie des propos critiques tout spécialement à l’égard de Sarkozy et en particulier sur le communautarisme, l’atlantisme, le logement, l’écologie…. bref sur tout ce qui permettra de pourrir le sacre Umpiste du 14 janvier prochain.

Ensuite viendra, comme en patinage artistique, la période des figures libres.

Pour ce faire le futur ex-président se réserve manifestement quelques dates prestigieuses à l’instar de certaines rock-stars vieillissantes qui font Bercy, le Stade de France ou le Stade de Gerland.

Bien que les choses ne paraissent pas encore finalisées on nous a tout de même parlé hier soir des 2 et 3 février, dates de la Conférence pour une organisation mondiale de l’environnement, mais aussi le 25 mars, date du 50ème anniversaire du traité de Rome. Très probablement d’autres opportunités viendront nourrir, notamment dans la France profonde chère à la chiraquie, cette tournée des adieux. Chirac donc va nous réserver, tout comme à Sarkozy, quelques surprises.

Le seul risque dans cette histoire est que, tel un Mick Jagger accroché à sa gloire passée, Jacques Chirac ne reprenne goût à la chose.

Hautes Pyrénnées, le 1er janvier 2007.

11:00 Publié dans Politique & politiques... | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Chirac, voeux, elysée, elysee, Le Pen, Sarkozy, UMP | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu