Avertir le modérateur

28/11/2006

Prix Nobel de foot

medium_ballon_or.jpg"Cannavaro, or concours’’, Cannavaro vaut de l’or’’, ce matin l’Equipe ne fait pas dans la dentelle pour célébrer le choix contestable de sa filiale France football de décerner au défenseur Italien le Ballon d’or 2006. Tout du long des quatre pages consacrées par le quotidien à l’évènement, on évoque du bout des lèvres ce qui pose problèmes. En vérité seules quelques lignes perdues dans un océan hagiographique viennent rompre le charme. De quoi s’agit-il ?

France football honore cette année l’ex-capitaine d’une équipe, la Juventus de Turin, rétrogradée en série B italienne, en raison de l’organisation avérée des matchs truqués et de la mise sous influence d’arbitres.

France football fête un joueur qui partage avec son ami Buffon, goal de la même équipe et deuxième du même classement, le triste privilège d’avoir fait banquette chez un juge d’instruction.

Lire la suite

22:55 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : football, UEFA, Foot, l'équipe, equipe, France, Henry | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

26/11/2006

Désirs de photos

medium_desirsdavenir_banniere_nat.jpgJe tombe par hasard sur Challenges qui fait sa ‘’une’’ sur  Ségolène Royal. Parmi un dédale d’articles para people et pseudo prospectifs, un encart sur les Comites Désirs d’avenir désignes comme des fans-clubs de la candidate des socialistes.

Pour ce qui concerne celui du Rhône construit maintenant plus de neufs mois autour de notre weblog, il est en sommeil puisqu’il a laissé normalement place dans la campagne interne à ‘’Pour nous c’est elle’’.

Maintenant que la messe est dite la question de Désirs d’avenir 69 va se reposer. Comment ? Telle est la question. Tant que Ségolène Royal n’a pas fait valoir ses grandes orientations au sujet de sa campagne présidentielle, je crois que Désirs d’avenir 69 doit se tenir à distance du pitoyable spectacle qu’immanquablement les anciens et nouveaux royalistes voudront produire. La préparation de la visite de Ségolène Royal à Lyon prévue le 29 novembre est de ce point de vue éclairante.

Ordres, contre-ordres, dans un planning révisé deux à trois fois par jour, les uns et les autres, par le truchement de leurs caporaux-chefs tentant de se glisser dans ce qu’ils croient pouvoir être leur consécration.

Personnellement j’apprécie par-dessus tout le fait d’être, pour des raisons professionnelles, absent de Lyon ce jour là. J’ai juste fait valoir une liste d’une quinzaine d'adhérents à Désirs d’avenir 69 qui, à mon sens, méritaient de rencontrer notre candidate car ils en ont fait plus pour le succès de Ségolène Royal, que l’ensemble du cheptel qui se précipitera probablement mercredi soir sur la péniche pour se faire prendre en photo.

24/11/2006

Little Bob

medium_Little_bob1light.jpgRock & Folk consacre quatre pages à Little Bob Story. Qui plus est, c’est Alain Dister, un Lyonnais, pionner du magazine, qui s’y colle.
Little Bob c’est le Havre, une ville mythique du rock qui a également enfanté Philippe Garnier, une autre signature géante du Rock & Folk des années soixante-dix. A l’époque des dizaines de milliers de lecteurs de la revue voyageaient par procuration du côté de New York et de la Californie grâce à Garnier.

Le troisième « grand homme » de cette ville c’est bien entendu Dhorasso dont je veux, comme bien d’autres, saluer le parcours, le talent et les valeurs. Mais revenons à Little Bob.

Lire la suite

20/11/2006

Lévitation

medium_Couv_Lambron.jpgMarc Lambron vient de signer un petit bouquin frais et plutôt bien troussé sur Ségolène Royal. Une douceur vacharde qui à mon avis sera d'avantage détestée par ceux qui avaient déjà Ségolène dans le nez plutôt que par ses partisans les plus sincères.

J’imagine déjà les Glavany, Vaillant et autres Aubry pester toutes les trois pages à la lecture de cet objet littéraire pas vraiment identifié qui, s’interrogeant, avec souvent beaucoup d’acidité sur le phénomène Royal et notre époque, n’épargne en aucune façon ses concurrents laminés.

J’imagine aussi Gérard Collomb qui, attaquant la page trente-trois, subitement s’élève de trente bons centimètres comme hypnotisé par la prose de Lambron : « Ségolène observe les régions et les grandes villes. La tactique de Collomb à Lyon, par exemple, est assez habile. Il rejette le marxisme, se revendique d’une mouture de socialisme à la Fourier et de personnalisme chrétien, se montre partout en ville, paie de sa personne, est aimé des gens, laisse volontiers oublier qu’il vient de la gauche toue en travaillant pour elle. La droite ne sait pas par quel bout l’attaquer, il sera réélu. Ségolène est un peu lyonnaise en politique, si tu veux, c’est son côté République des professeurs. »

Malgré son titre particulièrement tarte, ce "Mignonne allons voir..." de Marc Lambron est une lecture à recommander. C'est chez Grasset pour même pas quinze euros. C'est Queyranne qui va faire la gueule.

Référence: "Mignonne, allons voir..." - Marc Lambron (Grasset)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu